Last Updated: Tuesday, 15 April 2014, 16:25 GMT

Égypte : information indiquant si les personnes qui étaient musulmanes et qui se sont converties au christianisme, surtout celles qui ont déjà été arrêtées, peuvent obtenir un passeport et quitter le pays (2004-mars 2010)

Publisher Immigration and Refugee Board of Canada
Publication Date 4 March 2010
Citation / Document Symbol EGY103421.EF
Related Document Egypt: Whether people who have converted from Islam to Christianity, particularly those converts who have been arrested, are able to obtain passports and leave the country (2004 - March 2010)
Cite as Immigration and Refugee Board of Canada, Égypte : information indiquant si les personnes qui étaient musulmanes et qui se sont converties au christianisme, surtout celles qui ont déjà été arrêtées, peuvent obtenir un passeport et quitter le pays (2004-mars 2010), 4 March 2010, EGY103421.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/50b7495e2.html [accessed 16 April 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Selon le Daily News Egypt, le passeport est le seul document d'identité officiel en Égypte sur lequel le détenteur n'est pas tenu d'indiquer sa religion; la personne qui demande un passeport doit cependant présenter d'autres pièces d'identité officielles sur lesquelles figure son appartenance religieuse (31 oct. 2007). L'International Religious Freedom Report 2009 publié par les États-Unis signale que le gouvernement de l'Égypte continue de maintenir en détention et de harceler des citoyens qui étaient musulmans et qui se sont convertis au christianisme et de leur refuser des documents d'état civil, notamment des cartes d'identité nationales, des certificats de naissance et des permis de mariage (É.-U. 26 oct. 2009, sect. 2). D'après le Los Angeles Times, les tribunaux égyptiens ont fait en sorte qu'il est presque impossible pour un ancien musulman converti au christianisme de modifier sa religion sur sa carte d'identité nationale, et certains convertis ont reçu des menaces de mort et ont dû se cacher ou quitter l'Égypte (7 févr. 2010).

L'American Center for Law and Justice (ACLJ), un groupe de défense des droits juridiques des chrétiens dont le siège est à Washington (ACLJ s.d.), donne des détails sur un Égyptien qui était musulman et qui s'est converti au christianisme en 1998 (ibid. 25 janv. 2010). L'homme a affirmé qu'il avait été [traduction] « torturé » par la police égyptienne et par la suite [traduction] « harcelé » à plusieurs reprises (ibid.). L'homme et sa famille se cachent; leurs demandes de passeport ont été rejetées, et ils ne peuvent sortir de l'Égypte (ibid.). Christian Solidarity Worldwide, une organisation chrétienne de défense des droits de la personne établie dans le Surrey, au Royaume-Uni, et qui promeut la liberté de culte, relate le même cas et signale que l'homme avait été [traduction] « torturé pendant qu'il était en détention » en 2002, après sa conversion de l'islam au christianisme, et il n'a pas pu changer l'information quant à son appartenance religieuse sur sa carte d'identité (sept. 2009, 10).

Selon l'International Religious Freedom Report 2009 publié par les États-Unis, les autorités égyptiennes maintiennent souvent en détention les personnes qui se sont converties et les accusent de falsification de documents (É.-U. 26 oct. 2009, sect. 2). Le 13 décembre 2008, des responsables de la sécurité d'un aéroport de l'Égypte ont arrêté une ancienne musulmane qui s'est convertie au christianisme, ainsi que sa famille, au moment de monter à bord d'un avion à destination de la Russie, et ils l'ont accusée de possession d'une fausse pièce d'identité (ibid.). La convertie a signalé aux autorités américaines que les responsables de la sécurité de l'État l'ont violée à maintes reprises et l'ont soumise à d'autres mauvais traitements pendant qu'elle était en garde à vue (ibid.).

Selon le Daily News Egypt, un ancien musulman converti au christianisme a engagé des poursuites auprès du tribunal administratif du Caire à la suite du rejet de sa demande de permission de voyager à l'étranger pour lui et sa fille (10 nov. 2009). Son avocat a affirmé que l'homme avait intenté un procès après s'être vu refuser la permission de quitter l'Égypte le 17 septembre 2009 et encore une fois, le 22 septembre 2010, lorsque des membres du personnel de sécurité de l'aéroport ont confisqué son passeport (ibid.). L'homme a déclaré au Daily News Egypt qu'il avait tenté de quitter l'Égypte [traduction] « parce qu'il n'y a plus de place pour moi ici depuis que j'ai reçu des menaces de mort et que je ne peux faire valoir mes droits constitutionnels comme citoyen égyptien » (ibid.).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais fixés. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous les sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

American Center for Law & Justice (ACLJ). 25 janvier 2010. « ECLJ to UN - Egypt Must Recognize Christian Converts ». [Date de consultation : 23 févr. 2010]

_____. S.d. « About ACLJ ». [Date de consultation : 26 févr. 2010]

Christian Solidarity Worldwide. Septembre 2009. « Egypt: Religious Freedom Profile ». [Date de consultation : 25 févr. 2010]

Daily News Egypt [Le Caire]. 10 novembre 2009. « Christian Convert Banned From Travel After Seeking Religious Asylum ». (Factiva)

_____. 31 octobre 2007. Alexandra Sandels. « Egyptian Bahaiis: Second Class Citizens in Their Own Country ». [Date de consultation : 23 févr. 2010]

États-Unis (É.-U.). 26 octobre 2009. Department of State. « Egypt ». International Religious Freedom Report 2009. [Date de consultation : 23 févr. 2010]

Los Angeles Times. 7 février 2010. Jeffrey Fleishman. « Copts Fearful as Tension Rises in Egypt; Christians, Who Have Lived in Relative Peace with Muslims for Centuries, Face an Uncertain Future ». (Factiva)

Additional Sources Consulted

Sources orales : La Egyptian Initiative for Personal Rights (EIPR) au Caire n'a pas répondu à une demande d'information de la Direction des recherches dans les délais voulus.

Sites Internet, y compris : Al Bawaba, Amnesty International (AI), British Broadcasting Corporation (BBC), Egyptian Organization for Human Rights (EOHR), European Country of Origin Information Network (ecoi.net), Freedom House, Human Rights First, Human Rights Watch, International Christian Concern, Minority Rights Group International (MRG), Nations Unies - Refworld, Répondre à l'Islam, United States Commission on International Religious Freedom.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries