Last Updated: Thursday, 30 July 2015, 14:54 GMT

Pakistan : information sur le processus et les documents d'adhésion des associations ahmadies lahories au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Publication Date 24 January 2013
Citation / Document Symbol PAK104256.EF
Related Document Pakistan: Registration procedures and documents of the Lahore Ahmadiyya associations in Canada, the US and the UK
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Pakistan : information sur le processus et les documents d'adhésion des associations ahmadies lahories au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni, 24 January 2013, PAK104256.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/510f8a4e2.html [accessed 31 July 2015]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

1. Canada

Dans une communication écrite envoyée à la Direction des recherches le 18 janvier 2013, le président de la section ontarienne du Mouvement ahmadi lahori pour la propagation de l'islam (Ontario Ahmadiyya Anjuman Isha'at Islam Lahore - OAAIIL) a fourni les renseignements contenus dans la présente section.

Tous les membres du Mouvement ahmadi lahori du Pakistan sont enregistrés. Par conséquent, tous ceux qui arrivent du Pakistan doivent présenter une lettre à l'entête du bureau central du mouvement, à Lahore au Pakistan, attestant qu'ils sont membres. La section ontarienne (OAAIIL) du mouvement ne dispose pas de formulaires servant à vérifier si une personne est vraiment membre du mouvement. L'OAAIIL communique plutôt directement avec le bureau principal, à Lahore, par courriel, par téléphone ou par d'autres moyens de communication. La procédure de vérification prend au moins une semaine.

Pour les personnes nouvellement arrivées au Canada en provenance d'autres pays, surtout de la région des Antilles, c'est auprès de leurs proches, comme les membres de leur famille et leurs amis, que l'OAAIIL effectue la vérification.

Les membres nouvellement arrivés au Canada doivent présenter une demande d'adhésion et remplir le formulaire prévu à cette fin (Application for Membership) sur lequel ils doivent inscrire leur nom, adresse, numéro de téléphone, ainsi que la catégorie à laquelle ils veulent appartenir. Il existe trois catégories :

membre à part entière, pour les membres qui ont prêté le serment (bai'at);

membre associé, pour ceux qui n'ont pas prêté serment;

membre junior, pour les membres qui ont moins de 15 ans et ont prêté serment.

Le demandeur qui est un converti doit d'abord devenir un musulman, en prononçant la profession de foi (shahada), par laquelle il déclare publiquement : [traduction] « "il n'y a qu'un seul Dieu et c'est Allah et le saint prophète Mahomet est son messager" ». La personne peut ensuite présenter une demande d'adhésion en procédant comme il est décrit ci-dessus.

L'OAAIIL songe à créer une carte de membre pour ses membres en Ontario.

2. Royaume-Uni

Dans une communication écrite envoyée à la Direction des recherches, le secrétaire du Mouvement ahmadi lahori pour la propagation de l'islam au Royaume-Uni a indiqué ce qui suit au sujet de la vérification de l'appartenance au mouvement :

[traduction]

Nous ne vérifions l'appartenance d'une personne au Mouvement que si elle vient du Pakistan et qu'elle veut demander l'asile au Royaume-Uni. Nous communiquons avec le secrétaire général de notre centre au Pakistan et demandons une confirmation écrite. Cela prend environ une semaine tout au plus. Dans tous les autres cas, nous admettons simplement ce que la personne affirme (AAIIL 19 déc. 2012).

Quant au processus d'adhésion à l'AAIIL au Royaume-Uni, le secrétaire a indiqué qu'il n'y a aucun formulaire prévu à cette fin; les personnes nouvellement arrivées au pays doivent communiquer avec l'organisation et leur nom est ajouté à la liste des membres au Royaume-Uni (ibid.). Voici l'information figurant dans cette liste : [traduction] « [n]om, adresse, numéro de téléphone, numéro de téléphone cellulaire, notes, montant de la contribution mensuelle, langue des documents qui seront transmis (anglais ou ourdou, ou les deux) et moyen de transmission (courrier électronique, courrier de première classe, courrier de deuxième classe), ainsi que le nombre de copies à envoyer » (ibid.). Quant aux personnes qui se convertissent à l'AAIIL alors qu'elles se trouvent au Royaume-Uni, le secrétaire a indiqué que :

[traduction]

Chaque personne doit prêter serment, comme le prévoit le fondateur de notre mouvement. Cela peut être fait en privé, mais nous préférons que ce soit fait de façon publique. Si une personne venant du Pakistan souhaite prêter serment, avant de l'autoriser à le faire, nous lui demandons de faire publier une annonce dans le Daily Jung [sic] de Londres, un quotidien à l'intention de la population du Royaume-Uni parlant l'ourdou, et d'inclure leur photo, leur nom et leur adresse au Royaume-Uni et au Pakistan, ainsi que le nom de leur père (ibid.).

On peut lire sur le site Web de l'AAIIL que les personnes peuvent adhérer au mouvement en signant un [traduction] « formulaire d'engagement électronique » (AAIIL s.d.). Le secrétaire a précisé que la preuve de l'appartenance d'une personne à l'AAIIL est une lettre transmise par l'AAIIL qui contient le nom de la personne, son adresse, sa date de naissance et une photographie numérisée (ibid. 19 déc. 2012). Il a souligné qu'ils [traduction ] « ne délivrent pas de certificat », parce que les certificats délivrés antérieurement ont fait l'objet de falsification et d'un usage inapproprié (ibid.).

3. États-Unis

La Direction des recherches n'a trouvé, dans les délais fixés, aucun renseignement sur le processus d'adhésion aux États-Unis.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais fixés. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous les sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Ahmadiyya Anjuman Isha'at Islam Lahore (AAIIL). 19 décembre 2012. Communication écrite envoyée à la Direction des recherches par le secrétaire de l'AAIIL au Royaume-Uni.

_____. S.d. « How to Become a Muslim or Lahori Ahmadi ». [Date de consultation : 31 déc. 2012]

Ontario Ahmadiyya Anjuman Isha'at Islam (Lahore) (OAAIIL). 18 janvier 2013. Communication écrite envoyée à la Direction des recherches par le président de de la section ontarienne de l'AAIIL.

Autres sources consultées

Sources orales : Les tentatives faites pour joindre des représentants de l'Ahmadiyya Anjuman Isha'at Islam Lahore aux États-Unis ont été infructueuses.

Sites Internet, y compris : Amnesty International; Australie - Refugee Review Tribunal; Austrian Centre for Country of Origin and Asylum Research and Documentation; ecoi.net; Royaume-Uni - Border Agency; Nations Unies - ReliefWeb, Refworld.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries