Last Updated: Friday, 21 September 2018, 11:16 GMT

Érythrée : information indiquant si les femmes qui servent dans l'armée retournent à la vie civile quand elles se marient; dans l'affirmative, information sur les preuves de mariage exigées

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, Ottawa
Publication Date 28 January 2008
Citation / Document Symbol ERI102729.EF
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Érythrée : information indiquant si les femmes qui servent dans l'armée retournent à la vie civile quand elles se marient; dans l'affirmative, information sur les preuves de mariage exigées, 28 January 2008, ERI102729.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/49b92a9a1e.html [accessed 24 September 2018]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Peu d'information indiquant si les femmes qui servent dans l'armée retournent à la vie civile quand elles se marient a été trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches. Au cours d'un entretien avec la Direction des recherches à l'ambassade d'Érythrée à Ottawa, une agente consulaire a signalé que les militaires qui se marient retournent à la vie civile (15 janv. 2008). En pareil cas, les femmes doivent fournir leur certificat de mariage afin de pouvoir obtenir les documents concernant leur retour à la vie civile (Érythrée 15 janv. 2008). Aucune information additionnelle n'a pu être fournie par l'agente consulaire ni aucune information corroborante n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Référence

Érythrée. 15 janvier 2008. Ambassade d'Érythrée à Ottawa. Entretien avec une agente consulaire.

Autres sources consultées

Sources orales : un stagiaire de troisième niveau au Centre pour les études supérieures sur la défense (Center for Advanced Defense Studies) et un professeur à l'université du Nebraska n'ont pas fourni d'information dans les délais prescrits.

Un professeur à l'université du Missouri n'avait pas d'information à ce sujet.

Les tentatives faites pour communiquer avec le ministère de la Défense de l'Érythrée ont été infructueuses.

Sites Internet, y compris : AllAfrica.com, Amnesty International (AI), Érythrée – Ministry of Information, États-Unis – Department of State, Factiva, Freedom House, Human Rights Watch (HRW), International Crisis Group (ICG), Jeuneafrique.com, Réseaux d'information régionaux intégrés (IRIN).

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries