Last Updated: Tuesday, 21 November 2017, 15:02 GMT

Guatemala : information sur le traitement que réservent les autorités et la société aux fidèles d'églises évangéliques, en particulier ceux de l'Église pentecôtiste (2011-août 2013)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Publication Date 15 August 2013
Citation / Document Symbol GTM104546.EF
Related Document(s) Guatemala: Treatment of members of evangelical churches, particularly members of the Pentecostal Church, by the authorities and society (2011-August 2013)
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Guatemala : information sur le traitement que réservent les autorités et la société aux fidèles d'églises évangéliques, en particulier ceux de l'Église pentecôtiste (2011-août 2013), 15 August 2013, GTM104546.EF , available at: http://www.refworld.org/docid/538c2e0e4.html [accessed 22 November 2017]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

1. Aperçu

D'après le 2012 International Religious Freedom Report du Département d'État des États-Unis, l'Alliance évangélique (Alianza Evangélica), qui est désignée dans ce même rapport comme l'organisation-cadre officielle des groupes protestants, estime qu'environ 43 p. 100 de la population du Guatemala serait protestante (É.-U. 20 mai 2013, 1). Or, le journal guatémaltèque La Hora fait état de renseignements différents, signalant que, selon l'Alliance évangélique, environ 43 p. 100 de la population du Guatemala est évangélique (La Hora 19 janv. 2013). L'Agence France-Presse (AFP) affirme que des statistiques officielles démontrent que plus de la moitié des 15 millions de citoyens du Guatemala se sont convertis au néo-pentecôtisme (AFP 28 avr. 2013). Par ailleurs, sur Plaza Pública, un média en ligne guatémaltèque qui publie des recherches et des analyses sur les droits de la personne et la démocratie (s.d.), on peut lire que l'enquête nationale de 2011 auprès des jeunes (Encuesta Nacional de Juventud) a démontré qu'environ 33 p. 100 des jeunes Guatémaltèques se disent évangéliques, 48 p. 100 catholiques, et 8 p. 100 chrétiens (12 févr. 2012).

D'après le 2012 International Religious Freedom Report, il existe de nombreux groupes évangéliques indépendants au pays (É.-U. 20 mai 2013, 1). La Hora signale que le ministère de la Gouvernance (Ministerio de Gobernación) a déclaré que le pays comptait 1 960 églises officiellement enregistrées en 2012 (19 janv. 2013). On peut y lire que, comme la constitution [de 1985] garantit la liberté de religion, il y a eu [traduction] « une augmentation exponentielle » du nombre d'églises, en particulier de confession évangélique (La Hora 19 janv. 2013). On y ajoute également que, selon un chercheur du Conseil oecuménique chrétien du Guatemala (Concejo Ecuménico Cristiano de Guatemala), les églises évangéliques ne sont chapeautées par aucun organisme coordonnateur ou directeur et que [traduction] « chaque église locale a sa propre identité » (ibid.).

En avril 2013, l'église évangélique Maison de Dieu (Casa de Dios) a ouvert une nouvelle [traduction] « super église », pouvant accueillir 11 000 personnes (AFP 28 avr. 2013; Prensa Libre 27 avr. 2013). L'Agence France-Presse précise que l'église, décrite comme l'une des principales assemblées de fidèles pentecôtistes du Guatemala, est située à 21 kilomètres à l'Est de la ville de Guatemala (28 avr. 2013). Le président a assisté à la cérémonie d'inauguration (AFP 28 avr. 2013; Prensa Libre 27 avr. 2013). L'Agence de presse guatémaltèque (Agencia Guatemalteca de Noticias) souligne également la présence de la vice-présidente, de ministres de l'État, de secrétaires, de députés, de diplomates et d'athlètes connus (Guatemala 27 avr. 2013).

2. Traitement réservé aux évangéliques

Dans le 2012 International Religious Freedom Report, le Département d'État des États-Unis ne relève, au cours de l'année, aucun cas signalé de violation de la liberté religieuse par le gouvernement ni aucun cas signalé de mauvais traitements ou de discrimination fondés sur l'appartenance, les croyances ou les pratiques religieuses de la part de la société (É.-U. 20 mai 2013, 3-4). Il y note toutefois que la famille du fils d'un [traduction] « pasteur évangélique éminent » a été victime d'une « agression criminelle, apparemment attribuable à la religion de sa famille » et que la famille « a dit craindre pour sa sécurité », car trois des cinq accusés étaient en attente de leur procès (ibid., 4). Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a trouvé aucun renseignement allant dans le même sens que ceux tirés du 2012 International Religious Freedom Report.

Des médias ont fait état des incidents de violence suivants à l'endroit d'évangéliques :

En janvier 2012, un pasteur a été tué par balle près de la frontière avec le Mexique alors qu'il se rendait à une réunion avec des homologues (The Christian Post 26 janv. 2012; Ágora 15 févr. 2012). Dans un communiqué, l'Église de Dieu (Iglesia de Dios), que représentait le pasteur, a mis le meurtre sur le compte du cartel criminel mexicain Los Zetas (ibid.); une autre source l'a attribué à des [traduction] « trafiquants de drogue liés aux Zetas » (The Christian Post 26 janv. 2012). Selon le Christian Post, le motif demeure ambigu (ibid.). Toutefois, on peut lire dans Ágora, publication militaire destinée aux membres des Forces armées des États-Unis et des secteurs responsables de la sécurité de pays qui sont associés au Commandement de l'Amérique du Nord (US Northern Command) (s.d.), que les Zetas assassinent et [traduction] « harcèlent » les dirigeants religieux [au Mexique et au Guatemala] (15 févr. 2012). En entrevue avec Ágora, un chercheur en sécurité nationale à l'Université autonome du Mexique (Universidad Autónoma de México) a affirmé que les membres du clergé qui dénoncent les groupes criminels font l'objet d'agressions en guise de représailles (Ágora 15 févr. 2012).

En février 2012, des inconnus ont arrêté et battu un pasteur évangélique au Guatemala alors qu'il se rendait du Honduras à Zacapa en voiture; il a finalement réussi à s'enfuir (Prensa Libre 17 févr. 2012; Radio Emisoras Unidas 18 févr. 2012).

En novembre 2012, à Santa María Ixhuatán [dans le département de Santa Rosa], des motocyclistes ont agressé et tué un pasteur évangélique dans sa voiture (Prensa Libre 1er nov. 2012; Nuestro Diario 2 nov. 2012). Le pasteur s'était déjà fait enlever dans cette même région (ibid.; Prensa Libre 1er nov. 2012); d'après un policier, il s'agissait d'une mesure de représailles du fait que la police avait arrêté les suspects de l'enlèvement (ibid.).

Le journal guatémaltèque Prensa Libre a également relevé les incidents suivants :

En novembre 2011, deux hommes munis de machettes auraient tué un pasteur évangélique de l'église Esmirna dans le département de Jutiapa sur sa propriété (Prensa libre 3 nov. 2011). Les autorités avaient alors affirmé ignorer le motif du crime (ibid.).

En mai 2012, des hommes armés auraient blessé par balle un pasteur évangélique dans le département d'Escuintla, puis volé sa motocyclette (Prensa libre 3 mai 2012).

Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a trouvé aucune autre source signalant ces agressions ni aucune autre information sur leur motif. En outre, elle n'a rien trouvé sur le traitement que réservent les autorités et la société aux fidèles de l'Église pentecôtiste.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais fixés. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous les sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Agence France-Presse (AFP). 28 avril 2013. « Inauguran megatemplo evangélico de $45 millones en Guatemala ». [Date de consultation : 6 août 2013]

Ágora [Colorado]. 15 février 2012. Ximena Moretti. « Los Zetas asesinan a sacerdote y a pastor evangélico y hostigan a líderes religiosos ». [Date de consultation : 13 août 2013]

_____. S.d. « Pautas para la publicación de artículos ». [Date de consultation : 13 août 2013]

The Christian Post. 26 janvier 2012. Brendan Giusti. « Pastor Gunned Down in Drug-Related Violence Along Mexico-Guatemala Border ». [Date de consultation : 13 août 2013]

États-Unis (É.-U.). 20 mai 2013. Department of State. « Guatemala ». 2012 International Religious Freedom Report. [Date de consultation : 6 août 2013]

Guatemala. 27 avril 2013. Agencia Guatemalteca de Noticias (AGN). Douglas Gámez. « Inauguran megaiglesia evangélica en Guatemala ». [Date de consultation : 6 août 2013]

La Hora [ville de Guatemala]. 19 janvier 2013. Eder Juárez. « Iglesias evangélicas proliferan en Guatemala... ¿simple casualidad? ». [Date de consultation : 6 août 2013]

Nuestro Diario [Guatemala]. 2 novembre 2012. José Sáncchez. « Matan a pastor ». [Date de consultation : 13 août 2013]

Plaza Pública [Guatemala]. 12 février 2012. Ligia Blanco. « La religión ¿el opio de los jóvenes? ». [Date de consultation : 6 août 2013]

_____. S.d. « Quiénes estamos en la plaza ». [Date de consultation : 13 août 2013]

Prensa Libre [Guatemala]. 27 avril 2013. « Iglesia evangélica Casa de Dios presenta nuevo megatemplo ». [Date de consultation : 15 août 2013]

_____. 17 février 2012. Edwin Paxtor. « Pastor evangélico escapa luego de forcejear con secuestradores ». [Date de consultation : 6 août 2013]

_____. 3 mai 2012. Felipe Guzmán. « Hieren de bala a pastor evangélico luego de robarle motocicleta ». [Date de consultation : 6 août 2013]

_____. 1er novembre 2012. « Muere pastor evangélico en ataque directo ». [Date de consultation : 9 août 2013]

_____. 3 novembre 2011. « Matan a pastor evangélico ». [Date de consultation : 6 août 2013]

Radio Emisoras Unidas. 18 février 2012. Oscar Castañeda. « Asaltantes agreden a pastor evangélico por robarle su vehículo ». [Date de consultation : 9 août 2013]

Autres sources consultées

Sources orales : Des représentants des organisations suivantes n'ont pas pu fournir de renseignements dans les délais voulus : Casa de Dios; Programa Latinoamericano de Estudios Socioreligiosos. Les tentatives faites pour joindre la Iglesia Pentecostal Unida de Guatemala - Oficina nacional ont été infructueuses. Le représentant de l'organisation suivante n'a pas pu fournir de renseignements : Iglesia Pentecostal Unida De Guatemala - Ciudad Capital, Santa Rosa.

Sites Internet, y compris : Amnesty International; ecoi.net; El Heraldo; El Metropolitano; El Periódico; États-Unis - Commission on International Religious Freedom; Freedom House; Observatorio de la violencia; Programa Latinoamericano de Estudios Socioreligiosos; Publicogt.com; Siglo21.com.gt.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries