Last Updated: Thursday, 17 April 2014, 13:11 GMT

Indonésie : information sur une religion autochtone de l'Est de Java nommée « aliran kepercayaan » ou « kepercayaan kepada tuhan yang maha esa » ou « pangistu »; son statut et le traitement de ses membres par les fondamentalistes musulmans (2003-juin 2004)

Publisher Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 8 June 2004
Citation / Document Symbol IDN42665.EF
Reference 7
Cite as Immigration and Refugee Board of Canada, Indonésie : information sur une religion autochtone de l'Est de Java nommée « aliran kepercayaan » ou « kepercayaan kepada tuhan yang maha esa » ou « pangistu »; son statut et le traitement de ses membres par les fondamentalistes musulmans (2003-juin 2004), 8 June 2004, IDN42665.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/41501c1ce.html [accessed 20 April 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Selon l'International Religious Freedom Report 2003, un certain nombre d'Indonésiens à Java, à Kalimantan et en Papouasie, comptant pour moins de 0,6 p. 100 de la population, se livrent à des pratiques religieuses traditionnelles, communément appelées aliran kepercayaan (18 déc. 2003, sect. I). En outre, la même source a décrit le kepercayaan comme une voie spirituelle animiste fondée sur la méditation, par opposition à une religion, dont nombre d'adeptes pratiquent également l'une des cinq grandes religions, soit l'islam, le catholicisme, le protestantisme, l'hindouisme et le bouddhisme, reconnues par le ministère des Affaires religieuses (International Religious Freedom Report 2003 18 déc. 2003, sect. I). Toutefois, même si le gouvernement permet aux adeptes du kepercayaan de pratiquer leur foi, ils doivent s'enregistrer à titre d'adeptes du kepercayaan auprès de la Division de l'éducation nationale du ministère de l'Éducation (ibid., sect. II).

Muhamad Ali, universitaire et auteur en poste à l'Université d'État islamique (UIN) Syarif Hidayatullah à Jakarta, a déclaré, dans un article de novembre 2003 du Jakarta Post, qu'en plus des cinq religions officielles, la pratique de l'aliran kepercayaan est également reconnue par le gouvernement national (28 nov. 2003). Bien qu'Ali ait constaté que l'affiliation religieuse d'un citoyen devrait être indiquée sur sa carte d'identité nationale (KTP), l'auteur ne précisait pas si le kepercayaan serait reconnu officiellement lorsque ses adeptes feraient une demande de KTP (Jakarta Post 28 nov. 2003). Cependant, Ali a indiqué que les adeptes des religions minoritaires comme le confucianisme pouvaient voir leur demande de KTP refusée s'ils omettaient d'inscrire l'une des cinq grandes religions dans leur formulaire de demande (ibid.). Si l'on considère que le KTP est un document important qu'il faut présenter, par exemple, lors de demandes d'emploi, Ali a ajouté que les membres des religions minoritaires sont victimes de fait de discrimination par la bureaucratie gouvernementale comme le Bureau d'enregistrement des actes d'état civil, et que leur accès aux postes dans la fonction publique et leur admission aux universités publiques sont limités (ibid.).

Les Country Reports 2003 ont signalé que le système d'enregistrement des actes d'état civil de l'État continuait à entretenir la discrimination à l'égard des adeptes de religions minoritaires comme le kepercayaan (25 févr. 2004, sect. 1.c). Par exemple, le 9 avril 2003, 100 adeptes du kepercayaan de l'Ouest de Java ont déposé une plainte devant la Commission des droits de la personne de l'Indonésie, Komnas HAM (Country Reports 2003 25 févr. 2004, sect. 1.c). Dans leur plainte, les membres du groupe kepercayaan ont expliqué qu'ils ne pouvaient pas déclarer de naissances ni de mariages, et que leurs enfants éprouvaient également des difficultés à l'école à cause de leur confession (ibid.).

Selon un rapport intitulé Religious Freedom World Report, paru en avril 2004 et préparé par la Coalition internationale pour la liberté de culte (International Coalition for Religious Freedom) des États-Unis, bien que la pratique de l'aliran kepercayaan soit permise par l'État, tous les Indonésiens sont obligés d'adopter l'une des cinq religions officielles; le refus de se plier à cette exigence pourrait causer des difficultés pour obtenir des documents officiels comme la carte d'identité nationale (4 avr. 2004).

Aucune information sur le traitement des adeptes de l'aliran kepercayaan par les fondamentalistes musulmans n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Country Reports on Human Rights Practices for 2003. 25 février 2004. « Indonesia ». Département d'État des États-Unis. Washington, DC. [Date de consultation : 3 juin 2004]

International Coalition for Religious Freedom [Falls Church, Virginie]. 4 avril 2004. Religious Freedom World Report. [Date de consultation : 1er juin 2004]

International Religious Freedom Report 2003. 18 décembre 2003. « Indonesia ». Département d'État des États-Unis. Washington, DC. [Date de consultation : 31 mai 2004]

Jakarta Post. 28 novembre 2003. Muhamad Ali. « The Politics of Religious Pluralism ». (Dialog)

Autres sources consultées

Les tentatives faites pour joindre deux sources orales ont été infructueuses.

Sites Internet, y compris : Amnesty International, Center for Religious Freedom (Freedom House), CIA World Factbook, Europa World, Human Rights Watch, Indonesian Human Rights Network, International Institute for Asian Studies, Joglosemar Online, Minority Rights Group International, Overview of World Religions, Tapol, World News Connection/Dialog.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries