Last Updated: Thursday, 23 October 2014, 16:39 GMT

Guinée : information indiquant si les Diakités du groupe ethnique malinke, faisaient partie du pouvoir sous le régime Sekou Touré

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 9 March 2001
Citation / Document Symbol GIN36787.F
Reference 7
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Guinée : information indiquant si les Diakités du groupe ethnique malinke, faisaient partie du pouvoir sous le régime Sekou Touré, 9 March 2001, GIN36787.F, available at: http://www.refworld.org/docid/3df4beed20.html [accessed 23 October 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

De l'information indiquant si les Diakités du groupe de Malinké étaient admis dans le cercle du pouvoir de Sekou Touré n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches dans les délais prescrits pour la réponse à cette demande d'information.

Par contre, une source d'information révèle que les Malinké, qui constituent 30 p. cent de la population guinéenne, ont de façon générale bénéficié, depuis la période coloniale jusqu'à la mort de Sekou Touré en 1984, d'un statut spécial en Guinée (Lee et Pitsch mars 2000). De même, selon une autre source, la famille et la parenté de Sekou Touré ont monopolisé le pouvoir en Guinée, avec son [traduction] « clan » appartenant au groupe ethnique malinké (Africa Confidential 25 févr. 1994). Selon un article de l'AFP, Sekou Touré et son premier ministre Diara Traoré faisaient partie du groupe ethnique des Malinkés ou Mandingues (AFP 3 oct. 1987).

Joint par téléphone le 8 mars 2001, un représentant de l'ambassade de la République de Guinée à Ottawa a signalé que certains Diakités ont fait partie du régime de Sekou Touré. À titre d'exemple, le diplomate guinéen a évoqué le cas d'un certain Moussa Diakité qui a occupé, sous le régime de Sekou Touré, plusieurs postes ministériels dont celui du ministre de l'Intérieur et de la Sécurité dans les années 1970 (ibid.).

Identifiant les personnes qui faisaient partie du cercle restreint du pouvoir de Sekou Touré, Africa Confidential qualifie Moussa Diakité d'homme de foi de longue date de Sekou Touré, ayant occupé des postes ministériels pendant plus de 20 ans (15 févr. 1984).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste d'autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Africa Confidential [Londres]. 15 février 1984. Vol. 25, no 4. « Guinea : Family Feuds ».

Agence France Presse (AFP). 3 octobre 1987. « West Africa : In Brief; Guinea : Conte On Existence of Opposition Movement ». (BBC Summary 7 oct. 1987).

Lee, Shin-Wha et Anne Pitsch. Mars 2000. « Malinke, Fulani and Soussou of Guinea ». Publié par le Minorities at Risk Project. . [Date de consultation : 7 mars 2001].

République de la Guinée. 8 mars 2001. Ambassade de la République de Guinée à Ottawa. Entretien téléphonique avec un représentant.

Autres sources consultées

LEXIS/NEXIS.

Une source orale consultée n'a pas pu fournir d'information sur le sujet mentionné ci-dessus.

Moteurs de recherche.

Dogpile.

Google.

Lycos.

Yahoo.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries