Le Comité exécutif,

a)         Se déclare satisfait du rapport sur les enfants réfugiés (A/AC.96/731), note avec préoccupation les risques graves qui pèsent sur la sécurité, le bien-être immédiat et l'épanouissement d'un grand nombre d'enfants réfugiés, et reconnaît les efforts réalisés par le Haut Commissariat pour les Réfugiés pour répondre de manière plus efficace à leurs besoins spécifiques;

b)         Réaffirme sa conclusion [No. 47 (XXXVIII)] concernant les enfants réfugiés et souligne le caractère toujours actuel des orientations proposées;

c)         Félicite le Haut Commissaire et son Groupe de travail sur les enfants réfugiés pour l'élaboration et la diffusion des Principes directeurs concernant les enfants réfugiés et pour l'élaboration d'un plan de travail concernant les enfants réfugiés, et demande au HCR de rechercher la collaboration et la coopération actives des gouvernements, d'autres institutions des Nations Unies, dont l'UNICEF, d'organisations non gouvernementales et des réfugiés eux-mêmes pour leur mise en œuvre;

d)         Demande au Haut Commissaire d'accorder une attention particulière aux besoins des enfants réfugiés en évaluant régulièrement les ressources et les besoins nécessaires dans chaque situation de réfugiés; en réunissant et en utilisant les données culturelles, socio-économiques et démographiques pertinentes pour la planification de programmes; en contrôlant et en évaluant l'impact de ces programmes sur les enfants réfugiés;

e)         Note avec une vive préoccupation l'incidence accrue des maladies dues aux carences nutritionnelles et à la malnutrition parmi les enfants réfugiés dépendant de l'aide alimentaire et demande au HCR d'engager d'urgence des discussions officielles avec les institutions pertinentes des Nations Unies, les donateurs et les autres organisations humanitaires, afin de mettre au point des stratégies concertées permettant d'atténuer les problèmes nutritionnels des enfants réfugiés et de chercher à incorporer dans leurs programmes les dispositions nécessaires à la satisfaction de ces besoins;

f)          Reconnaît l'existence d'un lien entre l'éducation et les solutions durables et encourage le HCR à renforcer ses efforts pour aider les gouvernements des pays hôtes à garantir l'accès des enfants réfugiés à l'enseignement, notamment grâce à la participation de nouvelles organisations et de donateurs gouvernementaux et non gouvernementaux, et si nécessaire grâce à des dispositions adéquates dans le cadre de ses programmes d'assistance;

g)         Demande au Haut Commissaire de continuer à accorder une attention spéciale aux besoins des mineurs non accompagnés et de présenter à la prochaine session du Comité exécutif des informations détaillées sur les programmes existants et sur toutes les difficultés rencontrées dans leur mise en œuvre;

h)         Invite le HCR à promouvoir la meilleure protection juridique possible des mineurs non accompagnés, surtout s'agissant de l'enrôlement forcé dans l'armée et des risques de l'adoption irrégulière;

i)          Prie instamment le HCR d'intensifier ses efforts pour que le public soit mieux informé de la situation et des besoins des enfants réfugiés ainsi que des conséquences des conflits armés et des persécutions dont ils sont victimes;

j)          Encourage le HCR à mettre au point des matériels de formation afin d'accroître la compétence et l'efficacité du personnel sur le terrain en matière de définition et de satisfaction des besoins d'assistance et de protection des enfants réfugiés;

k)         Rappelle sa demande adressée au Haut Commissaire à sa trente-septième session en 1986 (No. 41 (XXXVII)) concernant la présentation de rapports réguliers au Comité exécutif sur les besoins des enfants réfugiés et sur les programmes existants et proposés en leur faveur.

Comments:
40e Session du Comité exécutif. Voir Documents officiels de l'Assemblée générale, 44e session, Supplément No 12A (A/44/12/Add.1).
Disclaimer:

This is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.