Last Updated: Wednesday, 23 July 2014, 14:54 GMT

Kazakhstan : existence d'Alach; son mandat et sa relation avec le gouvernement

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 28 April 2003
Citation / Document Symbol KKT39983.EF
Reference 2
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Kazakhstan : existence d'Alach; son mandat et sa relation avec le gouvernement, 28 April 2003, KKT39983.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/3f7d4dbd7.html [accessed 23 July 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Selon l'ouvrage Political Parties of the World, le Parti de la liberté nationale Alach est un groupe islamiste [traduction] " extrêmement xénophobe " (2002, 282). Dans le même ordre d'idées, The Political Handbook of the World 1999 mentionne que le Parti de la liberté nationale Alach est [traduction] " un groupement kazakh nationaliste, islamiste et panturc " (1999, 520). Fondé sur le modèle du Parti républicain du Kazakhstan, qui existe depuis février 1992 (Kazakhstan s.d.; Eurasia Research Group s.d.), [traduction] " il a connu une courte période de soutien populaire au début des années 1990, mais il a ensuite été marginalisé " (Political Parties of the World 2002, 282). Par la suite, il est devenu plus modéré et, en octobre 1999, il avait deux candidats dans la course aux élections du Majlis, ou de la chambre basse, qui n'ont pas gagné (ibid.). Le dirigeant du Parti Alach est Sovetkazy Akatayev, ou Savetqazy Aqatay (Eurasia Research Group s.d.; Kazakhstan s.d.; RFE/RL 16 janv. 2002).

D'après un article publié sur le site Internet de surveillance électorale d'Eurasianet, l'objectif du Parti Alach est de faire renaître la nation kazakhe et d'unifier [traduction] « les forces nationales patriotiques afin de créer une société démocratique et un État indépendant » (Eurasianet s.d.). L'article affirme que le parti, qui compte des sections dans neuf régions du pays, représente uniquement la population d'origine kazakhe et ne collabore pas avec les autres partis (ibid.). Toutefois, l'article mentionne que le parti approuve les programmes de réformes et les programmes politiques (ibid.) du parti au pouvoir, soit le Parti Patrie, ou Parti OTAN, qui a remporté [traduction] « le plus grand nombre des sièges » aux élections d'octobre 1999 (Political Parties of the World 2002, 282; Electionworld.org 22 févr. 2003).

Un article publié sur le site Internet du gouvernement du Kazakhstan explique le but du Parti Alach, soit la création d'un [traduction] « État démocratique national et légitime fondé sur des principes d'humanisme, de justice sociale et nationale, d'indépendance économique et d'intégrité territoriale du pays » (Kazakhstan s.d.).

L'article publié sur le site Internet Eurasianet affirme que le Parti Alach a été enregistré officiellement au printemps 1999 et qu'il est constitué de représentants des régions rurales et de membres des milieux scientifique et artistique d'origine kazakhe (Eurasianet s.d.). Cependant, un article du 18 avril 2003 rédigé par Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL) mentionne que quatre partis, dont le Parti Alach, se sont vus refuser le réenregistrement en mars 2003 par suite de l'adoption d'une nouvelle loi [traduction] « qui fait passer de 3 000 à 50 000 le nombre minimal de membres qu'un parti doit compter pour s'enregistrer » (RFE/RL 18 avr. 2003). L'article cite le sous-ministre de la Justice, selon lequel les partis [traduction] « n'ont pas pu se réenregistrer en raison de leurs supposées violations du Code civil et des lois sur les partis politiques et les organisations non commerciales et publiques » (ibid.). Le sous-ministre de la Justice a ajouté que [traduction] « les chartes de ces partis ne définissaient pas clairement le pouvoir de leurs dirigeants ou étaient ambiguës au sujet de certaines questions concernant les biens » (ibid.). En fait, [traduction] « des violations des règlements en matière de biens ont été la raison la plus couramment invoquée pour leur refuser le droit de se réenregistrer » (ibid.).

Cependant, un article publié le 7 mars 2003 dans le bulletin Newsline de RFE/RL affirme que les partis d'opposition du Kazakhstan [traduction] « ont critiqué la loi, faisant valoir qu'elle vise à les empêcher de participer à la vie politique du pays ».

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Electionworld.org. 22 février 2003. « Elections in Kazakhstan ».  

[Date de consultation : 15 avr. 2003]

Eurasia Research Group. S.d. « Enhancing Civic Rights Through Public Participation ».

[Date de consultation :

15 avr. 2003]

Eurasianet. S.d. « Information on Political Parties Participating on the Basis of Party Slates in Elections to Majilis of Parliament of the Republic of Kazakhstan ». [Date de consultation : 15 avr. 2003]

Kazakhstan. S.d. « Major Political Parties and Public Associations in the Republic of Kazakhstan ». [Date de consultation : 15 avr. 2003]

The Political Handbook of the World 1999. 1999. Sous la direction d'Arthur S. Banks et Thomas C. Muller. Binghampton, NY : CSA Publications.

Political Parties of the World. 2002. 5e éd. Sous la direction d'Alan J. Day. Farmington Hills, Mich. : Gale Group.

Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL). 18 avril 2003. Central Asia Report. Vol. 3, no 15. « Curtains for Kazakh Opposition Parties ».

______. 7 mars 2003. Newsline. « Four Parties Denied Re-Registration in Kazakhstan ».

[Date de consultation :24 avr. 2003]

« National Alash Party Denounces United Democratic Party of Kazakhstan ». (Eurasianet 16 janv. 2002)  [Date de consultation : 23 avr. 2003]

Autres sources consultées

Bases de données de la CISR

The Europa World Year Book 2002

Political Parties of Eastern Europe

Sites Internet, y compris :

Amnesty International

Electionworld.org

Eurasia Research Group

Gateway to Kazakhstan

Human Rights Watch

Primanews

Moteur de recherche :

Google

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries