Last Updated: Friday, 19 December 2014, 13:25 GMT

Canada/Iran : information indiquant si le demandeur d'un visa canadien de visiteur (VCV) doit se présenter au bureau des visas à Téhéran à une étape quelconque du processus et si une tierce personne peut présenter les documents et recevoir le VCV au nom du demandeur; la procédure antérieure et postérieure à septembre 2001

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 10 June 2003
Citation / Document Symbol ZZZ41550.EF
Reference 2
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Canada/Iran : information indiquant si le demandeur d'un visa canadien de visiteur (VCV) doit se présenter au bureau des visas à Téhéran à une étape quelconque du processus et si une tierce personne peut présenter les documents et recevoir le VCV au nom du demandeur; la procédure antérieure et postérieure à septembre 2001, 10 June 2003, ZZZ41550.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/3f7d4e497.html [accessed 20 December 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

L'information suivante fait suite à ZZZ41231.E du 31 mars 2003. Selon un représentant de l'ambassade du Canada à Téhéran, ce ne sont pas tous les demandeurs de visa canadien de visiteur à Téhéran qui sont interrogés (10 juin 2003). Une demande peut être soumise par un proche, un ami, un organisateur ou un messager (Canada 10 juin 2003). Le visa peut aussi être délivré à une personne autre que le demandeur, si elle est connue à l'ambassade, par exemple le messager d'une compagnie pétrolière (ibid.). Cependant, dans le cas d'un visa obtenu pour un voyage personnel, l'ambassade peut avoir besoin d'une lettre du demandeur l'autorisant à délivrer le visa à quelqu'un d'autre qu'un membre de sa famille immédiate (ibid.). Selon le représentant de l'ambassade, s'il y a le moindre doute sur l'identité de la personne, le passeport et le visa ne lui seront pas remis (ibid.). Cette procédure était de rigueur avant septembre 2001 et l'est toujours (ibid.).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié.

Référence

Canada. 10 juin 2003. Ambassade du Canada à Téhéran. Communication écrite.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Topics