Last Updated: Thursday, 14 December 2017, 08:14 GMT

République démocratique du Congo : information sur les incidents survenus en mai 1997 à Molegbe au moment de l'arrivée des forces de Kabila et la fuite de Mobutu, incluant la mise à feu de cette ville et sur les représailles des membres de Ngwandi (Ngbandi) de cette ville par les forces de Kabila

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 1 January 1998
Citation / Document Symbol RDC28497.F
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, République démocratique du Congo : information sur les incidents survenus en mai 1997 à Molegbe au moment de l'arrivée des forces de Kabila et la fuite de Mobutu, incluant la mise à feu de cette ville et sur les représailles des membres de Ngwandi (Ngbandi) de cette ville par les forces de Kabila, 1 January 1998, RDC28497.F, available at: http://www.refworld.org/docid/3ae6aad4bc.html [accessed 14 December 2017]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

 

L'information sur les incidents survenus en mai 1997 à Malegbe est limitée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Dans  son article daté du 5 juin 1997, l'Agence France Presse (AFP) signale que les soldats de l'ancienne Division spéciale présidentielle (DSP), une unité d'élite chargée de la sécurité du président Mobutu, ont pillé puis incendié l'évêché de la localité de Molegbe. Les membres de la communauté jésuites responsable de l'évêché ont été contraints de se réfugier provisoirement au Congo Brazzaville (ibid.). L'article ajoute qu'au même moment, les règlements de compte ont opposé les membres de l'ethnie Ngbandi de Mobutu aux membres de l'ethnie Mbunza de l'ancien ministre de la défense,  le général Mahele Liyoko Bokungu. Ce dernier avait été tué à Kinshasa par les membres de la DSP la veille de la prise de cette ville par les forces de Kabila (ibid.).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse ne prétend pas être un traitement exhaustif du pays étudié, ni apporter de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié.  Veuillez trouver ci-dessous la liste des sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Référence

Agence France Presse (AFP). 5 juin 1997. « Kinshasa se heurte à des résistances dans le nord de la RDC ». (NEXIS)

Autres sources consultées

Africa Confidential [Londres]. 1997.

Africa Research Bulletin [Londres]. 1997.

Dossier de pays du Centre des ressources : République démocratique du Congo. 1997.

Revue de la presse Indexée [Ottawa]. 1997.

Jeune Afrique [Paris]. 1997.

Sources électroniques : bases de données de la DR, Global News Bank, LEXIS/NEXIS, Internet, REFMONDE (bases de données du HCR), World News Connection (WCN)

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Topics