Last Updated: Wednesday, 23 July 2014, 14:54 GMT

Azerbaïdjan : information sur le village de Murselli, y compris sur les mariages arrangés, la violence conjugale, les crimes d'honneur, la polygamie et l'attitude face au divorce; les préférences quant au sexe de la descendance et la religion pratiquée par la majorité des habitants de Murselli (1994-2010)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Publication Date 7 December 2010
Citation / Document Symbol AZE103646.F
Related Document Azerbaijan: Information about the village of Murselli, including information about arranged marriages, domestic violence, honour crimes, polygamy and attitude toward divorce; gender preferences for children; and the religion practised by a majority of the inhabitants of Murselli (1994-2010)
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Azerbaïdjan : information sur le village de Murselli, y compris sur les mariages arrangés, la violence conjugale, les crimes d'honneur, la polygamie et l'attitude face au divorce; les préférences quant au sexe de la descendance et la religion pratiquée par la majorité des habitants de Murselli (1994-2010), 7 December 2010, AZE103646.F, available at: http://www.refworld.org/docid/513460912.html [accessed 24 July 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Deux sources consultées par la Direction des recherches ont affirmé que Murselli est un village peuplé majoritairement de musulmans situé dans la région de Sabirabad, au centre de l'Azerbaïdjan (Azerbaïdjan 22 nov. 2010a; Azerbaïdjan 22 nov. 2010b).

Parmi les sources qu'elle a consultées, la Direction des recherches a trouvé peu d'information sur la violence conjugale, les mariages arrangés, la polygamie et l'attitude face au divorce à Murselli ainsi que les préférences quant au sexe de la descendance.

Au cours d'un entretien téléphonique avec la Direction des recherches le 22 novembre 2010, une représentante de la Mission de l'Azerbaïdjan auprès de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) à Paris a déclaré qu'il y a de la violence conjugale à Murselli. Toutefois, la représentante a souligné qu'il est difficile de fournir des chiffres et des précisions en raison de l'isolement de ce village (Azerbaïdjan 22 nov. 2010a). De son côté, au cours d'un entretien téléphonique avec la Direction des recherches le 22 novembre 2010, un représentant de la Mission permanente de l'Azerbaïdjan auprès du Conseil de l'Europe à Strasbourg a affirmé que les cas de violence conjugale à Murselli ne sont pas souvent signalés par les victimes et leur entourage, notamment en raison du sentiment de honte et des « menaces au sein de la communauté ». Le représentant a ajouté qu'en raison de cette réticence à signaler la violence, il est difficile d'en évaluer avec précision le nombre de victimes (Azerbaïdjan 22 nov. 2010b). Selon le représentant, en général, les témoins ne se manifestent pas dans ces affaires et les cas de décès faisant suite aux violences seraient classés parmi les accidents ou les suicides (ibid.).

Deux sources consultées par la Direction des recherches ont affirmé qu'il y a des mariages arrangés à Murselli, mais qu'il est difficile d'en évaluer le nombre (Azerbaïdjan 22 nov. 2010a; ibid. 22 nov. 2010b). Le représentant de la Mission permanente de l'Azerbaïdjan auprès du Conseil de l'Europe a souligné qu'il y aurait également des cas de polygamie, mais que ceux-ci seraient rarement signalés (ibid.). Cependant, selon le profil de pays accompagnant l'index Institutions sociales et égalité homme-femme (ISE) pour l'Azerbaïdjan en 2009, publié par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la polygamie serait illégale en Azerbaïdjan (OCDE s.d.). Quant au divorce, le représentant a affirmé que la plupart des affaires seraient traitées au sein de la famille plutôt que devant les tribunaux (Azerbaïdjan 22 nov. 2010b).

En ce qui concerne les préférences par rapport au sexe des descendants, le représentant de l'Azerbaïdjan auprès du Conseil de l'Europe a signalé que, comme dans d'autres milieux ruraux du pays, les coutumes et traditions font en sorte que les habitants de Murselli préfèrent généralement les garçons aux filles (22 nov. 2010b). Cependant, de plus en plus de familles commenceraient à changer leur façon de considérer les filles, du fait que la majorité d'entre elles atteignent un haut niveau de scolarité et trouvent des emplois qui leur permettent de soutenir leur famille (Azerbaïdjan 22 nov. 2010b).

Parmi les sources qu'elle a consultées, la Direction des recherches n'a trouvé aucune information sur les crimes d'honneur à Murselli.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais fixés. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous les sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Azerbaïdjan. 22 novembre 2010a. Mission de l'Azerbaïdjan auprès de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). Entretien téléphonique avec une représentante.

_____. 22 novembre 2010b. Mission permanente de l'Azerbaïdjan au Conseil de l'Europe. Entretien téléphonique avec un représentant.

Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). S.d. Index « Institution sociales et égalité homme-femme » (ISE). « Gender Equality and Social Institutions in Azerbaijan ». [Date de consultation : 18 nov. 2010]

Autres sources consultées

Sources orales : Les tentatives faites pour joindre les représentants du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et du National Information Center on Human Rights (NICHR) à Bakou ont été infructueuses.

Sites Internet, y compris : Amnesty International (AI), Azerbaijan Gender Information Centre (AGIC), Azerbaijan Human Rights Center (AHRC), Child Rights Information Network (CRIN), Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Conseil de l'Europe, Crime and Society: A Comparative Criminology Tour of the World, Educational Center for Youth (ECY), Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH), Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Freedom House, Genre en action, Human Rights House Network, Human Rights Watch, Internationale de l'éducation (IE), Legislationline, Le Monde diplomatique [Paris], Minority Rights Group International (MRG), National Information Center on Human Rights (NICHR), Nations Unies - Organisation mondiale de la santé (OMS), Open Society Institute (OSI), Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Radio France internationale (RFI), Reporters sans frontières (RSF), Trend News Agency.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries