Last Updated: Thursday, 18 September 2014, 12:53 GMT

Ouganda : information sur le Forum pour un changement démocratique (Forum for Democratic Change - FDC); sa structure, son programme électoral, ses dirigeants et ses membres exécutifs; le traitement réservé à ses membres par les autorités

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Publication Date 2 June 2010
Citation / Document Symbol UGA103506.EF
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Ouganda : information sur le Forum pour un changement démocratique (Forum for Democratic Change - FDC); sa structure, son programme électoral, ses dirigeants et ses membres exécutifs; le traitement réservé à ses membres par les autorités, 2 June 2010, UGA103506.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/4e43d25f2.html [accessed 18 September 2014]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Des sources soulignent que le Forum pour un changement démocratique (Forum for Democratic Change - FDC) est le principal parti de l'opposition en Ouganda (Political Parties of the World 2009, 595; Freedom House 2010; VOA 15 avr. 2010). Il a été créé en 2004 à la suite d'une fusion entre des groupes de l'opposition, dont le Programme de réforme (Reform Agenda), le Forum parlementaire pour la défense des droits (Parliamentary Advocacy Forum) et le Forum démocratique national (National Democratic Forum) (Political Parties of the World 2009, 595; PHW 2010 2010, 1507; Europa 2009, 4604). Des sources signalent que, lors des élections de février 2006, le candidat du FDC à la présidence Kizza Besigye a récolté 37 p. 100 des voix et que le parti a obtenu 37 sièges au parlement (Political Parties of the World 2009, 595; African Elections Database s.d.) sur les 284 sièges comblés par suffrage direct (ibid.).

De l'information sur la structure du FDC se trouve dans la constitution du parti, affichée sur son site Internet (FDC s.d.a) (voir le document annexé). On y donne des renseignements à propos de l'adhésion ainsi que des structures organisationnelles locales et nationales (ibid.).

Le « FDC 2006 Manifesto », qui est affiché sur le site Internet du parti, présente les priorités dans cinq domaines pour les années 2006 à 2011, à savoir [traduction] « faire renaître la confiance dans le gouvernement, assurer la sécurité de tous, procurer à chacun des débouchés économiques, investir dans les citoyens ainsi que rétablir la crédibilité du pays et regagner le respect de la communauté internationale » (ibid. 2006). Le site Internet du parti comprend également le « FDC Strategic Plan »; il s'agit d'un plan pour 2006-2011 axé sur [traduction] « le développement des structures du parti, le recrutement de membres, la création d'un secrétariat national fonctionnel et la mobilisation des ressources » (ibid. 20 mars 2007). Voici la mission du parti énoncée dans le « FDC Strategic Plan » :

[traduction]

Le FDC est un parti politique ayant pour objectif de faire de l'Ouganda une nation réellement prospère et unie au sein de laquelle les citoyens vivent dans la paix et la dignité sous un gouvernement honnête grâce

a. à la mise sur pied d'institutions assurant la gouvernance démocratique et la reddition de compte;

b. au développement d'un sentiment nationaliste fondé sur la justice et l'égalité;

c. à la création d'occasions renforçant l'autonomie sociale, politique et économique des citoyens (ibid.).

Dirigeants

Plusieurs sources présentent Kizza Besigye comme le chef (ou le président) du FDC (Europa 2009, 4604; PHW 2010 2010, 1507; Political Parties of the World 2009, 595; New Vision 19 août 2009) et Alice Alaso Asianut comme la secrétaire générale (Political Parties of the World 2009, 595; FDC 20 mars 2007; PHW 2010 2010, 1507). L'ouvrage Political Parties of the World affirme qu'Ogenga Latigo, Sam K. Njuba et Salaamu Musumba sont les vice-présidents du FDC, alors que, selon le Political Handbook of the World (PHW) 2010, le vice-président du parti serait Salaamu Musumba (2010, 1507). Le PHW 2010 souligne aussi que Ofwono Opondo est le porte-parole, que John Butime est le président national intérimaire et que Geoffrey Ekanya et Nuwe Amanya Mushega comptent également parmi les dirigeants du parti (2010, 1507). Des médias ougandais soutiennent qu'Ingrid Turinawe est la présidente de la Ligue des femmes du FDC (FDC Women's League) (Daily Monitor 20 mars 2010; The Independent 23 mars 2010; Daily Monitor 30 mars 2010). D'après les Country Reports on Human Rights Practices for 2009 du Département d'État des États-Unis (É.-U.), Abedi Nasser Obole serait le chef de l'aile jeunesse du FDC (É.-U. 11 mars 2010, sect. 3).

Des sources avancent que Kizza Besigye sera le candidat du FDC lors des élections présidentielles de 2011 (FDC s.d.b; VOA 15 avr. 2010). Il s'agira de sa troisième participation à des élections contre le président en place (ibid.; FDC s.d.b). Il s'était également présenté aux élections de 2001 et de 2006 (VOA 15 avr. 2010; Daily Monitor 25 juill. 2008). Un média ougandais signale que M. Besigye avait quitté le pays après sa défaite aux élections de 2001 du fait qu'il [traduction] « craignait pour sa vie » (ibid.). Des sources soulignent que lorsqu'il est rentré au pays en 2005 afin de se présenter aux élections de 2006, il a été arrêté, puis accusé de trahison et de viol (ibid.; Freedom House 2009). Freedom House souligne qu'il a été disculpé de l'accusation de viol (ibid.), mais, en 2010, des sources ont précisé que le procès pour trahison était toujours en instance (AI 2010; É.-U. 11 mars 2010, sect. 1.e)

Traitement réservé aux membres par les autorités

Selon un média ougandais, Kizza Besigye a affirmé qu'au cours des six premiers mois de 2007, trois membres du FDC sont décédés alors qu'ils étaient détenus par les policiers; il a également souligné qu'à l'époque, 16 autres partisans du FDC étaient en détention sans avoir subi de procès (Daily Monitor 25 juin 2007). Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a trouvé aucun renseignement sur la situation de ces 16 personnes depuis la déclaration de M. Besigye.

Freedom House signale qu'en juin 2008, le FDC a déclaré que plusieurs membres avaient été arrêtés alors qu'ils participaient à des ateliers de formation à Kampala, à Mbarara et à Naguru, même si les autorités avaient été averties au préalable de la tenue de ces événements (Freedom House 2010).

Les Country Reports 2009 soutiennent qu'en janvier 2009, des agents de sécurité auraient [traduction] « torturé à mort » un membre du FDC pour possession illégale d'une arme à feu (É.-U. 11 mars 2010, sect. 1.a).

Un média ougandais fait état de l'assassinat, en juin 2009, d'un militant du FDC qui avait fait campagne pour le parti en participant à des manifestations ainsi qu'à des tribunes radiophoniques (New Vision 8 juin 2009). Selon l'article, les représentants du FDC affirment qu'il a été tué par les autorités de l'État, allégations que nie la police (ibid.). Les Country Reports 2009 soulignent que ce même mois, le porte-parole adjoint du FDC a été maintenu en détention pour une nuit au motif qu'il aurait [traduction] « fait de la propagande » (É.-U. 11 mars 2010, sect. 3).

Selon des médias, un policier qui avait ouvert le feu lors d'un rassemblement du FDC en février 2006, tuant ainsi deux personnes et en paralysant une autre, a été condamné en juin 2009 à 14 ans d'emprisonnement pour homicide involontaire (BBC 25 juin 2009; Daily Monitor 25 juin 2009; ISI 26 juin 2009). Le FDC et des organisations de défense des droits de la personne auraient critiqué le jugement, qualifiant la peine de trop clémente (ibid.).

Des sources soulignent qu'en août 2009, plusieurs membres du FDC ont été arrêtés au cours d'une manifestation à Kampala et qu'ils ont été accusés d'avoir organisé un rassemblement illégal (É.-U. 11 mars 2010, sect. 3; Human Rights Watch janv. 2010; AFP 18 août 2009). Une accusation de la sorte pourrait entraîner une peine d'emprisonnement de trois ans (New Vision 19 août 2009). D'après Human Rights Watch, des manifestants ont été battus par des policiers (Human Rights Watch janv. 2010). Les Country Reports 2009 font état de l'arrestation de 11 membres de l'aile jeunesse du FDC (É.-U. 11 mars 2010, sect. 3), tandis que selon deux médias, il y aurait plutôt eu 10 arrestations (AFP 18 août 2009; New Vision 19 août 2009).

Les Country Reports 2009 soulignent qu'un membre du FDC aurait été enlevé en août 2009 alors qu'il se rendait à une conférence de presse du parti et que des groupes de défense des droits de la personne en ont imputé la responsabilité au gouvernement; personne ne connaissait l'endroit où celui-ci se trouvait, jusqu'à son retour en décembre 2009 (É.-U. 11 mars 2010, sect. 1.b). De plus, les Country Reports 2009 font état d'une accusation portée en septembre 2009 contre le chef de l'aile jeunesse du FDC, Abedi Nasser Obole, parce qu'il aurait organisé des rassemblements illégaux et y aurait participé; il a aussi été arrêté pour menaces à l'endroit du président de la Commission électorale et de quatre commissaires (ibid., sect. 3).

D'après un média ougandais, en décembre 2009, les policiers auraient eu recours à des gaz lacrymogènes pour maîtriser Kizza Besigye et auraient battu des partisans du FDC à Hoima, où une grande foule s'était massée pour accueillir le cortège du chef du parti (Daily Monitor 7 déc. 2009). Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a trouvé aucun renseignement additionnel sur cet incident.

Des médias ougandais signalent que les policiers auraient battu la présidente de la Ligue des femmes du FDC, Ingrid Turinawe, jusqu'à ce qu'elle plonge dans le coma, au cours d'un affrontement entre des partisans du parti et des policiers en raison du traitement réservé à un jeune du FDC qui avait été détenu plus tôt cette semaine-là (ibid. 20 mars 2010; The Independent 19 mars 2010; Daily Monitor 30 mars 2010). Les policiers auraient nié les allégations à ce sujet (ibid.; ibid. 20 mars 2010; The Independent 19 mars 2010).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais fixés. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous les sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

African Elections Database. S.d. « Elections in Uganda ». [Date de consultation : 20 mai 2010]

Agence France-Presse (AFP). 18 août 2009. « Uganda Arrests Opposition Demonstrators ». (Factiva)

Amnesty International (AI). 2010. « Uganda ». Amnesty International Report 2010. [Date de consultation : 31 mai 2009]

British Broadcasting Corporation (BBC). 25 juin 2009. « Fury at Uganda Shooting Verdict ». [Date de consultation : 19 mai 2010]

Daily Monitor [Kampala]. 30 mars 2010. Flavia Nafubega. « Turinawe to Sue Police Over Rukiga Violence ». [Date de consultation : 26 mai 2010]

_____. 20 mars 2010. Gerald Bareebe et Joseph Mazige. « Fighting in Kabale Ahead of Key By-election ». [Date de consultation : 26 mai 2010]

_____. 7 décembre 2009. Francis Mugerwa, Isaac Imaka et Ausi Balyesiima. « Police Block Rally, Teargas Besigye ». [Date de consultation : 26 mai 2010]

_____. 25 juin 2009. Alfred Nyongesa et Lydia Mukisa. « Uganda: Anger as Magara gets 14 Years in Jail for Killing FDC Supporters ». (All Africa) [Date de consultation : 19 mai 2010]

_____. 25 juillet 2008. Francis Mugerwa. « Besigye Claims Plot to Re-Arrest Him ». (BBC Monitoring Africa/Factiva)

_____. 25 juin 2007. Risdel Kasasira. « FDC Men Died in Army Jail - Besigye ». (All Africa Global Media via Comtex/Factiva)

États-Unis (É.-U.). 11 mars 2010. Department of State. « Uganda ». Country Reports on Human Rights Practices for 2009. [Date de consultation : 19 mai 2010]

The Europa World Year Book 2009. 2009. « Uganda ». Londres : Routledge.

Forum for Democratic Change (FDC). 20 mars 2007. « FDC Strategic Plan ». [Date de consultation : 19 mai 2010]

_____. 2006. « FDC 2006 Manifesto ». [Date de consultation : 20 mai 2010]

_____. S.d.a. « Constitution of Forum for Democratic Change ». [Date de consultation : 19 mai 2010]

_____. S.d.b. « Welcome to Forum for Democratic Change Uganda ». [Date de consultation : 19 mai 2010]

Freedom House. 2010. « Uganda ». Countries at the Crossroads 2010. <&lt;http://www.freedomhouse.org/modules/publications/ccr/modPrint Version.cfm?edition=9&ccrpage=43&ccrcountry=199> [Date de consultation : 19 mai 2010]

_____. 2009. « Uganda ». Freedom in the World 2009. <&lt;http://www.freedomhouse.org/inc/content/pubs/fiw/inc_country_detail .cfm?year=2009&country=7725&amp;pf> [Date de consultation : 19 mai 2010]

Human Rights Watch. Janvier 2010. « Uganda ». World Report 2010: Events of 2009. [Date de consultation : 19 mai 2010]

The Independent [Kampala]. 19 mars 2010. Mubatsi Asinja Habati. « Police Beat Up FDC Chiefs in Rukiga By-Election Campaign ». [Date de consultation : 19 mars 2010]

ISI Emerging Markets Africaware. 26 juin 2009. Alfred Nyongesa et Lydia Mukisa. « Anger as Magara gets 14 Years in Jail for Killing FDC Supporters ». (Factiva)

New Vision [Kampala]. 19 août 2009. Edward Anyoli. « FDC Supporters Charged, Remanded ». [Date de consultation : 26 mai 2010]

_____. 8 juin 2009. « FDC Activist was Shot Dead - Police ». [Date de consultation : 26 mai 2010]

Political Handbook of the World 2010 (PHW 2010). 2010. « Uganda ». Sous la direction d'Arthur S. Banks, Thomas C. Muller, William R. Overstreet et Judith F. Isacoff. Washington : CQ Press.

Political Parties of the World. 2009. 7th ed. Sous la direction de D. J. Sagar. Londres : John Harper Publishing.

La Voix de l'Amérique (VOA). 15 avril 2010. « Uganda Opposition FDC Elects Besigye as 2011 Presidential Candidate ». (Factiva)

Autres sources consultées

Sites Internet, y compris : European Country of Origin Information Network (ecoi.net), International Crisis Group, Nations Unies - Refworld, Uganda Human Rights Commission (UHRC).

Document annexé

Forum for Democratic Change (FDC). S.d.a. « Constitution of Forum for Democratic Change ».

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries