Last Updated: Thursday, 23 October 2014, 20:12 GMT

Niger : mariages forcés et arrangés, plus particulièrement le traitement des jeunes (femmes et hommes) victimes de ces mariages; les régions où leur fréquence est plus élevée, la possibilité de refuser ce genre de mariage; le cas échéant, information sur les conséquences, les recours et la protection possibles pour une femme qui refuse un tel mariage (décembre 2005)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, Ottawa
Publication Date 19 December 2005
Citation / Document Symbol NER100877.F
Reference 1
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Niger : mariages forcés et arrangés, plus particulièrement le traitement des jeunes (femmes et hommes) victimes de ces mariages; les régions où leur fréquence est plus élevée, la possibilité de refuser ce genre de mariage; le cas échéant, information sur les conséquences, les recours et la protection possibles pour une femme qui refuse un tel mariage (décembre 2005), 19 December 2005, NER100877.F, available at: http://www.refworld.org/docid/45f1480111.html [accessed 23 October 2014]
Comments Corrected version March 2007
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Pratique et fréquence

Exclus et invisibles, rapport de l'UNICEF sur la situation des enfants dans le monde publié en décembre 2005, nous apprend qu'au Niger, 77 p. 100 des femmes entre 20 et 24 ans se sont mariées avant 18 ans (Nations Unies déc. 2005, 44). C'était le même taux pour la période 1986-2003 (Nations Unies s.d.a). Cependant, cette proportion atteignait 86 p. 100 en milieu rural, contre 46 dans les villes (ibid.). De même, Amnesty International dans un rapport publié le 5 janvier 2005 estimait à 70 p. 100 le pourcentage des filles âgées entre 15 et 19 ans déjà mariées au Niger. Toutefois, le pourcentage des filles mariées avant 18 ans atteint 82 p. 100 (AI 5 janv. 2005; voir aussi ICRW 13 avr. 2005). Dans un bulletin d'information datant d'octobre 2004, l'International Center for Research on Women (ICRW) a fait mention du cas d'une fillette nigérienne de neuf ans forcée de se marier avec un homme de 40 ans plus vieux qu'elle. Le même bulletin, citant la victime, signalait que celle-ci [traduction] « n'avait pas d'autre choix » et qu'elle se résignait à son sort (ICRW oct. 2004). De son côté, un rapport de l'UNICEF, faisant allusion aux Fulani, pasteurs nomades, révèle que « les mariages sont parfois arrangés alors que les enfants ne sont pas encore nés » (Nations Unies s.d.b).

En outre, un membre du Comité nigérien sur les pratiques traditionnelles (CONIPRAT), organisation nigérienne de lutte contre les maladies sexuellement transmissibles et de protection des jeunes contre les pratiques traditionnelles à haut risque installée à Niamey au Niger a expliqué, le 8 décembre 2005 au cours d'un entretien téléphonique, que les mariages arrangés font partie de la tradition au Niger (voir aussi Nations Unies s.d.b) et qu'aucun groupe ethnique n'est épargné. Cette personne a expliqué, sans toutefois fournir de chiffres à l'appui, que les mariages forcés sont plus répandus en milieu rural qu'en milieu urbain (8 déc. 2005).

Selon cette femme du CONIPRAT), le niveau d'éducation des filles et celui de leurs parents expliquerait cette différence entre le milieu urbain et le monde rural (8 déc. 2005). Par ailleurs, elle a cité, parmi les motifs qui poussent certains parents à marier leurs filles en bas âge, la peur d'éventuelles grossesses hors mariages pour leurs filles (voir aussi Nations Unies s.d.b), dans le cas où ces dernières resteraient longtemps à la maison sans mari (8 déc. 2005; voir aussi Nations Unies s.d.b). La hantise d'obtenir la dot le plus tôt possible expliquerait également le fait qu'au Niger, la plupart des filles mineures sont forcées d'épouser des hommes souvent plus âgés que leurs propres parents (CONIPRAT 8 déc. 2005).

Protection offerte par l'État

Le membre du Comité nigérien sur les pratiques traditionnelles a signalé qu'au Niger, les autorités gouvernementales n'interviennent généralement pas dans les mariages (CONIPRAT 8 déc. 2005). Elle a expliqué que la plupart des mariages ne sont pas célébrés devant un officier d'état civil et que, de ce fait, l'influence du marabout et des chefs religieux (musulmans) est plus importante que celle des autorités gouvernementales (ibid.).

Elle a ajouté que sur le plan juridique, la loi de 1959 encore en vigueur fixe à 15 ans l'âge légal d'une fille pour qu'elle puisse se marier (8 déc. 2005, voir aussi Nations Unies s.d.b). Cependant, les jeunes filles sont en réalité contraintes de se marier bien avant cet âge (8 déc. 2005, voir aussi Nations Unies s.d. b).

Par ailleurs, le membre du Comité nigérien a dit ne pas avoir connaissance de cas où une fille aurait eu recours aux tribunaux à cause d'un mariage forcé (CONIPRAT 8 déc. 2005). Elle a signalé que les conflits liés aux mariages sont résolus généralement en famille ou devant l'autorité religieuse et qu'il est inconcevable qu'une fille refuse un mariage que ses parents lui imposent ou qu'elle les « traîne » au tribunal (ibid.).

Aucune information sur les mariages forcés des hommes n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Amnesty International (AI). 5 janvier 2005. Roland d'Hopp. « Les mariages forcés : un drame trop souvent ignorés! ». [Date de consultation : 29 nov. 2005]

Comité nigérien sur les pratiques traditionnelles (CONIPRAT). 8 décembre 2005. Entretien téléphonique avec un membre.

International Center for Research on Women (ICRW). 13 avril 2005. Geeta Rao Gupta. Testimony on Women and HIV/AIDS Presented to Committee on International Relations U.S. House of Representatives. [Date de consultation : 13 déc. 2005]
_____. Octobre 2004. ICRW Newsletter, Vol 2, no 2. « From Research to Advocacy, ICRW Works to Reduce Child Marriage and Early Childbearing ». [Date de consultation : 13 déc. 2005]

Nations Unies. Décembre 2005. Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF). La situation des enfants dans le monde 2006 : Exclus et invisibles. [Date de consultation : 14 déc. 2005]
_____. S.d.a. Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF). « En bref : Niger. Statistiques. Indicateurs de base ». [Date de consultation : 30 nov. 2005]
_____. S.d.b. Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF). « En bref : Niger. Histoire vécues. Prévention du mariage précoce au Niger et au Bénin ». [Date de consultation : 13 déc. 2005]

Autres sources consultées

Publications : Africa Confidential, Africa Research Bulletin, dossier de pays du Centre des ressources, Jeune Afrique/L'Intelligent.

Sites Internet, y compris : AllAfrica, Amnesty International, BBC Africa, The Danish Immigration Service Reports, Demographic and Health Surveys, ECOI.net, Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH), Femmes sous lois musulmanes, Human Rights Watch (HRW), IRIN, International Center for Research on Women (ICRW), Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté, United Nations Development Fund for Women (UNIFEM).

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries