Last Updated: Friday, 02 December 2016, 15:22 GMT

Ouganda : information sur une milice appelée « Amuka »

Publisher Canada: Immigration and Refugee Board of Canada
Author Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié, Canada
Publication Date 10 February 2004
Citation / Document Symbol UGA42363.EF
Reference 4
Cite as Canada: Immigration and Refugee Board of Canada, Ouganda : information sur une milice appelée « Amuka », 10 February 2004, UGA42363.EF, available at: http://www.refworld.org/docid/41501c6b0.html [accessed 2 December 2016]
DisclaimerThis is not a UNHCR publication. UNHCR is not responsible for, nor does it necessarily endorse, its content. Any views expressed are solely those of the author or publisher and do not necessarily reflect those of UNHCR, the United Nations or its Member States.

Peu d'information sur la milice appelée Amuka a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Selon des articles récents, Amuka est une milice qui lutte contre l'Armée de résistance du Seigneur (Lord's Resistance Army - LRA) aux côtés des Forces de défense populaire de l'Ouganda (Uganda People's Defence Forces - UPDF) (New Vision 24 déc. 2003; ibid. 8 déc. 2003; The Monitor 15 janv. 2004). Établie dans le district de Lira, dans le nord de l'Ouganda (Nations Unies 7 janv. 2004; Monitor 15 janv. 2004; New Vision 8 déc. 2003), et comptant des milliers de recrues, la milice Amuka est principalement formée d'anciens soldats (Nations Unies 7 janv. 2004) entraînés par les officiers de l'armée ougandaise (New Vision 24 déc. 2003; The Monitor 15 janv. 2004).

Aucune information sur l'existence de la milice Amuka en 2002 n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

The Monitor [Kampala]. 15 janvier 2004. Wacha, Joe. « 7,000 Amuka Militia to Confront Kony ». [Date de consultation : 28 janv. 2004]

Nations Unies. 7 janvier 2004. Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH). « Humanitarian Update - Uganda, Volume V, Issue XII: LRA Reduce Activities in Teso ». [Date de consultation : 30 janv. 2004]

New Vision [Kampala]. 24 décembre 2003. Ayiga Ondoga, Albert. « Amuka Militia Trains 8,000 ». [Date de consultation : 28 janv. 2004]

_____. 8 décembre 2003. Ocwich, Denis. « 10,000 Amuka Fighters Training ». [Date de consultation : 28 janv. 2004]

Autres sources consultées

Africa Confidential

Africa Research Bulletin

Bases de données de la CISR

Dialog

Dossier de pays du Centre des ressources. Ouganda.

Jeune Afrique/L'intelligent

Mondes rebelles. 2002.

Sites Internet, y compris :

Africatime

AllAfrica

Amnesty International

BBC Afrique

European Country of Origin Information Network (ECOI)

Human Rights Watch (HRW)

Indian Ocean Newsletter

MISNA

ReliefWeb

Copyright notice: This document is published with the permission of the copyright holder and producer Immigration and Refugee Board of Canada (IRB). The original version of this document may be found on the offical website of the IRB at http://www.irb-cisr.gc.ca/en/. Documents earlier than 2003 may be found only on Refworld.

Search Refworld

Countries