Last Updated: Friday, 19 September 2014, 13:55 GMT

Djibouti : situation des Midgans (La présente version de la réponse remplace la version datée du 13 janvier 1999)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 1 February 1999
Citation / Document Symbol DJI31021.F
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Djibouti : situation des Midgans (La présente version de la réponse remplace la version datée du 13 janvier 1999), 1 February 1999, DJI31021.F, available at: http://www.refworld.org/docid/3ae6ac9430.html [accessed 20 September 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

 

Les sources écrites consultées ne font aucune mention des Midgans à Djibouti. Cependant, un professeur à l'École des hautes études en sciences sociales a fourni l'information qui suit:

Le clan midgan est l'un des clans somaliens qui se retrouvent à Djibouti. Minoritaire, marginalisé et « casté »,  on estime qu'il représente moins de 1 p. 100 de la population totale. On les trouve surtout dans la ville de Djibouti, souvent dans les métiers délaissés (forgeron, ferrailleur). Les Midgans manifestent peu d'intérêt pour la politique, et, de ce fait, de même qu'à cause de leur faible importance numérique, ils n'ont aucun poids politique au pays. Vivant dans des conditions socio-économiques difficiles par rapport aux membres des autres clans, les Midgans subissent de la discrimination dans tous les domaines et de façon générale, ils ont surtout tendance à « se confondre » avec les autres clans pour ne pas être identifiés et identifiables comme membres d'un clan de « caste inférieure ».

Dans en entretien téléphonique du 22 décembre 1998, un spécialiste des questions djiboutiennes et auteur d'ouvrages sur Djibouti a donné, quant à lui, l'explication suivante à propos des Midgans :

Beaucoup de Midgans se sont déjà assimilés aux autres ethnies, généralement aux Afars et aux Issas, et il est actuellement difficile de trouver à Djibouti une personne qui accepte de s'identifier comme membre du clan midgan. Compte tenu de la situation socio-économique actuelle du pays, il est évident que les rares Midgans qui se reconnaissent comme tel, subissent, plus que les autres clans, les conséquences de cette situation à cause de leur statut social et économique traditionnellement précaire. Il est peu probable que les Midgans connaissent la répression de la part du régime en place à cause de leur manque d'intérêt et d'ambition politiques. Par contre, il n'y a aucun doute qu'ils subissent une discrimination généralisée dans les autres domaines par les membres d'autres clans.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Professeur à l'École des hautes études en sciences sociales. 8 décembre 1998. Entretien téléphonique.

Spécialiste des questions Djiboutiennes. 22 décembre 1998. Entretien téléphonique.

Autres sources consultées

Africa Confidential [Londres]. 1998.

Africa Research Bulletin [Oxford]. 1998.

Dossier de pays du Centre des ressources. Djibouti. 1998.

Horn of Africa Bulletin [Uppsala]. 1998.

Jeune Afrique [Paris]. 1998.

Indian Ocean Newsletter [Paris]. 1998.

La Lettre de la FIDH [Paris]. 1998.

Sources électroniques : Internet, IRB databases, LEXIS/NEXIS, WNC. 1998.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries