Last Updated: Friday, 11 July 2014, 13:14 GMT

Soudan : information sur la Société pour la sensibilisation aux conséquences et aux dangers du sida (AIDS Effects and Dangers Awareness Society - AEDAS), y compris sa mission, sa structure, ses bailleurs de fonds, ses directeurs et ses zones d'activité, plus particulièrement de 2008 à 2010; les coordonnées de l'organisation

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Publication Date 22 August 2012
Citation / Document Symbol SDN104138.EF
Related Document Sudan: The AIDS Effects and Dangers Awareness Society (AEDAS), including its mission, structure, funders, directors and areas of operation, particularly between 2008 and 2010; contact information of organization
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Soudan : information sur la Société pour la sensibilisation aux conséquences et aux dangers du sida (AIDS Effects and Dangers Awareness Society - AEDAS), y compris sa mission, sa structure, ses bailleurs de fonds, ses directeurs et ses zones d'activité, plus particulièrement de 2008 à 2010; les coordonnées de l'organisation, 22 August 2012, SDN104138.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/51346d332.html [accessed 12 July 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

1. Création

L'AEDAS a été créée à l'Université de Gezira [Wad Medani, État de Gezira] (Nations Unies 8 août 2012; AEDAS [2008]a). Dans une communication écrite envoyée à la Direction des recherches le 8 août 2012, un représentant du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), travaillant comme agent principal de programme dans le cadre du programme d'amélioration des mesures prises à l'échelle nationale pour la prévention et le traitement du VIH/sida au Soudan (Scaling up the National Response for Prevention and Treatment of HIV/AIDS in Sudan), a précisé que l'AEDAS avait été créée en 2002. Selon un rapport préparé par l'AEDAS et transmis à la Direction des recherches par le réseau Bedayaa, l'AEDAS aurait été créée en 2000 (AEDAS [2008]a). Bedayaa est un réseau offrant aux gais, lesbiennes, bisexuels, transgenres, allosexuels et intersexués, dans la région de la vallée du Nil en Égypte et au Soudan, des services psychologiques, d'éducation et de sensibilisation, ainsi que des conseils juridiques (Bedayaa s.d.).

2. Inscription

D'après le rapport de l'AEDAS, en décembre 2006, l'organisation était inscrite en tant qu'ONG auprès de la Commission d'aide humanitaire (Humanitarian Aid Commission - HAC) à Khartoum et a renouvelé son inscription le 25 février 2008 (AEDAS [2008]a). La HAC est une [traduction] « organisation nationale chargée de coordonner les activités humanitaires au Soudan » (Soudan s.d.).

3. Énoncé de mission

L'AEDAS est une « société bénévole » dont la mission est la suivante :

[Traduction]

Sensibiliser le public au VIH/sida en communiquant et en collaborant avec les organismes et établissements compétents qui travaillent dans le domaine du VIH/sida. L'AEDAS espère aider les jeunes à acquérir les compétences et les habiletés nécessaires afin que ceux-ci soient en mesure de fournir à leurs pairs une information exhaustive sur le VIH/sida et d'autres sujets liés à la santé génésique (AEDAS [2008]a).

4. Directeur, structure et bureaux

Selon le représentant du PNUD, le directeur de l'organisation depuis 2002 est Ali Alkhir (Nations Unies 8 août 2012). Parmi les sources qu'elle a consultées, la Direction des recherches n'a trouvé aucun renseignement appuyant cette affirmation.

Le représentant du PNUD a ajouté que l'AEDAS compte trois bureaux principaux (exécutif, financier et opérations), et qu'elle comprend également une unité de soins de santé et une unité responsable du développement des compétences (Nations Unies 8 août 2012). Le bureau principal de l'organisation est situé à Khartoum (ibid.). D'après le site Web du Réseau de l'éducation des jeunes par les pairs (Youth Peer Education Network - Y-PEER), l'AEDAS est une organisation jeunesse d'aide humanitaire située à Khartoum (Y-PEER s.d.b). Y-PEER est un réseau mis sur pied par le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et composé de plus de 500 organisations gouvernementales et sans but lucratif travaillant dans divers domaines liés à la santé sexuelle et reproductive des adolescents (Y-PEER s.d.a). Ses principaux bureaux sont situés à Beyrouth, à New York et à Sofia (ibid. s.d.c). Dans un bulletin de l'AEDAS également fourni par Bedayaa, l'AEDAS dit avoir ouvert en 2008 trois bureaux locaux dans les régions de Khartoum, de Gezira et du Nil Bleu (AEDAS [2008]b).

D'après le rapport de l'AEDAS, l'ONG est présente dans les États suivants : Mer Rouge, 40 bénévoles; Kassala, 28 bénévoles; Gedarif, 20 bénévoles; Gezira, 400 bénévoles; Sinar, 40 bénévoles; Nil Bleu, 20 bénévoles; Khartoum, 100 bénévoles; Kordofan septentrional, 10 bénévoles; Kordofan méridional, 7 bénévoles; Darfour du Nord, Darfour du Sud et Darfour-Occidental, 18 bénévoles (AEDAS [2008]a). Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a trouvé aucun renseignement sur le nombre de bénévoles.

Le représentant du PNUD a précisé que l'AEDAS a mis sur pied des programmes de sensibilisations dans les universités suivantes : Université de Khartoum; Université du Nil; Université Ahfad; Université de Kordofan; Université de la Mer Rouge; Université Nyala; Université Neleen; Université de Gezira (Nations Unies 8 août 2012).

Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a pas trouvé les coordonnées de l'AEDAS.

5. Financement

On peut lire dans le bulletin de l'AEDAS que l'organisation a reçu une formation financée par le Service de développement allemand (Deutscher Entwicklungsdienst -DED) (AEDAS [2008]b). Le rapport sur l'AEDAS signale que l'organisation recevait du financement des organisations suivantes : l'UNICEF, qui finance le projet [traduction] « mot sur un autobus », le FNUAP, qui finance le projet d'éducation par les pairs (Peer Education) dans l'État du Nil Bleu, et DED, qui finance les projets de développement des compétences des membres de l'AEDAS (AEDAS [2008]a). Selon le représentant du PNUD, l'AEDAS reçoit du financement des organisations suivantes : le FNUAP, DED et le ministère de la Santé du Soudan (Nations Unies 8 août 2012). Deutsche Kultur International (DKI), un site Web affichant de l'information sur les organisations, les conférences, les activités et la culture allemandes (DKI s.d.a), souligne que DED a été fondé en 1963 et est présent dans 47 pays où des travailleurs dans le domaine du développement tentent d'améliorer les conditions de vie, de promouvoir le développement durable et de préserver les ressources naturelles (ibid. s.d.b). DED a été intégré à la Société allemande pour la coopération internationale (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit - GIZ), créée en janvier 2011 (ibid.).

6. Activités

Selon le représentant du PNUD, l'AEDAS travaille sur des programmes pour les jeunes qui mettent l'accent sur la sensibilisation au VIH et le [traduction] « développement des compétences » (Nations Unies 8 août 2012).

Le bulletin de l'AEDAS dresse la liste des activités de l'organisation, comme la formation reçue par ses membres, ainsi que la formation offerte au public par l'AEDAS, notamment :

  • une séance hebdomadaire de sensibilisation au VIH/sida à Khartoum;
  • la création de 14 ateliers de formation à l'intention de 840 chauffeurs d'autobus et de leurs adjoints à Khartoum aux fins de sensibilisation au sida; le projet de sensibilisation au sida, [traduction] « un mot sur un autobus », vise également les passagers;
  • un projet de sensibilisation pour les étudiants d'université, les jeunes et les femmes mis en œuvre dans l'État du Nil Bleu;
  • des activités de sensibilisation au sida dans l'État de Gezira à l'intention de groupes à risque à l'Université de Gezira, au Collège Alahliya et au Collège Holy Koran, dont la création de sociétés de sensibilisation au sida et la promotion de la participation volontaire au dépistage (AEDAS [2008]b).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais fixés. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous les sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

AIDS Effects and Dangers Awareness Society (AEDAS). [2008]a. « Report: On AEDAS Activities in the Past and On Going Activities ». Rapport fourni par l'organisation Bedaaya le 4 août 2012 dans une communication écrite envoyée à la Direction des recherches.

_____. [2008]b. « AIDS Effects and Dangers Awareness Society AEDAS ». Bulletin fourni par l'organisation Bedaaya le 4 août 2012 dans une communication écrite envoyée à la Direction des recherches.

Bedayaa. S.d. « Who We Are? » [Date de consultation : 9 août 2012]

Deutsche Kultur International (DKI). S.d.a. « Deutsche Kultur International Provides Information On ». [Date de consultation : 22 août 2012]

_____. S.d.b. « Organisations ». [Date de consultation : 22 août 2012]

Nations Unies. 8 août 2012. Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Communication écrite envoyée à la Direction des recherches par un agent principal du programme.

Soudan. S.d. Humanitarian Aid Commission (HAC). « Structural Organization ». [Date de consultation : 22 août 2012]

Youth Peer Education Network (Y-PEER). S.d.a. « About Y-PEER ». [Date de consultation : 17 juill. 2012]

_____. S.d.b. « Where Is Y-PEER?: Sudan ». [Date de consultation : 17 juill. 2012]

_____. S.d.c. « Contact Us ». [Date de consultation : 22 août 2012]

Autres sources consultées

Sources orales : Les tentatives faites pour joindre les organismes suivants ont été infructueuses : African Network for Strategic Communication in Health and Development Secretariat, AIDS Effects and Dangers Awareness Society, Eastern Africa National Networks of AIDS Service Organisations, Fonds des Nations Unies pour la population, Y-PEER International Center.

Sites Internet, y compris : Action in the Community Environment Africa; African Network for Strategic Communication in Health and Development; AIDSPortal; AllAfrica.com; Eastern Africa National Networks of AIDS Service Organisations; Factiva; Nations Unies — SIDA, Département de l'information, Programme des Nations Unies pour le développement, Refworld, Organisation mondiale de la santé; Network for Adolescent and Youths of Africa; Planned Parenthood Federation of America; Soudan — Federal Ministry of Health, Sudan National AIDS Program; Sudan Tribune.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries