Last Updated: Monday, 20 November 2017, 16:41 GMT

Cuba : information sur les noms des dirigeants et les activités du Mouvement révolutionnaire du 30 novembre « Frank Pais » (Movimiento Revolucionario 30 de Noviembre « Frank Pais ») aux États-Unis, notamment à Miami, en Floride (2002-octobre 2004)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 20 October 2004
Citation / Document Symbol CUB43062.EF
Reference 4
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Cuba : information sur les noms des dirigeants et les activités du Mouvement révolutionnaire du 30 novembre « Frank Pais » (Movimiento Revolucionario 30 de Noviembre « Frank Pais ») aux États-Unis, notamment à Miami, en Floride (2002-octobre 2004), 20 October 2004, CUB43062.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/42df60d919.html [accessed 21 November 2017]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Selon le site Internet du Mouvement révolutionnaire du 30 novembre « Frank Pais » (Movimiento Revolucionario 30 de Noviembre "Frank Pais" – MR 30-N) de Cuba, le MR-30-N est affilié au Parti démocratique du 30 novembre « Frank Pais », (Partido Democratico 30 de Noviembre "Frank Pais" – PD-30-N) et les deux groupes politiques partagent les mêmes buts et activités (s.d.a). Veuillez consulter CUB42501.EF du 25 mars 2004 pour obtenir une description du PD-30-N et de l'information sur les activités de ce parti.

Le site Internet du MR-30-N mentionne aussi qu'en plus de sa direction nationale située dans le New Jersey, aux États-Unis, l'organisme, même s'il ne fournit pas les noms des endroits, maintient des délégations régionales dans d'autres États et d'autres pays (MR-30-N s.d.a). En tout, le MR-30-N compterait 10 000 membres, y compris des partisans demeurant à Cuba et des membres exilés (ibid.). Le site Internet du MR-30-N donne aussi des renseignements sur des personnes ressources aux États-Unis, y compris une adresse de courriel, une adresse postale au New Jersey, un numéro de téléphone et un numéro de télécopieur (ibid. s.d.b).

Lors d'un entretien téléphonique du 19 octobre 2004, le secrétaire général du MR-30-N a déclaré que même si une section de l'organisation et certains membres sont à Miami, les dirigeants principaux demeurent au New Jersey. Selon diverses sources, le secrétaire national ou général du MR-30-N est Luis Israel Abreu (Puente Info Cuba-Miami 14 févr. 2004; Inside Cuba 3 avr. 2001).

Aucune information sur les activités du MR-30-N à Miami n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches. Toutefois, l'organisme Pont d'information Cuba-Miami (Puente Informativo Cuba-Miami), établi à Miami, a mentionné le MR-30-N dans deux de ses articles (Puente Informativo Cuba-Miami 14 févr. 2004; ibid. 17 janv. 2004). En janvier 2004, l'organisme Pont d'information Cuba-Miami a signalé que le secrétaire national du MR-30-N, M. Israel Abreu, avait appris à la suite d'un appel téléphonique de Cuba qu'un militant du PD-30-N détenu dans une prison cubaine avait déclaré une grève de la faim et que sa santé se détériorait (ibid.). Par conséquent, le MR-30-N a exhorté tous les groupes de défense des droits de la personne à demander la libération immédiate du membre du PD-30-N (ibid.).

En février 2004, l'organisme Pont d'information Cuba-Miami a signalé que le secrétaire national du MR-30-N, M. Israel Abreu, avait appris qu'un membre du PD-30-N avait disparu à La Havane, à Cuba (ibid. 14 févr. 2004). Au nom du MR-30-N, M. Israel Abreu a dénoncé cette disparition à des organisations internationales et leur a demandé de l'aide afin de garantir la sécurité du membre du parti (ibid.). Le mandat de l'organisme Pont d'information Cuba-Miami est, entre autres, de signaler les violations des droits de la personne et de promouvoir un changement démocratique à Cuba (ibid. s.d.).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Inside Cuba. 3 avril 2001. « A Cuban Dissidenet Worker Received a Sentence as if He Were a Terrorist ». PRODOS Institute Cuba. [Date de consultation : 19 oct. 2004]

Movimiento Revolucionario 30 de Noviembre (MR-30-N). 19 octobre 2004. Entretien téléphonique avec le secrétaire national.
_____. S.d.a. « Breve historia del Movimiento 30 de Noviembre ». [Date de consultation : 18 oct. 2004]
_____. S.d.b. « Contactenos ». [Date de consultation : 19 oct. 2004]

Puente Informativo Cuba Miami. 14 février 2004. « Denounced Disappearance of Member of the Democratic Party November 30 "Frank Pais" in Havana ». [Date de consultation : 19 oct. 2004]
_____. 17 janvier 2004. « SOS For Political Prisoner "Plantado" in Critical Condition at the Quivican Prison ». [Date de consultation : 19 oct. 2004]
_____. S.d. « About Us ». [Date de consultation : 19 oct. 2004]

Autres sources consultées

Sites Internet, y compris : Amnesty International, Country Reports 2003, Cubasource.org, European Country of Origin Information Network (ECOI), Freedom House, Human Rights Watch, World News Connection/Dialog.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries