Last Updated: Monday, 28 July 2014, 13:02 GMT

Grenade : mentions d'actes de discrimination ou de harcèlement contre des personnes d'ascendance mixte, en particulier d'ascendance mixte noire et indienne; réaction de la police et du gouvernement relativement à de tels incidents

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 28 July 2003
Citation / Document Symbol GRD41811.EF
Reference 2
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Grenade : mentions d'actes de discrimination ou de harcèlement contre des personnes d'ascendance mixte, en particulier d'ascendance mixte noire et indienne; réaction de la police et du gouvernement relativement à de tels incidents, 28 July 2003, GRD41811.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/3f7d4d9e1f.html [accessed 28 July 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Aucune mention d'actes de discrimination ou de harcèlement contre des personnes d'ascendance mixte à la Grenade n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

À titre de référence, le Département d'État des États-Unis fournit le résumé suivant de la composition raciale à la Grenade :

La plus grande partie de la population de la Grenade est de descendance africaine; il y a des traces des premiers Amérindiens Arawak et Carib. Quelques Indiens et une petite collectivité de descendants des premiers colonisateurs européens habitent à la Grenade. Environ 50 p. 100 de la population est âgée de moins de 30 ans. L'anglais est la langue officielle; seules quelques personnes parlent encore un patois français. Un rappel plus important du lien historique de la Grenade avec la France est la force de l'Église catholique à laquelle appartiennent environ 60 p. 100 des Grenadiens. L'Église anglicane est la plus importante confession protestante (États-Unis mars 2003).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Référence

États-Unis d'Amérique. Mars 2003. Département d'État, Bureau des affaires de l'hémisphère occidental. « Background Note: Grenada ». [Date de consultation : 23 juill. 2003]

Autres sources consultées

Amnesty International Report 2001-2003. 2001-2003

Bases de données de la CISR

Country Reports on Human Rights Practices for 2001-2002. 2002-2003

Human Rights Watch World Report 2001-2003. 2001-2003

Latin American Regional Reports: Caribbean Report [Londres]. 2000-2003

Latinamerica Press [Lima]. 2000-2003

Sites Internet et moteurs de recherche, y compris :

Amnesty International

Association antillaise pour la recherche et l'action féministes (CAFRA)

Caribbean Community Secretariat (Caricom)

Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC)

Derechos.org

Human Rights Watch

Jamaica Gleaner [Kingston]. Recherche dans les archives

Nations Unies et programmes des Nations Unies

Organisation des États américains

Organisation panaméricaine de la santé

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries