Last Updated: Wednesday, 17 September 2014, 12:56 GMT

Guinée : possibilité qu'un chef de la section des communications au ministère du Tourisme soit animateur et lecteur de nouvelles à la Radiodiffusion-télevision guinéenne (RTG) (2001)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 30 April 2002
Citation / Document Symbol GIN38933.F
Reference 1
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Guinée : possibilité qu'un chef de la section des communications au ministère du Tourisme soit animateur et lecteur de nouvelles à la Radiodiffusion-télevision guinéenne (RTG) (2001), 30 April 2002, GIN38933.F, available at: http://www.refworld.org/docid/3df4beef0.html [accessed 18 September 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Quoiqu'il ne soit pas au courant d'un cas d'un chef de la section des communications au ministère du Tourisme, un chargé des Affaires consulaires à l'ambassade de la République de Guinée à Ottawa a signalé, au cours d'entretien téléphonique du 30 avril 2002, que de façon générale, il est rare, mais possible qu'un fonctionnaire de l'État soit en même temps animateur à la Radio-télévision guinéenne (RTG). Le représentant de l'ambassade de la République de Guinée a ainsi cité comme exemple le cas d'un ancien directeur adjoint du protocole à la présidence de la République qui, au moment où il était encore en fonction, animait également une émission culturelle à la RTG (ibid.).

Dans un courriel du 29 avril 2002 à la Direction des recherches, un représentant de l'Organisation guinéenne de défense des droits de l'homme (OGDH), organisation affiliée à la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH), a signalé que même s'il ne peut pas « formellement confirmer » le cas spécifique d'un chef de la section des Communications au ministère du Tourisme qui serait animateur à la RTG, il a signalé cependant que « c'est possible ». « Tout est possible dans mon pays. Même le Ministre peut se permettre de faire des éditoriaux à la radio et à la télévision », a-t-il ajouté (ibid.).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Ambassade de la République de Guinée, Ottawa. 30 avril 2002. Entretien téléphonique avec un chargé des Affaires consulaires.

Organisation guinéenne de défense des droits de l'homme (OGDH). 29 avril 2002. Courriel envoyé à la Direction des recherches par un représentant.

Autres sources consultées

Les tentatives faites pour joindre le bureau de la Radio-télévision guinéenne (RTG) ont été infructueuses.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries

Topics