Last Updated: Friday, 08 December 2017, 11:58 GMT

République démocratique du Congo (RDC) : relations entre les Lubas (Baluba) du Kasaï (oriental et occidental) et les Tutsis congolais d'origine rwandaise (Banyamulenge et autres) (1986 à ce jour)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 1 June 1999
Citation / Document Symbol RDC32201.F
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, République démocratique du Congo (RDC) : relations entre les Lubas (Baluba) du Kasaï (oriental et occidental) et les Tutsis congolais d'origine rwandaise (Banyamulenge et autres) (1986 à ce jour), 1 June 1999, RDC32201.F, available at: http://www.refworld.org/docid/3ae6ac3c2c.html [accessed 11 December 2017]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

 

Aucune information publiée sur les relations entre les Lubas du Kasaï et les gens d'origine rwandaise (Banyamulenge et autres) n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches dans les délais prescrits pour cette Réponse à la demande d'information.

L'information suivante a été fournie au cours d'un entretien téléphonique tenu le 23 juin 1999 par un prêtre d'origine congolaise, membre de l'ethnie luba du Kasaï oriental, qui  prépare actuellement une thèse de doctorat en philosophie intitulée l'Évangélisation et les droits humains en République démocratique du Congo au Collège dominicain d'Ottawa.

Les deux Kasaï et la région de Kivu, terroirs respectifs des Lubas et des Tutsis congolais d'origine rwandaise (Banyamulenge et autres), sont tellement éloignés géographiquement l'une de l'autre qu'on ne peut pas parler de relations ou de rapports sociaux particuliers entre les membres de ces deux communautés. Cependant, il n'existe ni ressentiment des Lubas envers les membres de la communauté tutsie ni alliance avec ces derniers.

Dans les agglomérations urbaines comme Kinshasa ou Mbuji Mayi où souvent les membres des différentes ethnies se côtoient, la tendance chez les Lubas du Kasaï est plutôt de conserver des liens sociaux entre les membres de sa communauté. À titre d'exemple, chez les Lubas, les mariages avec les membres des autres ethnies, incluant les Tutsis congolais d'origine rwandaise sont peu fréquents, compte tenu du fait que le poids de la tradition est encore pesant chez les membres de la communauté luba du Kasaï. Cependant, des relations personnelles et professionnelles avec les membres des autres ethnies peuvent se développer sur une base individuelle et de « personne à personne ».

Dans un communiqué électronique d'un professeur à l'Institut d'études du développement de l'Université Catholique de Louvain, également affilié au Centre d'études africaines, on apprend que les Lubas (Balubas) du Kasaï font, depuis l'époque coloniale, « souvent l'objet de méfiance de la part des autres groupes ethniques » (30 juin 1999).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste d'autres sources consultées pour la Réponse à cette demande d'information.

Référence

Collège domicain, Ottawa. 23 juin 1999. Entretien téléphonique avec un  prêtre congolais de l'ethnie luba.

Institut d'études de développement de l'Université Catholique de Louvain, Belgique. 30 juin 1999. Correspondance avec la Direction des recherches, p. 2.

Autres sources consultées

ASADHO [Kinshasa]. Rapports et communiqués de presse. 1997 à ce jour.

Amnesty International. Rapports annuels. 1997-1999.

Human Rights Watch (HRW) [New York]. 1997-1999.

Sources électroniques : bases de données de la Direction des recherches, LEXIS/NEXIS, World News Connection (WNC).

Internet : sites de Minorities at Risk Project, Amnesty international, de HRW, Congonline, UDPS, reliefweb, Congo 2000 et autres.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Topics