Last Updated: Thursday, 24 April 2014, 11:39 GMT

République démocratique du Congo (RDC) : Association des Bakongo (ABAKO), y compris ses dirigeants, la date de sa fondation et son idéologie; information indiquant si cette association existe toujours et le cas échéant, le traitement de ses membres par les autorités gouvernementales et information sur l'existence d'une aile jeunesse du parti appelée « Jeunesse intellectuelle Kongo »

Publisher Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 23 November 2001
Citation / Document Symbol RDC37818.F
Reference 2
Cite as Immigration and Refugee Board of Canada, République démocratique du Congo (RDC) : Association des Bakongo (ABAKO), y compris ses dirigeants, la date de sa fondation et son idéologie; information indiquant si cette association existe toujours et le cas échéant, le traitement de ses membres par les autorités gouvernementales et information sur l'existence d'une aile jeunesse du parti appelée « Jeunesse intellectuelle Kongo », 23 November 2001, RDC37818.F, available at: http://www.refworld.org/docid/3df4bf034.html [accessed 25 April 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

L'Association des Bakongo (ABAKO), en tant qu'association tribale pour la promotion et la défense de la langue, de la culture et des intérêts des Bakongo, a été fondée en 1950 (SARDC janv. 1999; Afrique : histoire, économie, politique 13 oct. 2000) par Edmond Nzeza-Landu (ibid.). En 1956, sous la direction de Joseph Kasavubu, l'ABAKO devient un parti politique (SARDC janv. 1999). En 1960, Kasavubu, chef de l'ABAKO est élu président du pays (Afrique : Histoire, économie, politique 13 oct. 2000; Pitsch 26 oct. 1997; Africana 1999-2000). Il est renversé par Mobutu en novembre 1965 (ibid.; World Statesmen 19 sept. 2001).

Un article de l'AFP notait que lors du rétablissement des partis des politiques en 1991, le ministre de l'administration du territoire du Zaïre (actuellement RDC) avait refusé à l'ABAKO, le statut de parti politique sous prétexte que cette dernière n'était qu'un regroupement tribal (17 févr. 1991).

Joint par téléphone à Kinshasa le 19 novembre 2001, un représentant de l'Association africaine de défense des droits de l'homme (ASADHO) a signalé l'existence actuelle de l'ABAKO comme petit parti politique qui prône un État fédéral où les régions seraient plus autonomes. Le représentant de l'ASADHO a cependant signalé n'avoir pas assez d'information sur ce parti car, a-t-il expliqué, depuis que les autorités gouvernementales ont levé l'interdiction qui frappait les partis politiques, il existe des centaines de partis politiques, y compris les anciens qui tentent un retour et d'autres nouvellement fondés (ibid.).

Les sources d'information consultées par la Direction des recherches n'ont pu corroborer l'existence actuelle de l'ABAKO et ne font aucune mention de son aile jeunesse appelée « Jeunesse intellectuelle Kongo ».

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Africana. 1999-2000. « Congo, Democratic Republic of the – Or Congo-Kinshasa » [Date de consultation : 23 nov. 2001]

Afrique : histoire, économie, politique. 6 septembre 2000. « Vie et mort de Lumumba ». [date de consultation : 21 nov. 2001]

Agence France Presse (AFP) [en français]. 17 février 1991. « Zairean Government Recognises 66 Political Parties ». (BBC Summary 21 févr. 1991)

Association africaine de défense des droits de l'homme (ASADHO). 19 novembre 2001. Entretien téléphonique avec un représentant.

Pitsch, Anne. 26 octobre 1997. « Ngbandi of Zaire: Chronology ». [Date de consultation : 21 nov. 2001]

South African Research and Documentation Centre (SARDC). Janvier 1999. « Democracy Factfile: Democractic Republic of Congo ». [Date de consultation : 22 nov. 2001]

World Statesmen. 19 septembre 2001. « Congo (Kinshasa) ». [Date de consultation : 21 nov. 2001]

Autres sources consultées

Les sources orales consultées comprennent une journaliste du journal belge Le Soir spécialiste de la RDC et le directeur de publication d'Info-Congo/Kinshasa de Montréal.

Africa Confidential 1997-2001.

Africa Research Bulletin 1994-2001.

Bases de données de la CISR.

Dossier de pays du Centre de ressources. Zaïre/RDC. 1997-2000.

Info-Congo/Kinshasa 1997-2001.

Jeune Afrique 1997-2001.

LEXIS/NEXIS.

Le Nouvel Afrique-Asie 1997-2001.

World News Connection.

Sites Internet, y compris :

AllAfrica.

Amnesty International.

ASADHO.

FIDH.

Immigration & Nationality Directorate, Royaume-Uni.

Médias congolais.

Observatoire de l'Afrique centrale.

Office fédéral des réfugiés (ODR) de la Suisse.

ReliefWeb.

La Voix des Sans Voix (VSV).

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Topics