Last Updated: Wednesday, 20 August 2014, 14:37 GMT

Djibouti/Éthiopie : information sur la déportation forcée de réfugiés oromos de Djibouti en Éthiopie, y compris de l'information sur le camp de réfugié Awr Aousa et sur le traitement des déportés par le gouvernement de l'Éthiopie (août 2004)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 13 August 2004
Citation / Document Symbol ZZZ42916.EF
Reference 7
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Djibouti/Éthiopie : information sur la déportation forcée de réfugiés oromos de Djibouti en Éthiopie, y compris de l'information sur le camp de réfugié Awr Aousa et sur le traitement des déportés par le gouvernement de l'Éthiopie (août 2004), 13 August 2004, ZZZ42916.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/42df61d120.html [accessed 21 August 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Sans préciser d'ethnicité, diverses sources mentionnent que des Éthiopiens faisaient partie du groupe d'environ 100 000 [traduction] « immigrants illégaux » qui, en septembre 2003, a dû soit quitter le pays, soit demander l'asile, conformément aux ordres des autorités du Djibouti (Nations Unies 31 mai 2004; U.S. Committee for Refugees mai 2004; Africa Research Bulletin 23 oct. 2003, 15443; BBC 14 sept. 2003). Toutefois, des sources liées au Front de libération Oromo (Oromo Liberation Front – OLF) qualifient les Éthiopiens expulsés du Djibouti de [traduction] « réfugiés oromos » (Voice of Oromo Liberation 8 déc. 2003; ibid. 17 oct. 2003; Oromo Canadian Community Association of GTA 22 juin 2004).

Selon des sources, plus de 80 p. 100 des immigrants visés ont quitté volontairement le pays avant l'expiration de l'ultimatum des autorités du Djibouti, tandis que ceux qui étaient demeurés au pays ont été transférés au camp de réfugié d'Awr Aoussa (Aour Aoussa) (Africa Research Bulletin 23 oct. 2003, 15443; Nations Unies 31 mai 2004). Établi dans le sud du pays (Africa Research Bulletin 23 oct. 2003, 15443; BBC 31 août 2003; ibid. 14 sept. 2003), la camp d'Awr Aousa, appelé aussi Aour Aoussa, est décrit comme un camp de transit temporaire (Nations Unies 31 mai 2004) mis en place par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) afin d'enregistrer et d'abriter les demandeurs d'asile qui attendent une décision du gouvernement du Djibouti relativement à leur demande (U.S. Committee for Refugees mai 2004; BBC 31 août 2003). Cependant, deux articles soulignent que les conditions d'hygiène sont mauvaises au camp d'Awr Aousa et qu'il y manque des installations de base (ibid. 14 sept. 2003; Nations Unies 10 oct. 2003).

Aucune information sur le traitement des personnes expulsées du Djibouti par les autorités éthiopiennes n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches. Toutefois, un rapport du 31 mai 2004 des Nations Unies signale qu'environ 3 000 Éthiopiens dont les demandes ont été rejetées ont été déportés du camp d'Awar Aousa dans leur pays d'origine. Un article de la BBC du 31 août 2003 mentionne que 1 000 des 30 000 rapatriés prévus du Djibouti sont arrivés dans la ville éthiopienne de Dire Dawa le 30 août 2003. Un article du Réseau d'information régional intégré du 9 septembre 2003, qui cite le ministre éthiopien des Affaires étrangères, souligne que le gouvernement de l'Éthiopie a offert du transport et des rations de vivres aux rapatriés du Djibouti (Nations Unies 9 sept. 2003). Aucun renseignement corroborant n'a pu être trouvé parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Africa Research Bulletin [Londres]. 23 octobre 2003. Vol. 40, no 9. « Djibouti: Mass Expulsions ».

BBC. 14 septembre 2003. « Migrants Defy Djibouti Ban ». [Date de consultation : 15 sept. 2003]
_____. 31 août 2003. « Djibouti Extends Refugee Deadline ». [Date de consultation : 9 août 2004]

Nations Unies. 31 mai 2004. Bureau de la coordination des affaires humanitaires. « Affected Populations in the Horn of Africa Region ». [Date de consultation : 11 août 2004]
_____. 10 octobre 2003. Réseau d'information régional intégré (IRIN). « Djibouti: Thousands of Would-Be Refugees Languishing in Dire Conditions ». [Date de consultation : 9 août 2004]
_____. 9 septembre 2003. « Djibouti – Ethiopia: Ethiopia Assisting Citizens Ordered to Leave ». [Date de consultation : 9 août 2004]

Oromo Canadian Community Association of GTA. 22 juin 2004. « Urgent Appeal Against the Deportation of Oromo Refugees from Djibouti ». [Date de consultation : 6 août 2004]

U.S. Committee for Refugees. Mai 2004. « Djibouti ». World Refugee Survey 2004. (Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés). [Date de consultation : 6 août 2004]

Voice of Oromo Liberation [en anglais]. 8 décembre 2003. « Oromo Rebel Group Accuses Ethiopia of Hampering Regional Peace ». (BBC International Reports/Dialog)
_____. 17 octobre 2003. « Ethiopia: Opposition Says Government Preparing for Another War with Eritrea ». (BBC International Reports/Dialog)

Autres sources consultées

Le bureau d'Ottawa du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) n'a pas répondu à une demande d'information dans les délais prescrits.

Publications : Africa Confidential, Africa Research Bulletin, dossier de pays du Centre des ressources, Jeune Afrique/L'intelligent.

Sites Internet, y compris : AllAfrica.com, Amnesty International, Département d'État des États-unis, Ecoi.net, Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH), Human Rights Watch (HRW), International Crisis Group (ICG), MISNA, Projet global IDP, Réseau d'information régional intégré (IRIN), U.S. Committee for Refugees.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries