Last Updated: Monday, 28 July 2014, 16:37 GMT

Ukraine : information sur le traitement réservé aux membres de l'Église orthodoxe autocéphale ukrainienne (Ukrainian Autocephalous Orthodox Church - UAOC) et de la Vraie Église orthodoxe (True Orthodox Church - TOC) (2004-mars 2006)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, Ottawa
Publication Date 9 March 2006
Citation / Document Symbol UKR101120.EF
Reference 2
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Ukraine : information sur le traitement réservé aux membres de l'Église orthodoxe autocéphale ukrainienne (Ukrainian Autocephalous Orthodox Church - UAOC) et de la Vraie Église orthodoxe (True Orthodox Church - TOC) (2004-mars 2006), 9 March 2006, UKR101120.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/45f147b82f.html [accessed 29 July 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Selon Writenet, un réseau de chercheurs et d'écrivains travaillant sur les droits de la personne, les migrations forcées et les conflits ethniques et politiques, [traduction] « [l]a liberté de religion n'est pas un problème important en Ukraine, même sj certains problèmes existent effectivement, en particulier en ce qui concerne les différends entre personnes de confessions différentes » (Writenet nov. 2004, 17). Dans un article sur la liberté de religion dans les États membres de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le Forum 18 News Service, initiative chrétienne indépendante de toute Église ou groupe religieux qui fait état des menaces et des actions menées contre la liberté de religion, quelle que soit la religion (Forum 18 s.d.), a affirmé que l'Ukraine ne favorise pas la principale Église orthodoxe ni n'interfère dans les activités des autres Églises orthodoxes d'Ukraine (Forum 18 1er juin 2005).

L'Église orthodoxe ukrainienne autocéphale

L'Église orthodoxe autocéphale ukrainienne (Ukrainian Autocephalous Orthodox Church – UAOC) est la plus petite des trois principales Églises orthodoxes ukrainiennes (International Religious Freedom Report 2004 15 sept. 2004), les deux autres étant l'Église orthodoxe ukrainienne – Patriarcat de Moscou (Ukrainian Orthodox Church – Moscow Patriarchate – UOC-MP) et l'Église orthodoxe ukrainienne – Patriarcat de Kyivan (Ukrainian Orthodox Church – Kyivan Patriarchate – UOC-KP) (RISU s.d.a). L'UAOC compte entre 1 000 et 1 200 communautés (ibid. s.d.b; ITAR TASS 24 août 2005; Chicago Sun Times 10 juill. 2005; International Religious Freedom Report 2004 15 sept. 2004) situées principalement dans l'Ouest de l'Ukraine (ibid.), entre 600 et 700 prêtres (Chicago Sun Times 10 juill. 2005; International Religious Freedom Report 2005 8 nov. 2005; RISU s.d.b) et près de 700 églises (ibid.). En 2004, l'UAOC a célébré le quinzième anniversaire de sa [traduction] « renaissance » dans les villes de Kharkiv à l'est, et de Lviv, à l'ouest (ibid. 28 août 2004).

En 2005, le Service sociologique ukrainien (All-Ukraine Sociological Service) a effectué un sondage sur les croyances religieuses dans ce pays et a déterminé que 7,21 p. 100 des personnes qui se sont déclarées [traduction] « croyantes » ont affirmé appartenir à l'UAOC (International Religious Freedom Report 2005 8 nov. 2005). Citant un sondage semblable du Centre Razumkov mené en avril 2004, l'International Religious Freedom Report 2004 a signalé que la majorité des personnes ayant répondu au sondage se sont déclarées chrétiennes orthodoxes et que 1 p. 100 des personnes sondées appartenaient à l'UAOC (15 sept. 2004).

Selon un représentant de l'UAOC en Ukraine, les autorités locales ukrainiennes traitent généralement [traduction] « avec respect » les membres de l'UAOC (UAOC 21 févr. 2006), même si parfois, des cas de mauvais traitements sont signalés (ibid.; USP 21 févr. 2006). Dans une communication écrite en date du 21 février 2006 envoyée à la Direction des recherches, le directeur intérimaire de l'Institut métropolitain Andrey Sheptytsky pour l'étude du christianisme oriental a affirmé que, depuis 2004, selon lui, l'UAOC n'a pas rencontré de difficultés pour faire enregistrer son organisation en Ukraine (ibid.).

En ce qui concerne l'attitude de la société envers les membres de l'UAOC, le directeur intérimaire a affirmé que la population en général traite les membres de l'UAOC [traduction] « de la même façon qu'elle traite ceux des autres confessions » (USP 21 févr. 2006). Dans une communication écrite envoyée à la Direction des recherches, un représentant de l'UAOC a déclaré que l'attitude d'une personne donnée vis-à-vis des membres de l'UAOC varie selon que cette personne est [traduction] « cultivée, bien informée et tolérante » et selon son appartenance à d'autres organisations religieuses ou nationalistes (UAOC 21 févr. 2006).

L'International Religious Freedom Report 2004 a signalé que l'UAOC a rencontré des [traduction] « difficultés à fournir des services religieux aux soldats », mais n'a pas donné plus de détails sur la nature de ces difficultés (15 sept. 2004). L'International Religious Freedom Report 2005 n'en a pas parlé non plus (8 nov. 2005).

Selon le représentant de l'UAOC, la [traduction] « principale menace » qui pèse sur les membres de l'UAOC provient des autres membres de l'UAOC (UAOC 21 févr. 2006). Un membre de l'UAOC de Kiev a publié les détails d'un incident qu'il avait vécu, au cours duquel l'évêque de l'Église et d'autres membres sous ses ordres avaient occupé de force son église pendant [traduction] « une certaine période " à partir du 4 février 2005 (VSB s.d.). Pendant cette période, les paroissiens ont pratiqué leur religion sur le terrain de l'église à l'extérieur de l'édifice (ibid.). Le membre de l'UAOC qui a relaté l'incident croit que celui-ci était de nature politique, et il a souligné que, même si son église n'emploie pas de gardes de sécurité, des membres se portent volontaires pour surveiller l'église lorsque la tension monte (UAOC 21 févr. 2006).

En ce qui concerne les relations de l'UAOC avec les autres Églises en Ukraine, les prêtres des trois principales Églises orthodoxes ont célébré un service religieux commun pour l'anniversaire de la [traduction] « Révolution orange » de novembre 2005 (Interfax 20 nov. 2005). L'archevêque de l'UAOC a visité l'Église catholique grecque et le séminaire situés dans l'Ouest de l'Ukraine le 22 janvier 2006 et a discuté d'une possible coopération entre les deux groupes (RISU 29 janv. 2006). L'UAOC a renoué le dialogue avec l'UOC-MP en février 2006 (RISU 17 févr. 2006) et avec l'UOC-KP en mai 2005 (UNIAN 18 nov. 2005) concernant la possibilité de réunifier les trois principales Églises orthodoxes d'Ukraine. Toutefois, les pourparlers avec l'UOC-KP ont pris fin abruptement, les deux parties ayant invoqué des [traduction] « demandes inacceptables » de l'autre côté (ibid.).

La Vraie Église orthodoxe

Le Service d'information religieuse d'Ukraine (Religious Information Service of Ukraine – RISU), citant des données fournies par le Comité national d'Ukraine sur les questions religieuses a indiqué qu'au 1er janvier 2004, la Vraie Église orthodoxe russe (Russian True Orthodox Church – RTOC) était la seule Vraie Église orthodoxe (True Orthodox Church – TOC) ayant des activités en Ukraine (RISU janv. 2004). Toutefois, un document de 2004 du RISU a révélé qu'il y a de [traduction] « nouvelles communautés de la [RTOC], que la [RTOC] construit des églises, que de nouveaux prêtres de la RTOC sont ordonnés et que de nouvelles personnes prononcent leurs vœux » (ibid. 23 juin 2004).

Selon un autre document du RISU, le 18 avril 2004, le clergé de l'UOC-MP a [traduction] « attaqué » les prêtres de la TOC pendant un service commémoratif dans la ville de Dzerzhynsk, dans l'Est; les prêtres ont été forcés de quitter le cimetière (RISU 26 avr. 2004). Les services d'électricité et de téléphone de l'église de la TOC ont été coupés le jour suivant (ibid.). Les diocèses de la TOC ont fait valoir que ces mesures, ainsi que les retards du ministère des Affaires religieuses dans le traitement de leur demande d'enregistrement résultent d'une directive du conseil municipal de Dzerzhynsk demandant de [traduction] « freiner les activités de la communauté de la TOC [et] du désir de l'UOC-MP de conserver le monopole de la spiritualité dans la région » (ibid.). Aucune autre information sur le traitement réservé aux membres de la TOC en Ukraine n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Chicago Sun Times. 10 juillet 2005. « Breakaway Church ». (Factiva)

Forum 18 News Service [Oslo]. 1er juin 2005. Felix Corley. « Eastern Europe: OSCE Conference on Intolerance Regional Survey ». [Date de consultation : 1er mars 2006]
_____. S.d. « Forum 18 News Service's Mission Statement ». [Date de consultation : 6 mars 2006]

Interfax News Service. [Moscou]. 20 novembre 2005. « Lviv Marks Anniversary of "Orange Revolution" ». (Factiva)

International Religious Freedom Report 2005. 8 novembre 2005. United States Department of State. [Date de consultation : 1er mars 2006]

International Religious Freedom Report 2004. 15 septembre 2004. United States Department of State. [Date de consultation : 1er mars 2006]

ITAR-TASS [Moscou]. 24 août 2005. Vitaly Matarykin. « Yushchenko Calls for Creating United Ukrainian Orthodox Church ». (Factiva)

Religious Information Service of Ukraine (RISU). 17 février 2006. Institute of Religion and Society, Ukrainian Catholic University. « Ukrainian Autocephalous Orthodox Leader Welcomes Revival of Dialog with UOC-MP ». [Date de consultation : 21 févr. 2006]
_____. 29 janvier 2006. « Autocephalous Orthodox Archbishop of Kharkiv Visits Greek Catholic Seminary ». [Date de consultation : 21 févr. 2006]
_____. 28 août 2004. « Autocephalous Orthodox Church Celebrates 15th Anniversary of Revival ». [Date de consultation : 2 mars 2006]
_____. 23 juin 2004. « Rusyn True Orthodox Synod Approves Statement on Church History ». [Date de consultation : 6 mars 2006]
_____. 26 avril 2004. « True Orthodox Church Persecuted by Authorities, Orthodox (UOC-MP) in Dzerzhynsk ». [Date de consultation : 2 mars 2006]
_____. Janvier 2004. « Number of Religious Organizations as of 1 January 2004 broken down according to regions of Ukraine ». [Date de consultation : 2 mars 2006]
_____. S.d.a. « A Survey of Major Religions in 21st Century Ukraine ». [Date de consultation : 2 mars 2006]
_____. S.d.b. « Autocephalous Orthodox Church ». [Date de consultation : 21 févr. 2006]

Université Saint-Paul (USP) [Ottawa]. 21 février 2006. Institut métropolitain Andrey Sheptytsky pour l'étude du christianisme oriental. Communication écrite envoyée par le directeur intérimaire.

Ukrainian Autocephalous Orthodox Church (UAOC) [Poltava, Ukraine]. 21 février 2006. Communication écrite envoyée par un représentant de l'Église.

Ukrainian Independent Information Agency (UNIAN) [Kiev]. 18 novembre 2005. « Reunification Talks Between Two Ukrainian Orthodox Churches Collapse, Officials Say ». (Factiva)

Ukrainian News. 8 octobre 2005. Volodymyr Kuzyk. « Police Detains Priest During Armed Attack on Bar Workers in Ternopil ». (Factiva)

Vseukrains'ke Stavropigiynt bratstvo sv. ap. Andriya Pervozvanogo (VSB) [Kiev, en ukrainien]. S.d. Evgen Sverstyuk. « Oskvernennya khramu ». [Date de consultation : 2 mars 2006]

Writenet [Royaume-Uni]. Novembre 2004. Nadia Diuk. Ukraine: Situation Analysis and Trend Assessment. [Date de consultation : 21 févr. 2006]

Autres sources consultées

Sources orales, y compris : Forum 18, Institut Keston (Keston Institute), Service d'information religieuse d'Ukraine (Religious Information Service of Ukraine – RISU), Église orthodoxe ukrainienne autocéphale (Ukrainian Autocephalous Orthodox Church) à Kiev.

Sites Internet, y compris : Amnesty International (AI), Conseil de l'Europe (COE), Fédération internationale Helsinki pour les droits de l'homme (IHF), Freedom House, Human Rights Watch (HRW), Keston Institute, Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL), Royaume-Uni – Immigration and Nationality Directorate (IND), Transitions Online (TOL) [Prague], Ukraina Pravoslavna, Ukrainian Autocephalous Orthodox Church in Kiev.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries