Last Updated: Monday, 22 December 2014, 21:54 GMT

Malaisie : discrimination envers des Malaisiens d'origine chinoise (juin 2004-octobre 2007)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, Ottawa
Publication Date 5 November 2007
Citation / Document Symbol MYS102643.EF
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Malaisie : discrimination envers des Malaisiens d'origine chinoise (juin 2004-octobre 2007), 5 November 2007, MYS102643.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/4784df111e.html [accessed 23 December 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Les Malaisiens d'origine chinoise représentent environ 25 p. 100 de la population de la Malaisie (HRWF 17 juill. 2007; Asia Times Online 24 mars 2006). Il y a quatre journaux de langue chinoise en Malaisie (É.-U. 6 mars 2007, sect. 2.a) et, selon certaines sources médiatiques, des Malaisiens d'origine chinoise [traduction] " dominent " le secteur des affaires (AFP 29 août 2005; Asia Times Online 24 mars 2006; Reuters 24 août 2005). De plus, l'association des Malaisiens d'origine chinoise (Malaysian Chinese Association – MCA) est l'une des 15 organisations politiques membres de la coalition au pouvoir , le Front national (Barisan Nasional – BN) (Freedom House 2007).

Selon des sources médiatiques, les communautés ethniques de la Malaisie connaissent une paix relative depuis les émeutes contre la minorité chinoise en 1969 (Asia Times Online 24 mars 2006; AFP 17 nov. 2006; AFP 29 août 2005). Bien que l'islam soit la religion officielle, la constitution garantit la liberté religieuse aux minorités ethniques (HRWF 17 juill. 2007). Dans le même ordre d'idées, des sources affirment que les minorités sont entièrement libres de pratiquer leur culture et leur religion, et que le gouvernement ne restreint pas leur accès à l'éducation (AFP 29 août 2005; Asia Times Online 24 mars 2006).

Le gouvernement a cependant renouvelé en 2005 une politique de promotion sociale mise en place après les émeutes raciales de 1969 (Freedom House 2007). Ainsi, en vertu de certaines dispositions gouvernementales, les Malais et les autres peuples autochtones bénéficient de certains avantages, notamment en ce qui concerne les droits de propriété, le fonctionnariat et l'accès aux études supérieures (É.-U. 6 mars 2007; Asia Times Online 24 mars 2006; Freedom House 2007). La politique de promotion sociale, aussi appelée nouvelle politique économique (New Economic Policy), a été adoptée afin d'améliorer la condition économique des Malais (ibid.). Des sources affirment que cette politique a suscité des tensions entre les communautés ainsi qu'un [traduction] " sentiment de discrimination " parmi les minorités ethniques (AFP 29 août 2005; Asia Times Online 24 mars 2006). De même, selon Asia Times Online, les résultats d'une enquête sur les relations entre les gens appartenant à différentes races, publiés en mars 2006, montrent clairement que le racisme et les stéréotypes constituent de véritables problèmes en Malaisie (ibid.).

Peu d'information additionnelle sur des exemples précis de discrimination envers les Malaisiens d'origine chinoise a été trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches. Le Département d'État (Department of State) des États-Unis affirme toutefois que la police malaisienne a été accusée de profilage ethnique à la suite de l'arrestation de Chinoises soupçonnées d'être des prostituées (É.-U. 6 mars 2007, sect. 5). En outre, un article de Reuters, paru le 17 novembre 2006, a signalé un affrontement entre des agents de police malaisiens et des manifestants qui s'opposaient à la destruction d'un temple chinois sur l'île de Pulau Penang. Les autorités locales voulaient démolir ce temple parce qu'il avait été construit sans les approbations requises.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Agence France-Presse (AFP). 17 novembre 2006. " Malaysia's Ruling Party Seeks Racial Harmony ". (Factiva)
_____. 29 août 2005. " Malaysia's Races Live Peacefully – But Separately ". [Date de consultation : 30 oct. 2007]

Asia Times Online. 24 mars 2006. Baradan Kuppusamy. " Racism Alive and Well in Malaysia ". (Factiva)

États-Unis (É.-U.). 6 mars 2007. Department of State. " Malaysia ". Country Reports on Human Rights Practices for 2006. [Date de consultation : 18 oct. 2007]

Freedom House. 2007. " Malaysia ". Freedom in the World 2007. [Date de consultation : 26 oct. 2007]

Human Rights Without Frontiers/Droits de l'homme sans frontières (HRWF). 17 juillet 2007. " Malaysia an Islamic State But Minority Rights Protected, Says Deputy PM ". (Factiva)

Reuters. 17 novembre 2006. " Malaysian Police Fire in Temple Demolition Protest ". (Suaram.net). [Date de consultation : 26 oct. 2007]
_____. 24 août 2005. Jalil Hamid. " Malaysia Agonizes over Race Policy, 35 Years on ". [Date de consultation : 26 oct. 2007]

Autres sources consultées

Sources orales : Suara Rakyat Malaysia (SUARAM) et la Société nationale de défense des droits de la personne (National Human Rights Society – HAKAM) n'ont pas répondu à des demandes de renseignements dans les délais prescrits.

Sites Internet, y compris : Asia Observer, Asian Human Rights Commission, Human Rights Watch (HRW), Malaysiakini, National Human Rights Society (HAKAM), OneWorld, Southeast Asian Press Alliance, The Star (Malaisie).

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries