Last Updated: Thursday, 18 September 2014, 13:28 GMT

Suriname : information sur la procédure à suivre pour obtenir le statut de résident permanent; motifs de perte du statut de résident permanent, y compris si une absence d'un an peut en entraîner la perte et si la présence d'un époux ou d'un enfant résident permanent au Suriname a une incidence (2005-2007)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, Ottawa
Publication Date 24 July 2007
Citation / Document Symbol SUR102558.EF
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Suriname : information sur la procédure à suivre pour obtenir le statut de résident permanent; motifs de perte du statut de résident permanent, y compris si une absence d'un an peut en entraîner la perte et si la présence d'un époux ou d'un enfant résident permanent au Suriname a une incidence (2005-2007), 24 July 2007, SUR102558.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/47d651c51e.html [accessed 18 September 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Selon un représentant du consulat du Suriname au Canada et un représentant du consulat du Canada au Suriname, une personne doit d'abord obtenir un visa de touriste avant de pouvoir demander le statut de résident permanent au Suriname (Canada 30 mai 2007; Suriname 18 juin 2007).

Un visa de visiteur permet à une personne de séjourner au Suriname pendant un mois (Canada 30 mai 2007). Le représentant du consulat du Canada au Suriname a affirmé que, si un demandeur souhaite prolonger son séjour, il peut faire prolonger la validité de son visa de visiteur pour une durée totale de six mois (ibid.). Un représentant consulaire du Suriname a affirmé que la durée de validité d'un visa de touriste peut être prolongée jusqu'à un an (Suriname 18 juin 2007). Pour obtenir un visa de visiteur, le demandeur doit être muni d'un passeport signé et valide pendant six mois à compter de la date prévue du départ; d'une photocopie du billet de retour; d'un formulaire de demande dûment rempli (à télécharger sur le site Internet de l'ambassade); d'une lettre commerciale (dans le cas d'un visa d'affaires); d'une photo passeport récente; et si le demandeur a moins de 18 ans, d'une lettre de consentement d'un parent ou d'un tuteur (ibid. s.d.).

Pour obtenir le statut de résident permanent, le demandeur doit demander une prolongation de la durée de validité de son visa de visiteur (Canada 30 mai 2007). Le demandeur doit subir une vérification de ses antécédents, effectuée par la police, fournir une copie de son passeport et de son certificat de naissance, et avoir un répondant qui est citoyen et résidant du Suriname (Suriname 18 juin 2007). Si le demandeur obtient le statut de résident, son visa de résident est valide pendant deux ans et doit être renouvelé quatre mois avant sa date d'expiration (ibid.).

Le demandeur doit avoir eu le statut de résident durant cinq années complètes avant de pouvoir demander le statut de résident permanent (ibid.). Le demandeur doit également fournir la preuve qu'il souscrit à une assurance médicale privée (ibid.) et il doit présenter sa demande avant l'expiration de son statut de résident (Canada 30 mai 2007). Lorsque le demandeur a obtenu son statut permanent, il doit payer chaque année 150 USD pour le faire renouveler (Suriname 18 juin 2007).

Dans une communication écrite en date du 30 mai 2007, un représentant du consulat du Canada au Suriname a expliqué que, même si un demandeur peut théoriquement présenter sa demande de résidence permanente depuis son pays d'origine, les ambassades du Suriname ne sont pas en mesure de traiter ces demandes pour le moment (Canada 30 mai 2007). Le représentant n'a pas expliqué pourquoi.

Un représentant du consulat du Suriname a souligné que des règles différentes s'appliquent aux personnes d'origine surinamaise; toutefois, il n'a pas été en mesure de fournir des détails sur ce point (Suriname 18 juin 2007). Le représentant a également souligné que le règlement concernant les visas va être modifié; la date pour l'entrée en vigueur de ces modifications est incertaine (ibid.).

Perte du statut

Un représentant du consulat du Suriname au Canada a affirmé qu'il est impossible de quitter le Suriname et d'y rentrer muni d'un visa temporaire (Canada 30 mai 2007). Un résident permanent perdra son statut s'il séjourne à l'étranger plus de 12 mois (Suriname 18 juin 2007). Il devra alors recommencer toute la procédure, en commençant par obtenir un visa de touriste (ibid.). Toutefois, les enfants de moins de 18 ans peuvent séjourner à l'étranger pendant plus de 12 mois sans perdre leur statut de résident permanent; ils séjournent souvent longtemps à l'étranger pour y étudier (ibid.).

Toutefois, un représentant du consulat du Canada au Suriname a affirmé qu'en pratique, une personne peut quitter le Suriname (pendant un an, par exemple), et y retourner sans difficulté (Canada 30 mai 2007). Il a affirmé [traduction] « [qu']officiellement cette situation n'est pas possible, mais avec le système actuel, la règle ne peut pas être appliquée et les gens entrent tout simplement » (ibid.). Le représentant n'était pas en mesure de donner plus d'explication.

Selon un représentant du consulat du Suriname au Canada, la présence d'un enfant ou d'un époux au Suriname n'a aucune incidence sur la capacité d'une personne à conserver son statut de résident permanent (Suriname 18 juin 2007).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Canada. 30 mai 2007. Consulat du Canada au Suriname. Communication écrite d'un représentant.

Suriname. 18 juin 2007. Consulat du Suriname à Kelowna, Colombie-Britannique, Canada. Entretien avec le consul honoraire.
_____. S.d. Ambassade de la République du Suriname à Washington. « Visa Requirements ». [Date de consultation : 11 juin 2007]

Autres sources consultées

Source orale : L'ambassade de la République du Suriname à Washington n'a pas répondu à une demande d'information dans les délais prescrits.

Sites Internet, y compris : Citizenship Laws of the World, États-Unis – Defence Security Service (DSS), États-Unis – Department of State, États-Unis – Suriname Consular Information Sheet, Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries