Last Updated: Wednesday, 17 December 2014, 20:05 GMT

République démocratique du Congo (RDC) : situation des personnes originaires du Kivu (Nord et Sud-Kivu) vivant à Kinshasa et comment elles s'y sont rendues (janvier 2006)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, Ottawa
Publication Date 20 January 2006
Citation / Document Symbol COD100965.F
Reference 7
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, République démocratique du Congo (RDC) : situation des personnes originaires du Kivu (Nord et Sud-Kivu) vivant à Kinshasa et comment elles s'y sont rendues (janvier 2006), 20 January 2006, COD100965.F, available at: http://www.refworld.org/docid/45f1471834.html [accessed 18 December 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Les renseignements contenus dans les trois paragraphes suivants ont été fournis par un docteur en histoire, chercheur au Centre d'études de la région des Grands lacs d'Afrique de l'Université d'Anvers (Belgique) au cours d'un entretien téléphonique le 8 décembre 2005. Le Centre publie annuellement L'Afrique des Grands lacs : annuaire alors que le chercheur consulté est spécialiste de l'Afrique central en général et de la région du Kivu en particulier, notamment en ce qui a trait à la « gouvernance », aux « crises », à la « paix », aux « conflits », aux « acteurs étatiques et non étatiques » (Centre d'étude de la région des Grands lacs d'Afrique s.d.).

La situation actuelle des personnes originaires de la région du Kivu vivant à Kinshasa ne diffère pas de celle des autres citoyens. Cependant, il n'en a pas toujours été ainsi au cours des dernières années. En effet, étant donné que les dernières guerres (1996-1997 et 1998-2002) ont toutes les deux pris naissance dans la région du Kivu, les ressortissants de cette région ont été les premiers à Kinshasa à être soupçonnés de complicité avec les groupes rebelles. Ces soupçons s'accentuaient particulièrement chaque fois que la rumeur d'infiltration des rebelles dans la capitale se répandait.

C'est ainsi que nombreux ont été les ressortissants des régions de l'Est qui, au cours de ces dernières années, ont fait l'objet d'arrestation et d'emprisonnement. De même, la vague d'arrestation qui a suivi l'assassinat de l'ancien président Laurent-Désiré Kabila en janvier 2001, visait particulièrement les ressortissants de l'Est de la RDC; le présumé assassin était originaire de cette région. Néanmoins, le spécialiste de la région du Kivu a déclaré, qu'à l'heure actuelle, il ne dispose d'aucune indication selon laquelle les personnes originaires du Kivu sont traitées différemment des autres citoyens congolais à Kinshasa.

Quant à la possibilité de se rendre à Kinshasa, il a expliqué que l'avion reste le seul moyen de transport qui relie les provinces du Kivu (Nord-Kivu et Sud-Kivu) à la capitale de la RDC. Toutefois, la population du Kivu, compte tenu du coût élevé de ce moyen de transport, est plus tournée vers les pays de l'Est (Tanzanie, Rwanda, Burundi, Uganda, Kenya) que vers Kinshasa. Ainsi, les échanges commerciaux sont plus importants entre le Kivu et ces pays de l'Est qu'avec la capitale Kinshasa. De même, pendant les guerres, les Congolais des régions de l'Est se sont en grande partie réfugiés dans ces pays, notamment en Tanzanie et au Burundi.

De même, un représentant d'Héritiers de la justice, organisation non gouvernementale de défense des droits de la personne installée à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, a cité, dans une communication écrite envoyée le 6 janvier 2006 à la Direction des recherches, l'avion comme étant le seul moyen de transport qui relie actuellement Kinshasa aux provinces de l'Est (Sud et Nord-Kivu) et même à la plupart des autres provinces du pays (6 janv. 2006). Il a estimé, dans le cas d'un trajet entre Bukavu et Kinshasa, entre 350 et 420 dollars américains (soit entre 405,25 et 486,28 dollars canadiens selon le taux de change de la Banque du Canada du 16 janvier 2006) le prix d'un billet d'avion pour un aller simple (Héritiers de la justice 6 janv. 2006). Selon le représentant d'Héritiers de la justice, « cela n'est pas accessible à la majorité des citoyens » et [...] la « plupart des passagers sont donc les onusiens [les personnes qui travaillent pour l'Organisation des Nations-Unies, ONU), les hauts fonctionnaires de l'État, les hommes d'affaires, les agents des ONG internationales et agences humanitaires, et parfois, les cadres des ONG locales » (ibid.). D'après un rapport de Watchlist on Children and Armed Conflict, dans certaines régions de la RDC, notamment dans l'Est et dans la province de l'Équateur, les gens vivent avec moins de 0,18 dollar américain par jour (juin 2003, 1).

Ce même représentant d'Héritiers de la justice a signalé que son organisation n'a jamais traité de cas de mauvais traitement ou de discrimination dont les ressortissants du Kivu vivant à Kinshasa seraient victimes (6 janv. 2006). Toutefois, il a ajouté qu'il arrive que son organisation soit « informée d'une perception moins digne des certains Kinois [habitants de Kinshasa] à l'endroit de leurs compatriotes venant de l'Est, surtout quand des rumeurs de guerre à l'Est ou d'infiltration se propagent » (Héritiers de la justice 6 janv. 2006).

Concernant la situation des Congolais tutsis en particulier, un rapport de mission conjointe conduite en mai et juillet 004 à Kinshasa par l'organisation belge le Commissariat général aux réfugiés et apatrides (CGRA), l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) et l'Office fédéral [suisse] des réfugiés (ODR), nous apprend que « les personnes d'origine tutsie n'éprouvent plus aujourd'hui de craintes particulières à Kinshasa, et que leur situation s'est considérablement améliorée avec la signature des accords de paix et le début de la transition » (Project ARGO oct. 2004, 6). Toutefois, le même rapport formule certaines réserves en signalant que « des cas exceptionnels de persécution fondée, fut-ce pour partie, sur l'apparence tutsi d'une personne subsistent » (ibid.). Le rapport ajoute aussi que « les Tutsis ou assimilés éprouvaient des difficultés à s'insérer dans les quartiers populaires de la capitale » (Projet ARGO oct. 2004, 6).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Canada. 16 janvier 2006. Banque du Canada. « Daily Noon Rates (vis-à-vis the Canadian Dollar) / Taux de change quotidiens à midi (vis-à-vis du dollar canadien) ». [Date de consultation : 17 janv. 2006]

Centre d'étude de la région des Grands lacs d'Afrique de l'Université d'Anvers, Belgique. 8 décembre 2005. Entretien téléphonique avec un chercheur.
_____. S.d. « Équipe ». [Date de consultation : 7 nov. 2005]

Héritiers de la justice. 6 janvier 2006. Communication écrite envoyée par un représentant.

Projet ARGO. Octobre 2004. République démocratique du Congo. La situation des Tutsis à Kinshasa. Rapport de mission conjointe conduite à Kinshasa par le Commissariat général aux réfugiés et apatrides (CGRA), l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) et l'Office fédéral [suisse] des réfugiés (ODR) en mai et juillet 2004.

Watchlist on Children and Armed Conflict (Watchlist), New York. Juin 2003. Impact des conflits armés sur les enfants en République démocratique du Congo (RDC). [Date de consultation : 17 janv 2006]

Autres sources consultées

Publications : Africa Confidential, Africa Research Bulletin, L'Afrique des Grands lacs : Annuaire 2004-2005, Dossier de pays du Centre des ressources, Jeune Afrique/L'Intelligent.

Sites Internet, y compris: AllAfrica.com, Amnesty International, BBC News, CIA World Factbook, Conseil de sécurité des Nations Unies, European Country of Origin Information Network (ECOI.net), Factiva, Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH), Freedom House, Human Rights Watch (HRW), IDP report of Norwegian Refugee Council, International Crisis Group (ICG), Migration News, Minorities at Risk Project, Relief Web, UNHCR, United Kingdom Immigration and Nationality Directorate (IND), US Committee for Refugees and Immigrants, United States Department of State.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld