Last Updated: Wednesday, 23 July 2014, 14:54 GMT

Myanmar : information indiquant si les opinions politiques d'un ingénieur mécanique qui travaille sur des navires, principalement des navires commerciaux qui vont à l'étranger, sont vérifiées avant qu'il ait le droit de travailler sur ces navires

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, Ottawa
Publication Date 13 February 2008
Citation / Document Symbol MMR102758.EF
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Myanmar : information indiquant si les opinions politiques d'un ingénieur mécanique qui travaille sur des navires, principalement des navires commerciaux qui vont à l'étranger, sont vérifiées avant qu'il ait le droit de travailler sur ces navires, 13 February 2008, MMR102758.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/4804c06223.html [accessed 23 July 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Le directeur exécutif des amis canadiens de la Birmanie (Canadians Friends of Burma – CFOB), ancien citoyen du Myanmar (Birmanie), a déclaré dans un entretien téléphonique mené par la Direction des recherches qu'un ingénieur mécanique qui travaille sur les navires serait considéré comme un marin (CFOB 28 janv. 2008). Les CFOB est une organisation non gouvernementale (ONG) dont le siège est à Ottawa qui appuie le mouvement prodémocratique au Myanmar (Birmanie) et maintient des liens avec les exilés du pays (CFOB s.d.).

Selon l'Annual Survey of Violations of Trade Union Rights, il n'y a pas de syndicats voués à la protection des droits des travailleurs au Myanmar (Birmanie), mais le gouvernement du Myanmar (Birmanie) exige que tous les marins deviennent membres de l'Association des marins à l'étranger du Myanmar (Myanmar Overseas Seafarers' Association – MOSA) (CSI 2007). L'Annual Survey est publié par la Confédération syndicale internationale (CSI), organisation qui cherche à promouvoir et à défendre [version officielle de la CSI] " les droits et les intérêts des travailleurs " (CSI s.d.).

Selon la CSI, la MOSA est une organisation qui cherche à [traduction] " contrôler les marins birmans " (CSI 2007). Un haut fonctionnaire a formulé des commentaires officiels sur les attentes du gouvernement du Myanmar par rapport aux membres de la MOSA dans un discours prononcé à l'ouverture de l'université maritime du Myanmar (The New Light of Myanmar 19 mai 2002). Soulignons que le génie maritime est l'une des matières enseignées à cette université (Myanmar s.d.).

Dans son discours, Khin Nyunt, qui était alors lieutenant-général, a déclaré que [traduction] " tous les marins membres de cette association doivent unir leurs voix et empêcher, par leurs paroles et leurs gestes, que soient causés des préjudices à l'État et au peuple " (ibid.; CSI 2007).

Selon la CSI, un marin doit devenir membre de la MOSA avant que la division du contrôle de l'embauche des marins (Seaman's Employment Control Division – SECD), [traduction] " contrôlée par le régime ", examine la possibilité de délivrer un livret de marin – document nécessaire pour travailler sur des navires étrangers (CSI 2007). Le marin doit également payer des frais de traitement de demande (ibid.). La CSI ajoute que les contrats conclus avec les marins pour travailler sur les navires étrangers sont sujets à l'approbation de la SECD (ibid.). Quiconque souhaite travailler en tant que marin doit également assister à des conférences au cours desquelles il reçoit la consigne de ne pas communiquer avec des organisations comme le syndicat des marins de Birmanie (Seafarers' Union of Burma – SUB), qui est en exil et [traduction] " cherche à protéger les droits des marins birmans " (ibid.). En outre, les marins n'ont pas le droit de se plaindre des mauvaises conditions de travail (ibid.).

Le directeur exécutif des CFOB a déclaré que la possibilité de travailler comme marin est une occasion remarquable au Myanmar (Birmanie) (28 janv. 2008). Il a ajouté que quiconque a des antécédents de dissension politique est en général désavantagé au Myanmar (Birmanie) et n'a probablement pas la possibilité de devenir marin (CFOB 28 janv. 2008). Cependant, il a affirmé que la corruption est répandue au Myanmar (Birmanie) et qu'il est possible, même pour les détracteurs du régime, d'avoir recours à des pots-de-vin pour contourner les restrictions gouvernementales (ibid.). Le 6 février 2008, au cours d'un entretien téléphonique mené par la Direction des recherches, l'agente régionale de l'Asie au Centre international des droits de la personne et du développement démocratique (Droits et démocratie) a corroboré l'opinion selon laquelle un citoyen qui est dissident politique peut payer des pots-de-vin pour obtenir les documents exigés pour travailler en tant que marin. Droits et démocratie est un organisme canadien impartial qui encourage et appuie [version officielle de Droits et démocratie] " les valeurs universelles des droits humains et [la promotion] des institutions et pratiques démocratiques partout dans le monde " (Droits et démocratie s.d.).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Amis canadiens de la Birmanie (CFOB). 28 janvier 2008. Entretien téléphonique avec le directeur exécutif.
_____. S.d. " What is Canadian Friends of Burma? ". [Date de consultation : 4 févr. 2008]

Centre international des droits de la personne et du développement démocratique (Droits et démocratie). 6 février 2008. Entretien téléphonique avec l'agente régionale de l'Asie.
_____. S.d. " Who We Are ". [Date de consultation : 7 févr. 2008]

Confédération syndicale internationale (CSI). 2007. " Burma ". Annual Survey of Violations of Trade Union Rights. [Date de consultation : 23 janv. 2008]
_____. S.d. " General Information: Who Are We? ". [Date de consultation : 30 janv. 2008]

Myanmar. S.d. Ministère du Transport. " Programs ". < [Date de consultation : 4 févr. 2008]

The New Light of Myanamar. 19 mai 2002. " Secretary-1 Addresses Opening of Myanmar Overseas Seafarers' Association ". [Date de consultation : 4 févr. 2008]

Autres sources consultées

Sources orales : Aucun représentant de l'All Burma Students Democratic Front (ABSDF), de l'Irish Centre for Human Rights, de l'Irrawaddy, de l'Open Society Institute (OSI) ou de l'U.S. Campaign for Burma n'a pu répondre aux demandes d'information dans les délais prescrits.

Sites Internet, y compris : All Burma Students Democratic Front (ABSDF), Amnesty International (AI), Asian Human Rights Commission (AHRC), British Broadcasting Corporation (BBC), BurmaNet News, Democratic Voice of Burma (DVB), Freedom House, The Irrawaddy, Mizzima, Organisation internationale du travail (OIT), Radio Free Asia, Seafarers' Union of Burma (SUB), U.S. Campaign for Burma.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries