Last Updated: Friday, 29 July 2016, 15:01 GMT

Ouganda : mutilation génitale des femmes (MGF) comme pratique culturelle dans la tribu des Ankoles [Ankores]

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 14 July 2003
Citation / Document Symbol UGA41750.EF
Reference 2
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Ouganda : mutilation génitale des femmes (MGF) comme pratique culturelle dans la tribu des Ankoles [Ankores], 14 July 2003, UGA41750.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/3f7d4e2fa.html [accessed 30 July 2016]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Aucune information précise sur la mutilation génitale des femmes (MGF) dans la tribu des Banyankole [Banyankore] n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches. Pour obtenir des renseignements sur la MGF en Ouganda, veuillez consulter UGA35323.E du 11 septembre 2000; UGA34867.E du 19 juillet 2000 et UGA34274.E du 5 mai 2000.

Selon l'Almanach, site Internet sur les dynasties hors de l'Europe établi à Bruxelles, en Belgique, [traduction] « les Britanniques ont rebaptisé en 1901 le royaume de Nkore, dans l'ouest de l'Ouganda, et lui donné le nom d'Ankole » (28 janv. 2003). Les habitants de ce royaume sont des [traduction] « Banyankore (singulier Munyankore), et leur langue est le runyankore » (Almanach 28 janv. 2003).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Référence

Almach [Bruxelles]. 28 janvier 2003. « Ankole, Uganda ». [Date de consultation : 10 juill. 2003]

Autres sources consultées

Africa Confidential

Africa Research Bulletin: Political, Social and Cultural Series

Amnesty International. Female Genital Mutilation - A Human Rights Information Pack

Bases de données de la CISR

Country Reports 2000-2002

Dialog

États-Unis.2001. Département d'État. Prevalence of the Practice of Female Genital

Mutilation (FGM); Laws Prohibiting FGM and Their Enforcement;Recommendations on How to Best Work to Eliminate FGM.

Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM)

(LIFPL)

Women's Human Rights Net

Women's International Network News (WIN)

Sites Internet, y compris :

Africa Online

AllAfrica.com

Moteur de recherche :

Google

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries