Last Updated: Wednesday, 17 September 2014, 12:56 GMT

Papouasie-Nouvelle-Guinée : information sur le traitement que réservent les membres de la tribu Yalibu aux membres de la tribu Mundjika (2003-2004)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 18 March 2004
Citation / Document Symbol PNG42477.EF
Reference 2
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Papouasie-Nouvelle-Guinée : information sur le traitement que réservent les membres de la tribu Yalibu aux membres de la tribu Mundjika (2003-2004), 18 March 2004, PNG42477.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/41501c4f15.html [accessed 18 September 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Aucune information sur le traitement que réservent les membres de la tribu Yalibu aux membres de la tribu Mundjika n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Sans préciser le nom des tribus en cause, les Country Reports on Human Rights Practices for 2003 ont mentionné que la violence tribale dans les régions des hautes terres de Papouasie-Nouvelle-Guinée s'est poursuivie en 2003 en raison des tensions de longue date entre les groupes et l'absence d'une intervention policière (25 févr. 2004, sect. 5). Cette source souligne également que l'utilisation d'armes modernes par les membres des tribus a causé un nombre plus élevé de morts (Country Reports 2003 25 févr. 2004, sect. 5).

Trois semaines de luttes tribales se sont soldées par un bilan de 15 morts et de nombreux blessés après que le clan Lipin ait prétendument attaqué les Sundaks en décembre 2003 (The National 13 janv. 2004; ibid. 8 janv. 2004). En juillet 2003, 17 personnes ont été tuées dans la région de Haute-Lai dans la province d'Enga, lorsque [traduction] « la tribu Magin [aurait refusé] de donner une compensation de cinq cochons au clan Irel » (Radio New Zealand International 12 juill. 2003). Toutefois, selon la même source, le journal The National a mentionné que les gens sont morts en raison de leur participation aux activités d'une nouvelle secte qui encourageait les relations sexuelles forcées avec les filles de la région (ibid.).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Country Reports on Human Rights Practices for 2003. 25 février 2004. « Papua New Guinea ». Département d'État des États-Unis. [Date de consultation : 12 mars 2004]

The National [Port Moresby]. 13 janvier 2004. « Tribal Fighting Stops in Papua New Guinea's Enga Province ». (Dialog)

_____. 8 janvier 2004. « Death Toll in Papua New Guinea Tribal Fighting Hits 15 ». (Dialog)

Radio New Zealand International. 21 juillet 2003. « Seventeen Said Dead in Papua New Guinea Tribal Clash ». (Dialog)

Autres sources consultées

Les tentatives faites pour obtenir de l'information auprès du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Papouasie-Nouvelle-Guinée ont été infructueuses.

Sites Internet, y compris : Ambassade de Papouasie-Nouvelle-Guinée aux États-Unis, Amnesty International, Asian Human Rights Commission, Center for World Indigenous Studies, CIA World Factbook, Country Reports, Dialog, Ecoi.net, Human Rights Watch, Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones, Papua New Guinea Virtual Library, PNUD en Papouasie-Nouvelle-Guinée, Tribal World, World News Connection.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries