Last Updated: Wednesday, 27 July 2016, 13:47 GMT

Ouganda : information indiquant si le requérant d'un visa de résident temporaire du Canada à Kampala doit en faire la demande en personne, ou s'il peut obtenir un visa par l'intermédiaire d'une agence de voyage ou d'un voyagiste

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 16 February 2004
Citation / Document Symbol UGA42401.EF
Reference 2
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Ouganda : information indiquant si le requérant d'un visa de résident temporaire du Canada à Kampala doit en faire la demande en personne, ou s'il peut obtenir un visa par l'intermédiaire d'une agence de voyage ou d'un voyagiste, 16 February 2004, UGA42401.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/41501c6b7.html [accessed 27 July 2016]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Selon le deuxième secrétaire de la Section de l'immigration au Haut-commissariat du Canada à Nairobi, au Kenya :

[traduction]

Les demandes de [visas de résidents temporaires] de toute la région de l'Afrique de l'Est, y compris la Corne de l'Afrique, le Rwanda, le Burundi, et les pays insulaires de la côte est de l'Afrique, sont traitées à Nairobi.

Les requérants à Kampala peuvent présenter une demande de quelques autres façons. La première façon, la plus fréquemment utilisée, consiste à aller porter la demande en personne au consulat du Canada à Kampala. Une fois par semaine, ces demandes sont acheminées par valise diplomatique de Kampala à Nairobi, traitées, puis retournées la semaine suivante par valise diplomatique à Kampala, où les requérants sont avisés qu'ils doivent aller chercher leurs documents au consulat.

La deuxième façon consiste à envoyer la demande directement à Nairobi par service de messagerie aux frais du requérant. Le cas échéant, un coupon prépayé est joint à la demande pour le retour des documents au client après le traitement du dossier.

Les demandes des représentants du gouvernement de l'Ouganda ou des personnes qui ont des liens avec les représentants du gouvernement sont parfois acheminées par l'intermédiaire du Haut-commissariat de l'Ouganda à Nairobi.

Bon nombre de requérants ougandais choisissent de se rendre à Nairobi pour présenter leur demande en personne et faciliter leur entrevue, le cas échéant.

Il est rare que les requérants envoient leur demande par l'entremise d'un agent de voyage ou d'un voyagiste. Aucune politique précise n'interdit aux agents de voyage ou aux voyagistes de présenter des demandes pour le compte de leurs clients, mais cette pratique n'est pas encouragée, parce qu'il est plus efficace de traiter directement avec le requérant. Dans les cas où les agents font de fausses déclarations ou tentent par d'autres moyens de fausser la procédure, nous leur interdisons à jamais de présenter des demandes.

Peu importe la façon dont la demande est présentée, la procédure reste la même, car le requérant est évalué selon les critères de la Loi [sur l'immigration et la protection des réfugiés] et son règlement d'application. Il n'y a aucune procédure distincte pour les demandes reçues des agents. On ne leur accorde pas la priorité et on ne les considère pas moins susceptibles de faire l'objet de fraude ou de soulever d'autres préoccupations (16 févr. 2004).

Les exigences relatives à la présentation d'une demande de visa de résident temporaire sont affichées sur le site Internet du Gouvernement du Canada, à l'adresse suivante : .

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié.

Référence

Haut-commissariat du Canada à Nairobi [Kenya]. 16 février 2004. Communication écrite envoyée par le deuxième secrétaire de la Section de l'immigration.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries

Topics