Last Updated: Monday, 22 September 2014, 18:59 GMT

Colombie : information sur les activités des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia - FARC) depuis la mort de leur dirigeant Alfonso Cano, y compris sur le remplacement de ce dernier; les activités menées par le gouvernement depuis la mort de M. Cano (novembre 2011)

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Publication Date 6 January 2012
Citation / Document Symbol COL103910.EF
Related Document Colombia: Activities of the Revolutionary Armed Forces of Colombia ­ (Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia, FARC) after the death of their leader Alfonso Cano, including information on his replacement; government activity since the death of Cano (November 2011)
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Colombie : information sur les activités des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia - FARC) depuis la mort de leur dirigeant Alfonso Cano, y compris sur le remplacement de ce dernier; les activités menées par le gouvernement depuis la mort de M. Cano (novembre 2011), 6 January 2012, COL103910.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/50b7621c2.html [accessed 22 September 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Opération « Odiseo »

Le 4 novembre 2011, le chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia - FARC), Alfonso Cano (dont le véritable nom était Guillermo León Sáenz Vargas), a été tué au cours d'une opération militaire dans une région rurale du département de Cauca (AFP 5 nov. 2011; AP 15 nov. 2011). M. Cano avait pris la tête des FARC en 2008, lorsque l'ancien dirigeant et fondateur du groupe, Pedro Antonio Marín, aussi connu sous le nom de Manuel Marulanda Vélez ou « Tirofijo », est décédé de [traduction] « mort naturelle » (ibid.; AFP 5 nov. 2011). Le journal ABC, de Madrid, signale qu'en plus de M. Cano, l'armée a également tué sa [traduction] « partenaire romantique » et un opérateur radio, puis a capturé quatre autres guérilleros, y compris le chef de sécurité (5 nov. 2011). L'Agence France-Presse (AFP) mentionne qu'entre 800 et 1 000 soldats ont pris part à l'opération (5 nov. 2011), qui aurait été appelée « Odiseo » (El Espectador 5 nov. 2011; Colprensa 5 nov. 2011).

Nouveau dirigeant des FARC

Au lendemain de la mort de M. Cano, les FARC (qui se présentent comme les Forces armées révolutionnaires de Colombie - Armée du peuple [FARC - Ejército del Pueblo, FARC-EP]) ont diffusé un communiqué sur leur site Internet expliquant que [traduction] « la paix en Colombie ne naîtra pas de la démobilisation des guérilleros » et ont promis de maintenir leur précédente politique (FARC 5 nov. 2011). Par ailleurs, dans d'autres déclarations affichées sur leur site Internet, les FARC assimilent toute initiative de démobilisation à [traduction] « de l'inertie, une capitulation lâche, une extradition et une trahison à la cause populaire et à l'idée révolutionnaire » (ibid. 13 nov. 2011) et ont mentionné que leurs guérilleros ne seraient jamais démobilisés (ibid. 15 nov. 2011).

Semana, magazine d'actualités de Bogotá, cite un analyste et politicologue qui explique que les décisions des FARC sont prises par un secrétariat, peu importe le chef (15 nov. 2011b). À la suite du décès de M. Cano, le secrétariat comptait encore les membres suivants : Rodrigo Londoño, aussi connu sous le nom de (alias) Timoleón Jiménez ou Timochenko; Luciano Marín, alias Iván Márquez; Félix Antonio Muñoz, alias Pastor Alape; Milton de Jesús Toncel, alias Joaquín Gómez; Jorge Torres Victoria, alias Pablo Catatumbo; et Mauricio Jaramillo, alias [traduction] « le docteur » (el doctor) (Reuters 5 nov. 2011; AP 15 nov. 2011). Le 15 novembre 2011, les FARC ont annoncé que, le 5 novembre 2011, leur secrétariat avait désigné Timochenko comme nouveau dirigeant de l'organisation (FARC 15 nov. 2011, Semana 15 nov. 2011a).

Timochenko est né le 22 janvier 1959 à Calarcá, dans le département de Quindío (AP 15 nov. 2011; INTERPOL s.d.). Selon des sources, il est devenu membre des FARC en 1982 à son retour de l'Europe de l'Est, où il avait suivi une formation militaire (Agencia EFE 16 nov. 2011; Semana 15 nov. 2011a). Il serait [traduction] « l'un des membres les plus âgés du secrétariat des FARC » (Reuters 15 nov. 2011; Semana 15 nov. 2011a). Des sources signalent que Timochenko est le chef du Bloc Magdalena Medio (Bloque Magdalena Medio) des FARC, qu'il dirige 800 guérilleros et qu'il est responsable du renseignement et de la contre-ingérence au sein des FARC (Semana 15 nov. 2011a; El Tiempo 15 nov. 2011). Plusieurs sources mentionnent aussi que, selon des analystes, Timochenko est considéré comme un partisan dur de la [traduction] « position militaire » des FARC (Reuters 15 nov. 2011; AP 15 nov. 2011; Agencia EFE 16 nov. 2011). Il est l'objet de 117 mandats d'arrestation pour des crimes comme [traduction] « terrorisme, enlèvements, rébellion, homicide aggravé et disparition forcée » (El Tiempo 15 nov. 2011; Agencia EFE 16 nov. 2011). Son nom figure également sur la liste des personnes recherchées d'INTERPOL pour certains de ces mêmes crimes (INTERPOL s.d.). Le Département d'État des États-Unis et le gouvernement de la Colombie offrent tous deux des récompenses de 5 millions de dollars US et de 2,6 millions de dollars US respectivement pour tout renseignement qui pourrait mener à son arrestation (AP 15 nov. 2011; Agencia EFE 16 nov. 2011).

Selon des sources, Timochenko se trouverait près de la frontière avec le Venezuela (El Tiempo 15 nov. 2011; Semana 15 nov. 2011a). Le président de la Colombie, Juan Manuel Santos, a expliqué avoir une entente avec le président du Venezuela, Hugo Chávez, visant une [traduction] « intervention immédiate » si un membre du secrétariat des FARC traverse la frontière de ce pays (El Tiempo 21 nov. 2011; CM& 21 nov. 2011).

Activités des FARC depuis la mort de M. Cano

On peut lire dans le Meridiano, journal de Córdoba, que les FARC menacent [traduction] « plusieurs » municipalités du département de Cauca où M. Cano a été tué (14 nov. 2011; voir aussi ESISC 7 nov. 2011). Des sources signalent que, le 6 novembre 2011, les FARC ont fait exploser une voiture piégée à Jambaló, dans le Cauca, tuant un policier et blessant trois personnes; elles ont aussi mené une attaque dans un poste de police de Piendamó, dans le Cauca, à l'aide de pipettes de gaz, causant la mort d'une personne (Colprensa 14 nov. 2011; NOTIMEX 6 nov. 2011). Le 12 novembre, les FARC ont fait exploser une charge dans des bureaux municipaux de Toribío, dans le Cauca, incident au cours duquel au moins sept personnes ont été blessées, dont le maire (El Tiempo 14 nov. 2011a; Colprensa 14 nov. 2011; El Meridiano 14 nov. 2011). Selon le journal El Tiempo, de Bogotá, le 14 novembre, des milices de l'unité mobile de Jacobo Arenas des FARC ont fait exploser une bombe de circonstance dans le marché public de Corinto, dans le Cauca, au moment où une patrouille militaire passait; aucun mort ni aucun blessé n'a été signalé (14 nov. 2011a).

Des attentats similaires ont aussi été commis dans d'autres départements (RCN Radio 14 nov. 2011; Diario del Huila 13 nov. 2011). RCN Radio, station radio de Bogotá, mentionne que, le 13 novembre, dans le département de Chocó, le Front 34 des FARC a ouvert le feu sur la municipalité de Medio Atrato depuis le Río Atrato, et que, dans la municipalité de Medio Baudó, ce même Front a enlevé deux autochtones (13 nov. 2011). Ce même jour, on pouvait lire dans le Diario del Huila, journal de la ville de Neiva, que le Front 32 des FARC avait attaqué le poste de police de Puerto Umbría, dans le Putumayo, causant des blessures à un policier (13 nov. 2011). El Tiempo signale que, le 14 novembre, l'unité mobile de Teófilo Forero des FARC s'en est prise à un poste militaire situé sur un pont qui joint les municipalités de Puerto Rico et de San Vicente del Caguán, dans le département de Caquetá (14 nov. 2011b). Le journal de Bogotá El Espectador fait état d'un attentat sur le pipeline transandin le 23 novembre dans le département de Putumayo (23 nov. 2011a). Le déversement de pétrole et le feu qui ont suivi ont eu une incidence sur [traduction] « divers » centres de pisciculture ainsi que sur l'approvisionnement en électricité dans cinq districts (El Espectador 23 nov. 2011a). Plus tôt en novembre, RCN Radio a signalé un autre attentat par le Front 29 des FARC sur ce même pipeline, dans le département de Nariño (14 nov. 2011). Dans la municipalité de Tumaco, dans ce même département, les FARC ont fait exploser un champ dans une zone rurale minée d'explosifs lors du passage d'une patrouille militaire (RCN Radio 23 nov. 2011). L'explosion a causé la mort de trois soldats de la 23e brigade (ibid.).

Caracol Radio, station radio de Bogotá, fait état de l'assassinat d'un dirigeant autochtone de la communauté d'Embera, dans le département d'Antioquia (15 nov. 2011). La station radio signale aussi que, le 14 novembre, dans la municipalité de Briceño, le Front 36 des FARC a incendié deux camions et trois motocyclettes et a perpétré des menaces téléphoniques aux secteurs du transport et du commerce, mentionnant qu'il y aurait d'autres attentats si les routes qui mènent à la municipalité de Yarumal étaient empruntées (Caracol Radio 21 nov. 2011). RCN Radio explique qu'en conséquence, la municipalité de Briceño a été [traduction] « exclue et ne reçoit plus d'approvisionnement alimentaire » (21 nov. 2011a).

De plus, selon des sources, les autorités ont dénoncé l'infiltration des FARC dans les manifestations nationales des étudiants contre les réformes dans l'éducation qui étaient envisagées par le Congrès (CM& 10 nov. 2011; El Espectador 10 nov. 2011). D'après des sources officielles consultées par l'Espectador, les FARC cherchaient à faire [traduction] « de la propagande subversive » dans les universités publiques qui s'élevaient contre le projet de loi de réforme, connu sous le nom de loi 30 (ibid.). On peut lire dans El País, journal de Santiago de Cali, que le président Santos a officiellement retiré l'initiative de réforme, aussi connue comme le plan de [traduction] « réforme des études supérieures », du Congrès après [traduction] « [d'] importantes manifestations dans les rues par des milliers d'étudiants » le 10 novembre 2011 et l'annulation d'activités universitaires pendant au moins quatre semaines (12 nov. 2011).

Des sources signalent que, le 26 novembre 2011, les FARC ont assassiné trois soldats et un policier qui étaient maintenus en captivité depuis plus de 10 ans (AFP 26 nov. 2011; La Vanguardia 27 nov. 2011). Selon le ministère de la Défense de la Colombie, les meurtres ont été commis dans le département de Caquetá au moment où des troupes colombiennes étaient au milieu d'une opération [traduction] « de recherche » fondée sur des renseignements voulant qu'un groupe de personnes enlevées se trouvait [traduction] « peut-être » dans la région (Colprensa 28 nov. 2011; Vanguardia 29 nov. 2011). Un cinquième prisonnier, sergent de la police nationale, a été l'unique survivant; il s'était enfui des guérilleros au moment où les tirs ont éclaté (AFP 27 nov. 2011; NOTIMEX 27 nov. 2011). D'après des sources, les Nations Unies ont réprouvé les meurtres, qu'elles considèrent comme un [traduction] « crime de guerre » (AFP 27 nov. 2011; NOTIMEX 27 nov. 2011). L'AFP explique que les FARC maintiennent toujours au moins 13 soldats et policiers en captivité (AFP 27 nov. 2011; ibid. 26 nov. 2011); certains d'entre eux sont détenus depuis plus de 10 ans (ibid.).

Des sources signalent qu'après la mort d'Alfonso Cano, 55 guérilleros ont quitté l'organisation (El Espectador 22 nov. 2011; Agencia EFE 22 nov. 2011).

Activités du gouvernement de la Colombie depuis la mort de M. Cano

Selon Colombia Reports, source de nouvelles de Medellín, le 8 novembre 2011, le ministre de la Défense de la Colombie a déclaré que l'armée [traduction] « [était] déjà à la poursuite des successeurs du défunt Alfonso Cano » (9 nov. 2011). Selon El Tiempo, le ministère de la Défense versera la récompense promise à ceux qui ont fourni les renseignements qui ont mené à M. Cano, soit 5 000 millions de pesos (8 nov. 2011), ou environ 2,6 millions de dollars canadiens (XE 29 nov. 2011).

Pour ce qui est des opérations militaires, El Colombiano, journal de Medellín, cite le commandant adjoint de l'armé, qui affirme que les opérations militaires conjointes des forces aériennes, de la police et de la marine seront concentrées dans les [traduction] « zones actives » des FARC, comme les départements de Nariño, de Cauca, de Guaviare et de Putumayo, situés dans le sud du pays, les départements d'Antioquia et de Córdoba, le sud de Tolima, ainsi que le Chocó, le Norte de Santander, l'Arauca et le long de la frontière avec le Venezuela (9 nov. 2011). Par exemple, dans le département de Meta, l'armée a démantelé neuf camps des FARC, dont un qui exploitait sa propre station radio appelée la Voix de la résistance (La Voz de la Resistencia) (El Espectador 19 nov. 2011; RCN Radio 21 nov. 2011b).

Des sources signalent que la police du pays a détruit 24 laboratoires de coca dans les départements d'Antioquia, de Bolívar et de Córdoba; la direction anti-narcotiques (Dirección de Antinarcóticos - DIRAN) a mentionné que 10 des 24 laboratoires appartenaient aux FARC (Agencia EFE 14 nov. 2011; Europa Press 14 nov. 2011). La police a aussi confisqué 250 barres de matériel explosif, connu sous le nom de pentolite, à une entreprise de messagerie qui les livraient à un bloc des FARC qui menait des activités à San Vincente del Caguán, dans le Caquetá (RCN Radio 21 nov. 2011c). Les barres pesaient au moins 113 kilogrammes (ibid.; La Nación 21 nov. 2011).

Des sources signalent aussi que, dans différentes régions du pays, l'armée a capturé des membres (Vanguardia 20 nov. 2011) et des collaborateurs des FARC (CM& 23 nov. 2011). Le 20 novembre, 13 personnes soupçonnées de collaborer avec le Front 36 des FARC, dont un trafiquant d'armes, ont été capturées dans la ville de Medellín et dans le village d'Anori, tous deux dans le département d'Antioquia, ainsi que dans la ville de Barranquilla (Vanguardia 20 nov. 2011; Radio Santa Fe 20 nov. 2011). Selon Radio Santa Fe, station radio de Bogotá, une opération menée conjointement par l'armée et la police a mené à l'arrestation, le 13 novembre, du troisième dirigeant de la compagnie de Jefferson Cartagena, de la colonne 18 des FARC (ibid. 13 nov. 2011). Le chef de la compagnie a été accusé de [traduction] « rébellion, de déplacement forcé, d'homicide aggravé, d'enlèvement et de disparition forcée » (ibid.). CM&, télédiffuseur de Bogotá, fait état de l'arrestation, dans le département de Córdoba, de 12 agents d'appui des guérilleros qui transformaient de la pâte de coca (23 nov. 2011). Dans le département de Tolima, la cinquième division de l'armée a maintenu en détention sept membres des FARC, y compris un des agents de sécurité d'Alfonso Cano (El Espectador 23 nov. 2011b).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais fixés. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous les sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

ABC [Madrid]. 5 novembre 2011. « El Ejército de Colombia mata a "Alfonso Cano", líder de las FARC ». (Factiva)

Agence France-Presse (AFP). 27 novembre 2011. « ONU condena asesinato de cuatro rehenes de las FARC en Colombia ». (Factiva)

_____. 26 novembre 2011. José Bautista. « Cuatro rehenes dela guerrilla FARC fueron asesinados en Colombia ». (Factiva)

_____. 5 novembre 2011. « Jefe de las FARC, Alfonso Cano, fue abatido en operativo militar en Colombia ». (Factiva)

Agencia EFE. 22 novembre 2011. « Un total de 55 rebeldes de las FARC se han desmobilizado desde la muerte de "Alfonso Cano" ». [Date de consultation : 23 nov. 2011]

_____. 16 novembre 2011. « "Timochenko", el médico y militar entrenado en la Yugoslavia de Tito que sustituye a "Cano" ». (Radio Televisión Española) [Date de consultation : 29 nov. 2011]

_____. 14 novembre 2011. « La policía antidrogas halla 24 laboratorios en cuatro regiones de Colombia ». [Date de consultation : 15 nov. 2011]

Associated Press (AP). 15 novembre 2011. Libardo Cardona. « FARC designan sucesor tras muerte de Alfonso Cano ». (Factiva)

Caracol Radio. 21 novembre 2011. « Amenazas de las Farc tienen aislado al municipio de Briceño, Antioquia ». [Date de consultation : 22 nov. 2011]

_____. 15 novembre 2011. « Asesinado líder indígena en Antioquia ». [Date de consultation : 15 nov. 2011]

CM&. 23 novembre 2011. « Capturados doce integrantes de las FARC, en Córdoba ». [Date de consultation : 23 nov. 2011]

_____. 21 novembre 2011. « "Con el presidente Chávez tenemos un acuerdo" de lucha contra las Farc: presidente Santos ». [Date de consultation : 22 nov. 2011]

_____. 10 novembre 2011. « Autoridades advierten sobre presiones de las FARC para radicalizar marchas estudiantiles ». [Date de consultation : 10 nov. 2011]

Colombia Reports [Medellín]. 9 novembre 2011. « Colombian Military to Pursue Possible 'Cano' Successors ». [Date de consultation : 9 nov. 2011]

El Colombiano [Medellín]. 9 novembre 2011. Juan Carlos Monroy Giraldo. « Ofensiva contra guerrillas en sus "santuarios" ». [Date de consultation : 9 nov. 2011]

Colprensa. 28 novembre 2011. « Fue una operación de búsqueda y localización: Ministro de Defensa ». (El País) [Date de consultation : 29 nov. 2011]

_____. 14 novembre 2011. « Cauca aún no se libra de ataques ». (El Colombiano) [Date de consultation : 14 nov. 2011]

_____. 5 novembre 2011. « Así fue la Operación Odiseo en la que cayó "Cano" ». (El Colombiano) [Date de consultation : 28 nov. 2011]

Diario del Huila [Neiva]. 13 novembre 2011. « En Putumayo Farc atacaron estación de Policía ». [Date de consultation : 14 nov. 2011]

El Espectador [Bogotá]. 23 novembre 2011a. « Farc dinamitan tramo del oleoducto Transandino en Putumayo ». [Date de consultation : 28 nov. 2011]

_____. 23 novembre 2011b. « Detenidos siete guerrilleros que protegían a "Alfonso Cano" ». [Date de consultation : 24 nov. 2011]

_____. 22 novembre 2011. « Tras muerte de "Alfonso Cano" desertaron 55 hombres cercanos a él ». [Date de consultation : 22 nov. 2011]

_____. 19 novembre 2011. « Ejército desmanteló emisora de las Farc ». [Date de consultation : 21 nov. 2011]

_____. 10 novembre 2011. « Nuevo jefe de las Farc busca infiltrar marchas universitarias ». [Date de consultation : 10 nov. 2011]

_____. 5 novembre 2011. « Éxito de Operación Odiseo, muerte de "Alfonso Cano" ». [Date de consultation : 28 nov. 2011]

Europa Press. 14 novembre 2011. « La policía colombiana destruye 24 laboratorios destinados a la producción de cocaína ». [Date de consultation : 15 nov. 2011]

European Strategic Intelligence and Security Center (ESISC). 7 novembre 2011. « Colombia/Terrorism: FARC Carries Out Retaliation Attacks after Leader's Death ». [Date de consultation : 5 déc. 2011]

Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia - Ejército del Pueblo (FARC-EP). 15 novembre 2011. Bloques Iván Ríos y Martín Caballero de las FARC-EP. « Cayó en combate: a los guerrilleros de las FARC-EP, a las milicias bolivarianas ». [Date de consultation : 15 nov. 2011]

_____. 13 novembre 2011. « La caída en combate del comandante Alfonso Cano ». [Date de consultation : 14 nov. 2011]

_____. 5 novembre 2011. « Declaración pública ». [Date de consultation : 14 nov. 2011]

INTERPOL. S.d. « Londono (Echeverry), Rodrigo ». [Date de consultation : 29 nov. 2011]

El Meridiano [Córdoba]. 14 novembre 2011. « Farc la emprende contra inocentes ». [Date de consultation : 14 nov. 2011]

La Nación [Neiva]. 21 novembre 2011. « Cae encomienda con 113 kilos de pentolita ». [Date de consultation : 21 nov. 2011]

NOTIMEX, Agencia de Noticias del Estado Mexicano. 27 novembre 2011. « Califica la ONU como crimen de guerra asesinatos de las FARC ». (Factiva)

_____. 26 novembre 2011. « Piden familiares de rehenes suspender rescate "a sangre y fuego" ». (Factiva)

_____. 6 novembre 2011. « Reportan primeros ataques de las FARC tras muerte de su líder ». (Provincia) [Date de consultation : 28 nov. 2011]

El País [Santiago de Cali]. 12 novembre 2011. « "El retiro de la Reforma a la educación es un gesto adicional de buena voluntad": Santos ». [Date de consultation : 5 déc. 2011]

Radio Santa Fe. 20 novembre 2011. « Capturan a 13 integrantes de red de apoyo de las Farc en Medellín ». [Date de consultation : 21 nov. 2011]

_____. 13 novembre 2011. « Cayó alias Gelatino, peligroso cabecilla de las Farc en Antioquia ». [Date de consultation : 14 nov. 2011]

RCN Radio. 23 novembre 2011. « Tres militares murieron al caer en campo minado en Nariño ». [Date de consultation : 23 nov. 2011]

_____. 21 novembre 2011a. « Además de estar incomunicados, en Briceño escasean los alimentos por culpa de las Farc ». [Date de consultation : 22 nov. 2011]

_____. 21 novembre 2011b. « Desmantelados 9 campamentos de las FARC entre ellos, donde funcionaba emisora La Voz de la Resistencia ». [Date de consultation : 21 nov. 2011]

_____. 21 novembre 2011c. « La Policía incautó 125 kilos de pentolita en una empresa de encomiendas ». [Date de consultation : 21 nov. 2011]

_____. 14 novembre 2011. « Las Farc estarían detrás del nuevo atentado al oleoducto Transandino ». [Date de consultation : 14 nov. 2011]

_____. 13 novembre 2011. « Tras dos ataques guerrilleros perpetrados en el Chocó, quedan dos indígenas secuestrados ». [Date de consultation : 14 nov. 2011]

Reuters. 15 novembre 2011. « Guerrilla [de las] FARC [de] Colombia nombra a "Timochenko" como sucesor [de] Cano ». [Date de consultation : 15 nov. 2011]

_____. 5 novembre 2011. « Factbox-Leaders of Colombia'a FARC Guerrillas ». [Date de consultation : 9 nov. 2011]

Semana [Bogotá]. 15 novembre 2011a. « "Timochenko" es el nuevo jefe máximo de las FARC ». [Date de consultation : 15 nov. 2011]

_____. 15 novembre 2011b. « Con "Timochenko" como jefe, las FARC seguirán por el mismo camino: expertos ». [Date de consultation : 16 nov. 2011]

El Tiempo [Bogotá]. 21 novembre 2011. Luis Guillermo Forero C. « Chávez apoyaría captura de jefes de las Farc que estén en Venezuela ». [Date de consultation : 22 nov. 2011]

_____. 15 novembre 2011. « "Timochenko" es el nuevo jefe máximo de las FARC ». [Date de consultation : 15 nov. 2011]

_____. 14 novembre 2011a. « Ataque a Corinto con explosivos ». [Date de consultation : 15 nov. 2011]

_____. 14 novembre 2011b. « Combates entre el Ejército y las Farc en el norte del Caquetá ». [Date de consultation : 14 nov. 2011]

_____. 8 novembre 2011. « Gobierno pagará la recompensa de 5 mil millones de pesas por "Cano" ». [Date de consultation : 29 nov. 2011]

Vanguardia [Bucaramanga]. 29 novembre 2011. « "Rescate militar es una obligación del Estado" ». [Date de consultation : 29 nov. 2011]

_____. 20 novembre 2011. « Caen 13 presuntos colaboradores del Frente 36 de las Farc ». [Date de consultation : 21 nov. 2011]

La Vanguardia [Barcelone]. 27 novembre 2011. Fernando García. « Las FARC asesinan a cuatro rehenes después de un intento de rescate ». (Factiva)

XE. 29 novembre 2011. « Currency Converter Widget ».

Autres sources consultées

Sites Internet, y compris : Amnesty International; Colombie — Ejército Nacional de Colombia, Fiscalía General de la Nación, Policía Nacional de Colombia; États-Unis — Department of State, National Counterterrorism Center; European Country of Origin Information Network; Freedom House; Human Rights Watch; International Institute for Counter-Terrorism; Jane's Terrorism and Security Monitor; Nations Unies — ReliefWeb.

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries