Last Updated: Friday, 29 August 2014, 14:18 GMT

Myanmar : information sur le traitement réservé aux personnes associées aux sympathisants ou aux membres de la ligue nationale pour la démocratie (National League for Democracy - NLD)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, Ottawa
Publication Date 19 February 2008
Citation / Document Symbol MMR102755.EF
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Myanmar : information sur le traitement réservé aux personnes associées aux sympathisants ou aux membres de la ligue nationale pour la démocratie (National League for Democracy - NLD), 19 February 2008, MMR102755.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/4804c05d23.html [accessed 31 August 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Plusieurs sources signalent que le régime militaire au Myanmar (Birmanie) détient souvent des amis ou des membres de la famille – surtout les femmes de la famille – de militants afin de les inciter à se rendre aux autorités (AI nov. 2007; DVB 25 oct. 2007; Droits et démocratie 6 févr. 2008; WLB nov. 2007). Par exemple, la ligue pour les droits des femmes de Birmanie (Women's League of Burma – WLB) et Amnesty International (AI) signalent que les forces de sécurité ont arrêté l'épouse d'un poète politiquement actif lorsqu'elles n'ont pu le retracer afin de l'arrêter (WLB nov. 2007, 4; AI nov. 2007). La WLB est [traduction] " est un organisme-cadre composé de 12 organisations de femmes birmanes de différentes origines ethniques " (WLB nov. 2007). AI a fourni d'autres exemples, entre autres, la détention illégale par les autorités du propriétaire d'une maison où s'était caché un militant qui avait réussi à ne pas se faire arrêter (nov. 2007). Dans un autre cas, la mère et la belle-mère âgées d'un militant ont été détenues (ibid.; WLB nov. 2007, 4).

Dans une communication écrite du 7 février 2008 envoyée à la Direction des recherches, un ancien prisonnier politique et dirigeant étudiant au Myanmar (Birmanie) a ajouté que le régime cible en outre les partisans de membres de la ligue nationale pour la démocratie (National League for Democracy – NLD) de plusieurs autres façons (7 févr. 2008). L'information qu'il a fournie se trouve dans le paragraphe qui suit.

L'ancien prisonnier politique a déclaré que les membres des familles des militants de la NLD sont punis par le régime militaire de plusieurs façons différentes. Il a affirmé que les membres de la famille qui sont enseignants ou fonctionnaires pouvaient perdre leur emploi, être mutés dans des endroits éloignés ou ne pas pouvoir obtenir de promotion. Les avocats, les professeurs particuliers et les médecins peuvent perdre leur droit de pratique, et les étudiants peuvent recevoir des notes équivalentes à un échec ou se faire expulser de l'école. Il a déclaré que le régime peut tenter de faire en sorte que des entrepreneurs n'aient plus de succès.

L'agente régionale de l'Asie du Centre international des droits de la personne et du développement démocratique (Droits et démocratie), a fourni de l'information à la Direction des recherches au cours d'un entretien téléphonique qui a eu lieu le 6 février 2008. Droits et démocratie est un organisme canadien impartial qui encourage et appuie [version officielle de Droits et démocratie] " les valeurs universelles des droits humains et [la promotion] des institutions et pratiques démocratiques partout dans le monde " (Droits et démocratie s.d.). Les commentaires fournis par l'agente, dont le travail touche principalement le Myanmar (Birmanie) depuis 13 ans et qui est allée dans ce pays, se trouvent dans les paragraphes qui suivent.

L'agente a corroboré le fait que le régime militaire au Myanmar (Birmanie) a souvent recours à la tactique bien connue de cibler les partisans ou les membres de la famille des membres de la NLD. Elle a laissé entendre que, tandis que les membres de la NLD peuvent consentir à se sacrifier pour la cause de la démocratie, ils veulent peut-être éviter la dissension politique s'ils croient que leur famille ou leurs amis seront ciblés. L'agente a affirmé que des amis ou des proches des membres ou des partisans de la NLD peuvent être ciblés, même s'ils sont eux-mêmes tout à fait apolitiques. L'agente a ajouté que les amis ou les partisans de membres de la NLD seraient menacés ou persécutés même si le membre en question sort du pays. Si un membre ou un partisan de la NLD parle contre le régime, tout ami ou proche dans le pays peut être soumis à des préjudices.

Dans le même ordre d'idées, le directeur exécutif de l'organisation non gouvernementale (ONG) Amis canadiens de la Birmanie (Canadian Friends of Burma – CFOB), dont le siège est à Ottawa, a déclaré, au cours d'un entretien téléphonique, qu'une personne dont un membre de la famille fait partie de la NLD peut être la cible du régime militaire (CFOB 28 janv. 2008). Les CFOB, ONG dont le siège est à Ottawa, appuient le mouvement prodémocratique au Myanmar (Birmanie) et maintiennent des liens avec les exilés du pays (CFOB s.d.).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Amis canadiens de la Birmanie (CFOB). 28 janvier 2008. Entretien téléphonique avec le directeur exécutif.
_____. S.d. " What is Canadian Friends of Burma? ". [Date de consultation : 4 févr. 2008]

Amnesty International (AI). Novembre 2007. " Myanmar Briefing Paper: No Return to "Normal" ". (ASA 16/037/2007) [Date de consultation : 14 févr. 2008]

Ancien prisonnier politique/dirigeant étudiant. 7 février 2008. Communication écrite avec la Direction des recherches.

Centre international des droits de la personne et du développement démocratique (Droits et démocratie). 6 février 2008. Entretien téléphonique avec l'agente régionale de l'Asie.
_____. S.d. " Who We Are ". [Date de consultation : 7 févr. 2008]

Democratic Voice of Burma (DVB). 25 octobre 2007. " Activists Urge UN to Protect Women in Burma ". [Date de consultation : 12 févr. 2008]

Women's League of Burma (WLB). Novembre 2007. Courage to Resist: Women Human Rights Defenders of Burma. [Date de consultation : 13 févr. 2008]

Autres sources consultées

Sources orales : Aucun représentant du All Burma Students Democratic Front (ABSDF), de l'Irish Centre for Human Rights, du Irrawaddy ou de l'Open Society Institute (OSI) n'a pu répondre à des demandes d'information dans les délais prescrits.

Publications, y compris : Nations of the World, Political Handbook of the World 2007.

Sites Internet, y compris : All Burma Students Democratic Front (ABSDF), Asian Human Rights Commission (AHRC), British Broadcasting Corporation (BBC), BurmaNet News, Freedom House, The Irrawaddy, Mizzima News, Organisation internationale du travail (OIT), Radio Free Asia, Seafarers' Union of Burma (SUB), United States (US) Campaign for Burma.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries