Last Updated: Wednesday, 27 August 2014, 14:57 GMT

Iraq : aperçu de la situation des chrétiens; information sur la violence contre les chrétiens à Bagdad et dans le Nord, les déplacements, la protection offerte par le gouvernement et la situation de la minorité chrétienne dans la région du Kurdistan (2003-2008)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, Ottawa
Publication Date 15 January 2009
Citation / Document Symbol IRQ102990.EF
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Iraq : aperçu de la situation des chrétiens; information sur la violence contre les chrétiens à Bagdad et dans le Nord, les déplacements, la protection offerte par le gouvernement et la situation de la minorité chrétienne dans la région du Kurdistan (2003-2008), 15 January 2009, IRQ102990.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/49913b4bc.html [accessed 27 August 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Chrétiens en Iraq

Selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le recensement iraquien de 1987 a permis d'apprendre que 1 400 000 chrétiens vivaient en Iraq, mais en 2006, on estimait qu'ils étaient moins de 1 000 000 (Nations Unies août 2007, 59). D'après l'International Religious Freedom Report 2008, publié par les États-Unis (É.-U.), il y a de 550 000 à 800 000 chrétiens en Iraq sur une population de 28,2 millions d'habitants, soit une diminution comparativement aux 800 000 à 1 200 000 recensés en 2003 (É.-U. 19 sept. 2008, sect. 1). Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL) signale pour sa part qu'il y a entre 500 000 et 700 000 chrétiens en Iraq (RFE/RL 17 avr. 2008). Selon certaines sources, les Iraquiens chrétiens représentent 3 p. 100 de l'ensemble de la population de l'Iraq (IWPR 17 mai 2006; The Chicago Tribune 24 nov. 2008). Les Iraquiens chrétiens appartiennent à plusieurs sectes, y compris les chaldéens (secte orientale de l'Église catholique), les assyriens (Église orientale), les syriaques (orthodoxe orientale), les catholiques arméniens, les orthodoxes arméniens (Nations Unies août 2007, 59-60; É.-U. 19 sept. 2008, sect. 1), les catholiques syriaques et les catholiques romains (Nations Unies août 2007, 59-60). Les communautés chrétiennes se trouvent principalement à Bagdad et dans des régions du nord comme Mossoul, Erbil, Dohuk, Kirkuk (ibid., 60; É.-U. 19 sept. 2008, sect. 1) et Sulaymaniyah (Nations Unies août 2007, 60).

Sécurité des chrétiens

Depuis l'invasion de l'Iraq sous commandement américain en 2003, les chrétiens ont été la cible de violence que des sources attribuent principalement aux extrémistes islamiques, y compris al-Qaïda en Iraq, ou à des gangs criminels (IWPR 7 août 2007; Nations Unies août 2007, 60, 65). Le HCR souligne que [traduction] « la sécurité et le climat politique se sont continuellement détériorés pour ce qui est des minorités religieuses en Iraq depuis le renversement de l'ancien régime en 2003 » (ibid., 61). Selon l'Institute for War and Peace Reporting (IWPR), réseau international sans but lucratif voué à la défense des médias libres et objectifs (IWPR s.d.), des millions de citoyens iraquiens vivent dans la peur, mais les chrétiens sont [traduction] « particulièrement vulnérables » en raison de leur religion (IWPR 7 août 2007). Des médias citent l'archevêque chaldéen de Kirkuk, qui aurait déclaré que les chrétiens sont [traduction] « la cible d'une campagne de liquidation » (AFP 10 oct. 2008) et que les chrétiens de Mossoul fuient [traduction] « l'épuration ethno-religieuse » (RFE/RL 15 oct. 2008). Le directeur du Hudson Institute's Center for Religious Freedom, organisation internationale de recherche sur les politiques établie aux États-Unis (Hudson Institute s.d.), affirme, dans le même ordre d'idées, que les chrétiens et d'autres minorités en Iraq [traduction] « font l'objet d'une campagne sans merci d'épuration ethnique » (Charlotte Observer 20 août 2007).

Le Minority Rights Group International (MRG), le HCR et Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL) signalent que les chrétiens sont victimes d'assassinats, d'enlèvements, d'attaques, de harcèlement et d'intimidation en Iraq (MRG 2007, 10-11; Nations Unies août 2007, 61; RFE/RL 17 avr. 2008). De multiples sources fournissent des détails sur des cas d'Iraquiens chrétiens menacés de mort s'ils ne quittaient pas leur domicile (É.-U. 11 mars 2008, sect. 2c; Nations Unies 30 juin 2007, paragr. 30; DHSF 18 avr. 2007). Selon le MRG et des médias, des commerces comme des magasins d'alcool appartenant à des non-musulmans ont été la cible d'attentats à la bombe ou fermés de force et leurs propriétaires ont été menacés, attaqués ou assassinés par des extrémistes (MRG 2007, 8; Houston Chronicle 11 nov. 2007; The Miami Herald 6 juill. 2008). MRG signale que d'autres commerces appartenant traditionnellement à des chrétiens comme des gymnases, des salons de beauté, des magasins de musique et des studios d'enregistrement ont également été ciblés (MRG 2007, 8). Selon des groupes de défense des droits de la personne, le HCR et l'International Religious Freedom Report 2008 publié par les États-Unis, de nombreuses femmes, y compris des chrétiennes, se conforment au code vestimentaire islamique afin de se protéger contre les menaces, le harcèlement et le risque de viol, d'enlèvement ou d'assassinat (É.-U. 19 sept. 2008, sect. 2; MRG 2007, 11, 23; Nations Unies août 2007, 65; AI mars 2008, 2).

Des églises, des écoles et des couvents chrétiens ont été attaqués (MRG 2007, 9; Nations Unies août 2007, 61; The Washington Post 22 avr. 2008). Droits de l'homme sans frontières (DHSF) énumère plus de quarante églises ou couvents en Iraq qui ont été la cible d'attentats à la bombe ou d'attaques entre le 26 juin 2004 et le 4 juin 2007 (DHSF 8 janv. 2008). La plupart de ces attaques sont survenues à Bagdad; il y en a également eu un grand nombre à Mossoul et quelques-unes à Kirkuk (ibid.). L'International Religious Freedom Report 2008 des États-Unis fournit des détails sur de nombreuses attaques, y compris dix attaques à la bombe contre des églises et des couvents iraquiens qui se sont produites en janvier 2008 à Bagdad, à Mossoul et à Kirkuk (É.-U. 19 sept. 2008, sect. 2). En Iraq, de nombreuses églises ont fermé leurs portes en raison de ces menaces (É.-U. 19 sept. 2008, sect. 2; IWPR 7 août 2007).

Violence à Bagdad

DHSF signale que 25 attaques à la bombe ont visé des églises de Bagdad entre 2004 et 2007 (DHSF 8 janv. 2008). Le MRG fournit des détails sur plusieurs attaques, y compris sur un attentat en 2006 au cours duquel des voitures piégées ont explosé simultanément à l'extérieur de six églises (MRG 2007, 9).

Les Country Reports on Human Rights Practices for 2007 énumèrent des cas où des membres du clergé et des civils chrétiens ont été kidnappés à Bagdad dans le but d'obtenir une rançon (É.-U. 11 mars 2008, sect. 2c). En 2007, le collège Babel et l'église de Saint-Pierre et Saint-Paul, qui forment le seul séminaire et collège chaldéen en Iraq, auraient été déménagés de Bagdad à Erbil, dans le Kurdistan d'Iraq, parce que plusieurs prêtres avaient été enlevés (Asia News 4 janv. 2007; DHSF 18 avr. 2007).

Selon DHSF, en avril 2007, un groupe islamique a menacé de mort des assyriens chrétiens dans le district Dora [ou Doura, al-Dora] de Bagdad s'ils ne se convertissaient pas à l'islam dans les 24 heures (DHSF 18 avr. 2007; ibid. 14 avr. 2007). Selon cette source, une fatwa (décret religieux) émise contre les chrétiens de Dora autorise à confisquer la propriété de chrétiens, à forcer les chrétiennes à se voiler et à interdire aux chrétiens de porter une croix ou de faire le signe de la croix (ibid.).

Le 6 avril 2008, un prêtre assyrien orthodoxe a été tué par balle à l'extérieur de sa maison à Bagdad (É.-U. 19 sept. 2008, sect. 2; The New York Times 6 avr. 2008). Le New York Times signale que les proches du défunt croient qu'il a été ciblé parce qu'il portait des vêtements religieux (ibid.).

Violence dans le Nord de l'Iraq

Plusieurs sources font état de cas où des chrétiens ont été enlevés, tués ou menacés dans le Nord de l'Iraq, surtout à Mossoul et dans ses environs (Christian Science Monitor 6 mars 2008; IWPR 7 août 2007; MRG 2007, 10).

DHSF signale huit attaques contre des églises de Mossoul avant 2008 (DHSF 8 janv. 2008). Dans un des cas, l'église catholique chaldéenne du Saint-Esprit à Mossoul a été la cible d'une attaque à la roquette le 27 septembre 2006 et un groupe d'hommes a ouvert le feu sur la même église huit jours plus tard (ibid.). L'IWPR affirme que Mossoul comptait 23 églises, mais que bon nombre d'entre elles ont été fermées, parce que ces dernières et des membres du clergé ont été attaqués (IWPR 7 août 2007).

L'IWPR et le MRG signalent que le père Boulos Iskandar [ou Paulos Iskander ou Paul Alexander (MRG 2007, 10)], prêtre de l'église orthodoxe syriaque, a été enlevé et décapité à Mossoul en octobre 2006 (IWPR 7 août 2007; MRG 2007, 10). Les ravisseurs exigeaient que le prêtre affiche dans son église des excuses pour des commentaires formulés par le pape Benoît XVI au sujet de l'islam (IWPR 7 août 2007; MRG 2007, 10). En juin 2007, le père Ragheed Ganni, prêtre chaldéen, et trois diacres ont été tués à Mossoul (AI mars 2008, 6; IWPR 7 août 2007; É.-U. 11 mars 2008, sect. 2c). Des sources signalent également que des chrétiens ordinaires ont été enlevés à Mossoul (IWPR 7 août 2007; Christian Science Monitor 6 mars 2008).

Des médias signalent que le 29 février 2008, Paulos Faraj Rahho, archevêque de l'église chaldéenne catholique de Mossoul, a été enlevé après que des hommes armés ont tué ses trois compagnons (The Guardian 14 mars 2008; Christian Science Monitor 6 mars 2008). Son corps a été retrouvé plusieurs semaines plus tard (The Guardian 14 mars 2008; É.-U. 19 sept. 2008, sect. 2). Selon le New York Times, des militaires américains soupçonnent que l'archevêque Rahho pourrait avoir été tué parce qu'il a arrêté d'effectuer des paiements à des insurgés pour la protection de la paroisse chrétienne (The New York Times 26 juin 2008).

L'IWPR signale qu'en octobre 2008, [traduction] « au moins » sept chrétiens ont été tués et trois domiciles chrétiens ont été la cible de bombes à Mossoul (IWPR 20 nov. 2008). Selon certains médias, environ 12 chrétiens ont été tués à Mossoul durant cette période (Reuters 28 oct. 2008; The Guardian 25 oct. 2008; The Times 27 oct. 2008). En novembre 2008, deux sœurs chrétiennes ont été tuées et une bombe a explosé dans leur maison (IWPR 20 nov. 2008; Reuters 12 nov. 2008).

DHSF signale que trois civils ont été tués quand l'église de Mar Giwargis à Kirkuk a été attaquée le 2 novembre 2005 (DHSF 8 janv. 2008). Le 29 janvier 2006 à Kirkuk, deux églises ont été la cible d'un attentat à la voiture piégée et trois autres civils y ont perdu la vie (ibid.).

Déplacement

Selon des données des Nations Unies, il y a environ deux millions d'Iraquiens déplacés en Iraq et presque deux millions de personnes qui ont fui l'Iraq, surtout pour se rendre en Syrie et en Jordanie (Nations Unies 2 mai 2007, 3). Selon des données du HCR citées par l'International Religious Freedom Report 2008 des États-Unis, 16 p. 100 des réfugiés enregistrés en Syrie et en Jordanie sont des Iraquiens chrétiens et 5 p. 100 des Iraquiens déplacés à l'intérieur de l'Iraq sont des chrétiens (É.-U. 19 sept. 2008, sect. 1). Les chrétiens constituent 38 p. 100 des 19 664 Iraquiens qui se sont enregistrés auprès du HCR entre le 17 mars 2003 et le 31 janvier 2007 en Jordanie, et 34 p. 100 des 45 150 qui se sont enregistrés auprès du HCR entre le 21 décembre 2003 et le 6 février 2007 en Syrie; cependant, le rapport signale également que le pourcentage d'Iraquiens chrétiens enregistrés auprès du HCR est probablement plus élevé que leur proportion réelle dans les États hôtes (Nations Unies août 2007, 60). Selon l'évêque auxiliaire catholique chaldéen de Bagdad, cité en 2006 par le Catholic News Services, la moitié de la population chrétienne de l'Iraq s'est enfuie de ce pays depuis l'invasion menée par les États-Unis en 2003 et 75 p. 100 des chrétiens de Bagdad ont fui vers d'autres parties de l'Iraq ou vers l'étranger en raison de la violence qui règne à Bagdad (Catholic News Services 3 août 2006). De nombreux chrétiens déplacés à l'intérieur du pays ont fui Bagdad ou Mossoul pour aller vers les plaines de Ninive dans le Nord de l'Iraq (IWPR 7 août 2007; The Times 27 oct. 2008).

Selon l'International Religious Freedom Report 2008 des États-Unis, des chefs chrétiens auraient déclaré dans des articles parus dans la presse que 500 familles chrétiennes ont fui le district Dora de Bagdad au cours d'avril et de mai 2007 (É.-U. 19 sept. 2008, sect. 2). D'après la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI), des sources de l'Église auraient dit qu'à la fin de juin 2007, 1 200 familles chrétiennes avaient été déplacées de Bagdad après avoir reçu des menaces de mort et avoir été témoins d'assassinats (Nations Unies 30 juin 2007, paragr. 29).

Les Nations Unies estiment qu'en octobre 2008, plus de 2 000 familles chrétiennes (13 000 personnes) de Mossoul, représentant la moitié des chrétiens de la ville, ont fui leur domicile en raison de menaces et de la violence (Nations Unies 26 oct. 2008; IWPR 20 nov. 2008; Trend News Agency 3 nov. 2008). Les familles se sont réfugiées dans des églises et des maisons des villages voisins, dans la région kurde de l'Iraq ou en Syrie (The Times 14 oct. 2008; The Guardian 25 oct. 2008).

Protection offerte par le gouvernement

La nouvelle Constitution iraquienne garantit [traduction] « tous les droits religieux [aux chrétiens, aux Yazidis et aux Mandéens sabéens, mais énonce également qu']aucune loi qui contredit les dispositions établies de l'islam ne peut être promulguée » (É.-U. 11 mars 2008, sect. 2c; MRG 2007, 26). L'article 14 de la Constitution offre en ces termes une protection contre la discrimination : [traduction] « les Iraquiens sont égaux devant la loi, sans discrimination fondée sur le sexe, la race, l'appartenance ethnique, la nationalité, l'origine sociale, la couleur de la peau, la religion, la secte, les croyances ou les opinions, ou le statut économique ou social ». (MRG 2007, 27; É.-U. 19 sept. 2008, sect. 2).

Le premier ministre Nouri al-Maliki a fait des déclarations favorables à la minorité chrétienne de l'Iraq et dénoncé les attaques commises contre la communauté chrétienne (É.-U. 19 sept. 2008, sect. 2). L'International Religious Freedom Report 2008 des États-Unis souligne qu'il y a deux ministres chrétiens dans le Cabinet du premier ministre et que le parlement iraquien comprend une représentation chrétienne, mais que de nombreux non-musulmans, y compris des chrétiens, se plaignent d'être [traduction] « privés d'une partie de leurs droits, marginalisés et non adéquatement représentés » (É.-U. 19 sept. 2008, sect. 3).

Le 8 novembre 2008, le conseil présidentiel de l'Iraq a approuvé un projet de loi garantissant 6 des 440 sièges du conseil provincial à des groupes minoritaires iraquiens, soit la moitié du nombre que les Nations Unies avaient proposé (La Presse canadienne 8 nov. 2008; The New York Times 9 nov. 2008; AFP 8 nov. 2008). Trois des sièges, un à Bagdad, un à Ninive et un à Bassora, sont réservés aux chrétiens; les Nations Unies avaient recommandé que sept sièges en tout leur soient réservés (La Presse canadienne 8 nov. 2008; The New York Times 9 nov. 2008).

En octobre et en novembre 2008, des médias ont signalé que des représentants du gouvernement iraquien s'étaient engagés à envoyer des forces de sécurité additionnelles à Mossoul et ont offert un soutien monétaire à des familles chrétiennes de retour qui étaient parties à la suite des assassinats et des menaces dont avaient été victimes des membres de la communauté chrétienne (The Times 14 oct. 2008; AP 31 oct. 2008; Trend News Agency 3 nov. 2008; IWPR 20 nov. 2008).

Minorités chrétiennes dans la région du Kurdistan

La région du Kurdistan constitue une destination pour les chrétiens déplacés à l'intérieur de l'Iraq (É.-U. 19 sept. 2008, sect. 2; KRG 5 nov. 2008; Finlande 7 mars 2008, sect. 6.1). Selon le premier ministre Nechirvan Barzani du gouvernement régional du Kurdistan (Kurdistan Regional Government – KRG), 20 000 familles chrétiennes se sont installées dans les gouvernorats de Dohuk et d'Erbil depuis 2003 (KRG 5 nov. 2008). Parmi les autres sources qu'elle a consultées, la Direction des recherches n'a pu trouver ces mêmes chiffres. Le premier ministre Barzani, du KRG, a déclaré que les chrétiens sont les bienvenus dans la région du Kurdistan et que le gouvernement aide les chrétiens à chercher un emploi, à reconstruire 100 villages et aide les familles en leur versant des allocations mensuelles (ibid.). Une mission d'enquête effectuée par le service d'immigration finlandais (Finnish Immigration Service) dans cette région souligne aussi que les chrétiens ont été bien accueillis par la population locale et qu'ils [traduction] « semblent avoir une vie normale » (Finlande 7 mars 2008, sect. 6.1).

Cependant, certains Iraquiens chrétiens dans la région du Kurdistan se sont plaints du manque d'emplois et d'autres activités (VOA 16 sept. 2008; Finlande 7 mars 2008, sect. 6.1). Selon la mission d'enquête finlandaise, le coût de la vie est élevé et l'allocation familiale mensuelle (environ 80 dollars américains) ne suffit que pour quatre jours; en outre, il y a des pénuries de kérosène, d'eau, d'électricité et de logements (ibid.).

Selon la Chaldean Culture Society, seuls les chrétiens ayant un répondant peuvent s'installer dans la région du Kurdistan (ibid.). L'International Freedom of Religion Report 2008 des États-Unis et l'IWPR signalent que le KRG a confisqué la propriété de chrétiens et qu'il y a des allégations de discrimination contre les non-musulmans (É.-U. 19 sept. 2008, sect. 2; IWPR 7 août 2007).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais fixés. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous les sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Agence France-Presse (AFP). 8 novembre 2008. « Iraq Presidency Approves Local Council Quota for Minorities ». (Factiva)
_____. 10 octobre 2008. Marwan Ibrahim. « Iraq Archbishop Warns Christians Face "Liquidation" ». (Factiva)

Amnesty International (AI). Mars 2008. Carnage and Despair: Iraq Five Years On. (MDE 14/001/2008) < http://www.amnesty.org/en/news-and-updates/report/carnage-and-despair-iraq-20080317> [Date de consultation : 10 nov. 2008]

Asia News. 4 janvier 2007. « Theological University and Seminary Leave Unsafe Baghdad and Head North ». [Date de consultation : 10 nov. 2008]

Associated Press (AP). 31 octobre 2008. « Iraqi Christians Slowly Returning Home to Mossoul, after Being Chased Out by Spate of Attacks ». (Factiva)

Catholic News Service. 3 août 2006. Simon Caldwell. « Half of All Christians Have Fled Iraq Since 2003, Says Baghdad Bishop ». [Date de consultation : 5 nov. 2008]

The Charlotte Observer. 30 août 2007. Nina Shea. « Iraq's Endangered Minorities; Christians and Other Non-Muslims Targeted by Ruthless Attacks ». (Factiva)

The Chicago Tribune. 24 novembre 2008. Gary Marx. « In Mossoul, a Battle for Christians; Small Community Has a Long History in Iraq, but Many Wonder What the Future Can Hold after Coming under a Spate of Violence Recently ». (Factiva)

Christian Science Monitor. 6 mars 2008. Sam Dagher. « Iraqi Christians Cling to Last, Waning Refuges ». (Factiva)

Droits de l'homme sans frontières (DHSF). 8 janvier 2008. « Iraq: Church Bombings in Iraq since 2004 ». [Date de consultation : 15 janv. 2009]
_____. 18 avril 2007. Peter Lamprecht. « Iraq: Baghdad Christians Flee Forced Conversion in Iraq ». [Date de consultation : 15 janv. 2009]
_____. 14 avril 2007. « Iraq: Islamists Tear Down Crosses from Assyrian Churches and Tell Christians to Convert or Die ». [Date de consultation : 15 janv. 2009]

États-Unis. 19 septembre 2008. Department of State. « Iraq ». International Religious Freedom Report 2008. [Date de consultation : 30 oct. 2008]
_____. 11 mars 2008. Department of State. « Iraq ». Country Reports on Human Rights Practices for 2007. [Date de consultation : 30 oct. 2008]

Finlande. 7 mars 2008. Finnish Immigration Service. Fact-Finding Mission to Iraq's Three Northern Governorates. (ecoi.net) [Date de consultation : 12 nov. 2008]

Freedom House. 2008. « Iraq ». Freedom in the World (2008). [Date de consultation : 31 oct. 2008]

The Guardian [Londres]. 25 octobre 2008. Aidan Jones. « Killings Force 13,000 Christians to Flee Mossoul: UN Agency Sends Aid to Beleaguered Community: Sunni Arabs and Kurds Blamed for Violence ». [Date de consultation : 31 oct. 2008]
_____. 14 mars 2008. Ian Black. « Body of Kidnapped Archbishop Found in Iraq: Pope Leads Outcry after Shallow Grave Discovered: 18 Killed by Car Bomb near Baghdad Green Zone ». [Date de consultation : 31 oct. 2008]

Houston Chronicle. 11 novembre 2007. Christian Berthelsen et Said Rifai. « Iraq's Liquor Stores Are on the Rebound / Targeted in '03 by Militants, Drop in Violence Fuels Rise in Customers ». (Factiva)

Hudson Institute. S.d. « About Hudson Institute ». [Date de consultation : 22 déc. 2008]

Institute for War and Peace Reporting (IWPR). 20 novembre 2008. Hisham Mohammed Ali. « Mossoul Christians Reluctant to Return: Community Worries about Continued Threats Despite Stepped Up Security and Financial Aid ». [Date de consultation : 21 nov. 2008]
_____. 7 août 2007. Sahar al-Haideri. « Mossoul Christian Community Dwindles ». [Date de consultation : 12 nov. 2008]
_____. 17 mai 2006. Samah Samad. « Kirkuk Christians Fear Rising Violence ». [Date de consultation : 22 déc. 2008]
_____. S.d. « About IWPR: Aims and Activities ». [Date de consultation : 22 déc. 2008]

Kurdistan Regional Government (KRG). 5 novembre 2008. « KRG.org Interview with Prime Minister Barzani on Attacks Against Iraqi Christian Community ». [Date de consultation : 10 nov. 2008]

The Miami Herald. 6 juillet 2008. Laith Hammoudi. « Booze Back in Baghdad – But It Costs; Alcohol Is Flowing Again in Baghdad, Albeit Behind Iron Gates. Many Sellers Were Run Out of Business after the U.S. Invasion ». (Factiva)

Minority Rights Group International (MRG). 2007. Preti Taneja. Assimilation, Exodus, Eradication: Iraq's Minority Communities Since 2003. [Date de consultation : 30 oct. 2008]

Nations Unies. 26 octobre 2008. Réseaux d'information régionaux intégrés (IRIN). « Iraq: Christian Displacement Slows in Ninevah ». [Date de consultation : 30 oct. 2008]
_____. Août 2007. Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). UNHCR's Eligibility Guidelines for Assessing the International Protection Needs of Iraqi Asylum-Seekers. [Date de consultation : 12 janv. 2009]
_____. 30 juin 2007. Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI). « Human Rights Report 1 April-30 June 2007 ». [Date de consultation : 9 déc. 2008]
_____. 2 mai 2007. Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI). « Humanitarian Briefing on the Crisis in Iraq ». [Date de consultation : 9 déc. 2008]

The New York Times. 9 novembre 2008. Katherine Zoepf et Sam Dagher. « Iraq Gives Religious Minorities Fewer Seats Than the U.N. Suggested ». (Factiva)
_____. 26 juin 2008. Andrew E. Kramer. « For Iraqi Christians, Money Bought Survival, but at What Cost? ». (Factiva)
_____. 6 avril 2008. Stephen Farrell. « Christian Priest Killed at Baghdad Home ». (Factiva)

La Presse canadienne. 8 novembre 2008. « Iraqi National Council Gives Religious Minorities Fewer Guaranteed Council Seats ». (Factiva)

Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL) [Prague]. 15 octobre 2008. Ron Synovitz. « Iraqi Christians Flee Campaign of Violence in North ». [Date de consultation : 15 janv. 2009]
_____. 17 avril 2008. Kathleen Ridolfo. « Iraq: Christians Say Targeting by Extremists Amounts to Genocide ». < http://www.rferl.org/content/Article/1109587.html> [Date de consultation : 15 janv. 2009]

Reuters. 12 novembre 2008. « Gunmen Kill Two Christian Sisters in Iraq's Mossoul ». [Date de consultation : 18 nov. 2008]
_____. 28 octobre 2008. « Hundreds of Iraq Christian Families Return-MP ». (Factiva)

The Times [Londres]. 27 octobre 2008. Deborah Haynes. « Fearful Christians Venture Back into Mossoul Weeks after Spate of Killings; Iraq ». (Factiva)
_____. 14 octobre 2008. Deborah Haynes et Tim Albone. « Exodus of Christians as Killers Step Up Their Campaign of Religious Cleansing ». (Factiva)

Trend News Agency [Azerbaïdjan]. 3 novembre 2008. « Iraq Pledges $900K to Help Displaced Christians ». (Factiva)

La Voix de l'Amérique (VOA). 15 septembre 2008. Deborah Block. « Christians in Iraqi Kurdistan Say They Will Not Return to Baghdad ». [Date de consultation : 10 nov. 2008]

The Washington Post. 22 avril 2008. Sholnn Freeman. « Iraqi Christians Struggle with Fear after Slayings; Recent Priest Killings Follow Years of Violence, Leaders Say ». (Factiva)

Autres sources consultées

Sites Internet, y compris : Christians of Iraq, Human Rights Watch (HRW), International Crisis Group, Reporters sans frontières (RSF), United States Committee for Refugees and Immigrants (USCRI).

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries