Last Updated: Monday, 22 December 2014, 11:20 GMT

Égypte : mise à jour de EGY8610 du 14 mai 1991; informations générales sur le service militaire; tâches administratives qu'un témoin de Jéhovah pourrait accomplir pour effectuer son service militaire; possibilité d'exemption du service militaire pour les témoins de Jéhovah; possibilité d'exemption pour les objecteurs de conscience

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 11 February 2002
Citation / Document Symbol EGY38573.F
Reference 1
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Égypte : mise à jour de EGY8610 du 14 mai 1991; informations générales sur le service militaire; tâches administratives qu'un témoin de Jéhovah pourrait accomplir pour effectuer son service militaire; possibilité d'exemption du service militaire pour les témoins de Jéhovah; possibilité d'exemption pour les objecteurs de conscience, 11 February 2002, EGY38573.F, available at: http://www.refworld.org/docid/3df4beec10.html [accessed 22 December 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Pour plus d'information sur le service militaire en général, veuillez consulter la réponse à la demande d'information EGY10773 du 14 mai 1992.

D'après un représentant de l'Ambassade de l'Égypte à Ottawa, il n'y a aucune possibilité d'effectuer un service administratif ou autre pour les objecteurs de conscience (7 févr. 2002). Par contre, de nombreuses personnes ne sont souvent pas appelées à effectuer leur service militaire, en raison d'un surplus de recrus (ibid.).

Selon un rapport publié par les Nations Unies le 16 janvier 1997, l'Égypte n'offre pas de service de remplacement ou administratif pour les objecteurs de conscience, et les contrevenants peuvent être passibles d'un an d'emprisonnement ainsi que d'une amende.

Aucune information traitant plus particulièrement de la situation des témoins de Jéhovah par rapport au service militaire en Égypte n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Ambassade de l'Égypte, Ottawa. 7 février 2002. Entretien téléphonique avec un représentant.

Nations Unies, Conseil économique et social, Commission des droits de l'homme. 16 janvier 1997. (E/CN. 4/1997/99). The Question of Conscientious Objection to Military Service. [Date de consultation : 6 févr. 2002]

Autres sources consultées

Deux sources orales consultées n'ont pas fourni d'information sur la question posée

Sites internet, y compris :

Amnesty International

Egyptian Human Rights Organization

European Bureau for Conscientious Objection

Human Rights Watch

U.S. Department of State

War Resisters International

The Watchtower

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries