Last Updated: Tuesday, 22 April 2014, 11:13 GMT

Angola : survol des conditions politiques (juillet 2008 - octobre 2008)

Publisher Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, Ottawa
Publication Date 13 November 2008
Citation / Document Symbol AGO102966.EF
Cite as Immigration and Refugee Board of Canada, Angola : survol des conditions politiques (juillet 2008 - octobre 2008), 13 November 2008, AGO102966.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/49b92aa2c.html [accessed 23 April 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

L'Angola a tenu des élections parlementaires les 5 et 6 septembre 2008 (EISA sept. 2008; BBC 17 sept. 2008; Southern African News Features 30 sept. 2008). La victoire est allée au parti au pouvoir, le mouvement populaire pour la libération de l'Angola (Movimento Popular de Libertação de Angola – MPLA), qui a obtenu 191 sièges sur 220 au Parlement et raflé 81,64 p. 100 des voix; le principal parti d'opposition, l'union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (União Nacional para a Independência Total de Angola – UNITA), a obtenu 16 sièges, et 10,39 p. 100 des suffrages (BBC 17 sept. 2008; Southern Africa News Features 30 sept. 2008). Le parti de la rénovation sociale (Partido de Renovação Socia – PRS) a obtenu huit sièges, le front national de libération de l'Angola (Frente Nacional de Libertação de Angola – FNLA) en a obtenu trois et la nouvelle coalition démocratique (Nova Democracia – ND), deux (ibid.; EISA sept. 2008).

Les observateurs internationaux ont exprimé diverses opinions sur la validité des élections. Le chef de la mission de l'Union européenne (UE) qui surveillait les élections a déclaré que celles-ci représentaient un progrès pour la démocratie et que l'UE ne déclarerait pas les élections [traduction] « invalides » (BBC 8 sept. 2008). La mission d'observation envoyée par la Communauté pour le développement de l'Afrique australe (SADC) a estimé que les élections avaient été [traduction] « paisibles, libres, transparentes et crédibles » (SAPA 9 sept. 2008). Regroupant 14 pays d'Afrique australe, la SADC est une institution régionale dont le siège est à Gaborone, au Botswana, et dont l'objectif est la mise sur pied d'une [traduction] « communauté assurant la paix et la sécurité dans la région et une économie régionale intégrée » (Afrique du Sud 12 févr. 2004). Composée de 26 membres, la mission d'observation envoyée par le Parlement pan-africain (PAP) a déclaré qu'en dépit de [traduction] « lacunes », les élections ont été, [traduction] « d'une façon générale, libres et justes » (PAP 7 sept. 2008). Le PAP, ou Parlement africain, situé à Midrand, en Afrique du Sud (ibid. s.d.), est le corps législatif de l'Union africaine (UA) et est formé de 265 parlementaires élus par les législatures des pays de l'UA (ibid.). Selon un rapport publié par Human Rights Watch (HRW), les élections ont été entachées [traduction] « [d']irrégularités », notamment le retard de la commission nationale électorale à accréditer les observateurs de l'élection nationale, la couverture [traduction] « disproportionnée » accordée à la campagne du MPLA par les médias de l'État, le manque d'empressement du gouvernement à financer les partis d'opposition et plusieurs cas de violence contre les partisans de l'UNITA durant la campagne électorale (15 sept. 2008).

L'UNITA a encaissé la défaite (Reuters 17 sept. 2008; SAIIA 12 sept. 2008) et a accepté les résultats des élections (AP 9 sept. 2008; Southern African News Features 30 sept. 2008). En 1992, l'UNITA avait refusé d'accepter les résultats des élections et la guerre civile avait repris (AP 9 sept. 2008; BBC 17 sept. 2008). Une analyse du South African Institute of International Affairs (SAIIA) publiée sur le site Internet AllAfrica signale que la reprise des combats est improbable, car l'UNITA a été désarmée (12 sept. 2008). Cependant, la situation politique suivant les élections demeure [traduction] « explosive » en raison de la corruption et de l'écart entre les riches et les pauvres (SAIIA 12 sept. 2008). Le SAIIA est une organisation non gouvernementale dont l'objectif consiste à faire mieux connaître les questions internationales aux Sud-africains et à favoriser la discussion publique sur les politiques étrangères (SAIIA s.d.).

À la fin de septembre 2008, le nouveau président du Parlement de l'Angola a affirmé que l'approbation d'une nouvelle constitution était une priorité pour l'Assemblée nationale (Angola Press Agency 1er oct. 2008; AFP 30 sept. 2008). Parmi les sources qu'elle a consultées, la Direction des recherches n'a trouvé aucune information sur les modifications proposées à la constitution actuelle ou sur la date à laquelle une nouvelle constitution pourrait être rédigée.

Depuis 1979, José Eduardo dos Santos, du MPLA, est président de l'Angola; des élections présidentielles sont prévues pour 2009 (BBC 10 sept. 2008; SAIIA 12 sept. 2008).

En septembre 2008, les autorités angolaises ont entamé des poursuites afin d'interdire une organisation de défense des droits de la personne, l'Association for Justice, Peace and Democracy (AJPO) (AFP 17 sept. 2008; BBC 3 oct. 2008). Différentes organisations angolaises et internationales ont critiqué le gouvernement angolais pour ses manoeuvres [traduction] « d'intimidation » à l'endroit des organisations de défense des droits de la personne (ibid.).

Selon un article de l'Angola Press Agency, le rapatriement volontaire d'Angolais déplacés qui résident actuellement dans d'autres États est une priorité du gouvernement angolais (27 août 2008). Selon un rapport de l'Economist Intelligence Unit (EIU), la situation est tendue aux frontières entre l'Angola et la Zambie, et entre l'Angola et la République démocratique du Congo (RDC) en raison de [traduction] « l'afflux de réfugiés qui reviennent au pays et de prospecteurs de diamants illégaux » (21 juill. 2008).

À Cabinda, enclave riche en hydrocarbure bordée par l'Océan Atlantique, la République du Congo et la République démocratique du Congo (Reuters 3 sept. 2008), une faction du Front de libération du Cabinda continue de mener un mouvement de guérilla de faible intensité (AFP 16 sept. 2008; voir aussi Reuters 3 sept. 2008). D'après un article de Reuters, les [traduction] « guérilléros » du Front de libération de l'enclave de Cabinda (Frente para a Libertação do Enclave de Cabinda – FLEC) veulent plus d'autonomie et un plus grand pourcentage des recettes pétrolières de l'Angola (9 oct. 2008). Selon un article de HRW, les forces de sécurité gouvernementales de l'Angola [traduction] « harcèlent [et] intimident » fréquemment les personnes qui contestent publiquement [traduction] « la crédibilité de l'accord de paix » signé en 2006 entre une composante du FLEC et le gouvernement angolais (13 août 2008). Dans un rapport du département d'État (Department of State) des États-Unis (É.-U.) sur l'Angola, on peut lire que le 1er août 2006, un protocole d'entente (PE) sur la paix et la réconciliation au Cabinda a été signé (É.-U. juill. 2008). Le PE prône le désarmement des anciens combattants du FLEC et leur intégration à la fonction publique et établit un [traduction] « statut politique et économique distinct » pour le Cabinda (ibid.). Parmi les sources qu'elle a consultées, la Direction des recherches n'a trouvé aucune information sur la mise en oeuvre du PE.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais fixés. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous les sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Afrique du Sud. 12 février 2004. Department of Foreign Affairs. « Southern African Development Community (SADC) – History and Present Status ». [Date de consultation : 17 oct. 2008]

Agence France-Presse (AFP). 30 septembre 2008. « Angola Swears in New Parliament ». (Factiva)
_____. 17 septembre 2008. « Angola Seeks to Ban Human Rights Group: State Media ». (Factiva)
_____. 16 septembre 2008. « Angola: un tribunal militaire condamne à 12 ans de prison un ex-journaliste ». (Factiva)

Angola Press Agency. 1er octobre 2008. « New Constitution on Parliament Agenda ». (AllAfrica/Factiva)
_____. 27 août 2008. « Repatriation Enables Return of Over 400,000 Locals ». (AllAfrica/Factiva)

Associated Press (AP). 9 septembre 2008. Casimoro Siona. « Angolan Opposition Accepts Defeat in Election ». (Factiva)

British Broadcasting Corporation (BBC). 3 octobre 2008. « Worry at Angola Rights Ban Threat ». [Date de consultation : 8 oct. 2008]
_____. 17 septembre 2008. « Landslide for Angola Ruling Party ». [Date de consultation : 1er oct. 2008]
_____. 10 septembre 2008. « Country Profile: Angola ». [Date de consultation : 9 oct. 2008]
_____. 8 septembre 2008. « Observers Unsure on Angola Poll ». [Date de consultation : 1er oct. 2008]

Economist Intelligence Unit (EIU). 21 juillet 2008. « Angola: Risk Ratings ». (Factiva)

Electoral Institute of Southern Africa (EISA) [Johannesburg]. Septembre 2008. « Angola: 2008 National Assembly Election Provisional Results ». [Date de consultation : 7 oct. 2008]

États-Unis (É.-U.). Juillet 2008. Department of State. « Background Note: Angola ». [Date de consultation : 2 oct. 2008]

Human Rights Watch (HRW). 15 septembre 2008. « Angola: Irregularities Marred Historic Elections ». [Date de consultation : 17 oct. 2008]
_____. 13 août 2008. « Angola: Doubts Over Free and Fair Elections ». [Date de consultation : 9 oct. 2008]

Pan-African Parliament (PAP) [Midrand, Afrique du Sud]. 7 septembre 2008. « Election Observer Mission to the Angolan Legislative Elections – 5 September 2008 – Interim Statement ». [Date de consultation : 10 oct. 2008]
_____. S.d. « Overview of the Pan-African Parliament ». [Date de consultation : 17 oct. 2008]

Reuters. 9 octobre 2008. « Angola Says Rebels Neutralised Oil Enclave ». [Date de consultation : 9 oct. 2008]
_____. 17 septembre 2008. Paul Simao. « Angola's MPLA Wins Huge Parliamentary Majority ». (Factiva)
_____. 3 septembre 2008. Henrique Almeida. « Cabinda Separatists Urge Angola Vote Boycott ». (Factiva)

South African Institute of International Affairs (SAIIA) [Johannesburg]. 12 septembre 2008. Terence Corrigan. « Angola: What Country's Election Means ». (AllAfrica) [Date de consultation : 6 oct. 2008]
_____. S.d. « About SAIIA ». [Date de consultation : 12 nov. 2008]

South African Press Association (SAPA). 9 septembre 2008. « SADC Observers Declare Angolan Elections Free ». (Factiva/BBC Monitoring Service)

Southern African News Features. 30 septembre 2008. Richard Nyamanh. « MPLA Dominates New Parliament Following Landslide Victory ». (AllAfrica/Factiva)

Autres sources consultées

Sites Internet, y compris : European Country of Origin Information Network (ecoi.net), Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH), Freedom House, International Crisis Group, Minority Rights Group, Nations Unies – Réseaux d'information régionaux intégrés (IRIN), Relief Web, Transparency International (TI).

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries