Last Updated: Thursday, 24 July 2014, 11:06 GMT

Djibouti : le colonel God, commandant de la Force nationale de la police, arrêté en décembre 2000

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 10 April 2002
Citation / Document Symbol DJI38849.F
Reference 7
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Djibouti : le colonel God, commandant de la Force nationale de la police, arrêté en décembre 2000, 10 April 2002, DJI38849.F, available at: http://www.refworld.org/docid/3df4beea3.html [accessed 24 July 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Le colonel Mohamed Abdillahi God était le « plus proche collaborateur » de l'ancien chef de police de Djibouti, le général Yacin Yabeh Galab (AFP 14 déc. 2000). Le général Galab, le colonel God et onze autres officiers ont été arrêtés à la suite d'une mutinerie de policiers le 7 décembre 2000 à Djibouti et inculpés « de complot, [d']atteinte à la sûreté de l'État et [de] meurtre ». Pour plus d'information sur les circonstances de cette mutinerie, veuillez consulter les réponses DJI38046.F du 20 novembre 2001 et DJI37112.F du 25 mai 2001.

Une note d'information de la Ligue djiboutienne des droits humains (LDDH) datée du 23 janvier 2002 signale que le colonel God et d'autres « prisonniers politiques de la Force nationale de police (FNP) » étaient toujours détenus dans la prison de Gabode en janvier 2002 (LDDH 23 Janv. 2002).

Aucune information supplémentaire sur le colonel God n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches dans les délais prescrits pour la réponse à cette demande d'information.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Agence France Presse (AFP). 14 décembre 2000. « L'ex-chef de la police rebelle de Djibouti inculpé de complot et de meurtre ». (NEXIS)

Ligue djiboutienne des droits humains (LDDH). 23 janvier 2002. « Note d'information no 1/02/LDDH ». Association pour le respect des droits de l'homme à Djibouti (ARDHD) : Observatoire de la situation des droits de l'homme à Djibouti. [Date de consultation : 4 avr. 2002]

Autres sources consultées

Africa Confidential [Londres]

Africa Research Bulletin [Oxford, R. U.]

Bases de données de la CISR

Dossiers de pays du Centre de ressources : Djibouti

Indian Ocean Newsletter [Paris]

Jeune Afrique [Paris]

Le Nouvel Afrique-Asie [Paris]

La Lettre du Continent [Paris]

Sites Internet, y compris :

Amnesty International

Association pour le respect des droits de l'homme à Djibouti (ARDHD)

Human Rights Watch (HRW)

La Liberté (journal djiboutien d'opposition)

Relief Web

World News Connection (WNC)

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries